Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Chaz Jankel & Brenda Jones

Chaz JANKEL - Zoom (2003)
Par BAKER le 14 Mai 2019          Consultée 108 fois

On aurait pu penser que ce n'était qu'une passade, il n'en sera rien : après son Out of the Blue, Chaz JANKEL décide de continuer l'aventure avec ses sidemen et sort Zoom deux ans après. Curieusement, Zoom reste l'album le moins difficilement trouvable de ses années 2000, alors qu'il n'a pas le caractère novateur de son grand frère. Il fait presque office d'E.P. de luxe, sorte de compilation de sketches musicaux divers, mais restant toujours dans la même optique stylistique.

Les mélodies sont la plupart du temps simples et prétextes à un brodage jazz classique mais efficace, laissant souvent un boulevard au saxophone de Dave Lewis ("Flame"). Le piano est un peu plus technique, plus agressif, mais ne tire jamais la couverture à lui, sauf évidemment sur "Lee's Surprise", piano solo qui se rapproche un peu du "Reverie" du toujours intouchable premier album. Comme sur Out, on passe du rire aux larmes, de la lenteur très Philip Marlowe de "Flame" au bluesy et swinguant "Strollin' ", en passant par l'introduction du groupe avec le pas parfait mais très détendu du slip "Cycle" et du bouillonnant "Zapata". La technique est très homogène, la batterie arrive même à largement plus se frayer un chemin qu'auparavant (petit solo inclus), mais il faut avouer que le grand gagnant est Lewis, qui atteint parfois des sommets d'expressivité. Seule, la contrebasse a toujours un peu de mal à se frayer un chemin, ce qui est assez inexplicable de la part de JANKEL qui a été dans les années 80 le king of groove.

Les différences avec l'album précédent ? Elles sautent aux yeux. Déjà, il y a un côté moins formel, plus hétéroclite et décontracté. Ensuite, et c'est probablement le plus important, il y a trois titres, à savoir le presque popisant "Latina", le saudadesque "Don't Spill the Mocha" (bijou du disque) et le très beau et délicat "Timeless", qui sont plus écrits, plus mélodiquement structurés que d'habitude. A dire vrai, traité sous forme de gros DX7 purulent, "Latina" aurait presque pu figurer sur Looking at You ! Ces titres sont réussis, mais ils semblent également marquer, déjà, une sorte de régression chez Chaz, du moins une remise en cause.

Non pas que le jazz ne lui sied pas ! Car notre homme se montre complètement capable : un album réussi, pourquoi pas ; deux, on peut déjà parler d'oeuvre. Et si Zoom, malgré son accessibilité plus grande, se montre un peu moins bon que Out of the Blue, c'est de façon assez minime : il n'y a pas ce jusqu'au-boutisme qui rendait les meilleurs moments emplis de grâce, cette exploration harmonique allant parfois très loin ; par contre en simplifiant un poil son propos, Chaz délivre un album distrayant et plus immédiat. Trop méconnue, et certainement pas prise au sérieux à cause de ses antécédents new wave (ce qui est un procès de sale gueule et bonne et due forme), cette période jazz se montre donc tout à fait probante et prouve qu'avec un peu de passion, un artiste confirmé peut se réinventer sans renier ses acquis.

Note finale : 3,5 / 5

A lire aussi en JAZZ par BAKER :


Al JARREAU
Tomorrow Today (1999)
Vous êtes là ? moi aussi !




Al JARREAU
Moonlighting (1987)
La classe américaine


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Chaz Jankel (piano)
- Dave Lewis (saxophone)
- Dave Heath (flûte)
- Andy Crowdy (basse)
- Dylan Howe (batterie)


1. Cycle
2. Strollin'
3. Flame
4. Latina
5. Don't Spill The Mocha
6. Zapata
7. Lee's Surprise
8. Keep Your Silly Ways
9. Timeless



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod