Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Genesis, Malicorne, Manu Katché , Steve Gadd Band, The Purple Helmets , Liquid Tension Experiment

Peter GABRIEL - Flotsam And Jetsam (2019)
Par MARCO STIVELL le 16 Octobre 2019          Consultée 976 fois

Erwin : « Marco, c’est quoi cette histoire ? Avec tout ce qu’il y a à chroniquer, tu viens nous casser les burnes avec des singles de GENESIS & co ? Tu es viré !
Marco : - Mais attends Tonton ! Au moins pour Peter GABRIEL, j’aurai pas à continuer, parce qu’il vient de sortir TOUS ses inédits en 3 CD ! En digital seulement : l’écologie, le plastique, tu vois… Ça s’appelle Flotsam and Jetsam et…
Erwin : - Rien à foutre. Ta chronique, elle est publiée ?
Marco : - Pas encore, ça dure 6 heures en tout, mais je vais…
Erwin : - Tu es viré !
Marco : - Aaaargh mais attends je…
Erwin : Veux pas savoir. T’es toujours célibataire ? Tu es viré !
Marco : …Mais j’ai même pas répondu ! »

Peter GABRIEL a voulu nous faire un beau cadeau d'automne, car effectivement, Flotsam and Jetsam reprend l'intégralité de ses morceaux perdus ! Faces B, versions singles, singles live, alternées, remixées... Toutes celles qui n'ont jamais été publiées avant sur un LP (à une poignée d'exceptions près comme "Walk Through the Fire", extraite de la bande originale Against All Odds).

Une durée qui avoisine les six heures donc, un généreux objet destiné aux fans, même si on parle difficilement d'objet quand il s'agit de dématérialisé uniquement (Rated PG, sorti pour le Disquaire Day, devrait connaître le même sort). Au moins, il y a une pochette ! Et une volonté de faire au plus simple et cohérent en gardant l'ordre chronologique.

Cela commence en 1977 avec la reprise de "Strawberry Fields Forever", un des singles les plus appréciés des BEATLES, inventif également car en pleine ère psychédélique, avec son système de bandes inversées pour l'orchestre. Ici ce dernier est simple, même un peu sec, mais la reprise est intéressante, car l'ex-chanteur de GENESIS mêle deux voix, sa plus pure et sa plus cynique. Intéressant ne veut pas dire réussi, mais on est à un stade tout à fait acceptable, pour le moment !

"Slowburn" version alternée use d'une intro rock cosmique avant la chanson classique, "D.I.Y." a visiblement connu plusieurs enregistrements dont un avec les saxos de Timmy Cappello rajoutés. Ce qui nous amène à la version longue de "Perspective", celle éditée en single (!) avec un tiers de durée supplémentaire pour une improvisation où le saxophoniste doit finir par se demander "Ah, ça continue ? Je joue quoi maintenant ? Bon !". Pas indispensable.

Tout le contraire de certains inédits réels comme "Shosholoza", dans la même lignée que "Biko" mais avec des chants africains permanents auxquels se mêle la voix du Gab, pendant que le groupe joue. C'est bien fait, toujours meilleur que la version de neuf minutes de "Biko" proposée (je connais certains allergiques de cette chanson qui vont adorer !). "Across the River", on la connaît ; c'est une vraie expérimentation pour l'heure qui met en valeur la fougue de Stewart Copeland, et pas qu'au charley ! J'aime la version de "I Don't Remember" plus chargée que sur Plays Live.

"Soft Dog" aussi, datant du début des années 80, est très bon avec une belle ambiance tribale et la clarinette totalement inédite de Roberto Laneri ! C'est la face B de "Shock the Monkey", le même qui nous est servi en instrumental, loin d'être superflu ! On s'en délecte bien, comme de "Solsbury Hill" tournée 77 avec les arpèges de Steve Hunter, où tous les éléments des futures versions live figurent déjà (la fin surtout). Quant à "Jetzt Kommt die Flut" ("Here Comes the Flood"), seule reprise à n'avoir pas été incluse aux Deutsches Albums, elle est globalement agréable si on aime l'allemand, mais dans tous les cas pas plus loin que ce qui précède le dernier refrain, trop euh... "explosif" !

Le premier CD s'arrête avec le quatrième album de GABRIEL en 82, même si "I Have the Touch" déborde avec un remix pas si éloigné de celui que l'on a connu sur la compilation Shaking the Tree (intro et solo de synthé rajoutés). C'est après que les choses se compliquent ! Les inédits véritables ne sont déjà pas légion, mais là ça se réduit encore pour les années à venir. Il y a "Walk Through the Fire", toujours excellent. "Don't Break This Rhythm", face B de "Sledgehammer", est une vraie chanson jolie et finie, pleine de percussions. "Curtains" est froid, étrange ; son remix en toute fin de coffret est meilleur. Mais pour cela, il faut y arriver, à la fin !

Chers lecteurs, je vous propose un petit jeu : plutôt que de vous détailler la suite du coffret, votre mission (si vous l'acceptez et surtout, si vous y parvenez !), est de donner en commentaire – ou de vous amuser à faire pour vous-mêmes – la liste de vos préférences pour les différents remix des CD 2 et 3, qui bien entendu se suivent et vous permettent d'écouter la même chanson deux ou trois fois directement-tout-de-suite, sinon ce n'est pas drôle !

Voici mes choix :
-"Sledgehammer" = aucun.
-"In Your Eyes" = aucun.
-"Steam" = aucun. "Quiet Steam" mis à part, version douce de la chanson, totalement réussie !
-"Digging in the Dirt" = le remix de Richard Evans/Rich E, le plus proche de l'original. Celui de Ray Stylus est plus "Harlem", urbain et sale, et j'adore, sur l'instrumental, la remontée de guitares.
-"More Than This" = le remix d'ELBOW, mignon. L'autre est amusant par son côté New Orleans.
-"Growing Up" = le remix de Stabilizer, plus drum'n'bass. Celui de Trent REZNOR (oui oui) est ultra-branchouille (re-oui oui), celui de TRICKY trop bref et hors-sujet.

Gros coup de cœur pour les remixes de "Sky Blue" plus aigu et planant, "Blood of Eden" (sans miss O'CONNOR) plus country, avec de belles guitares. Gros coup de gueule pour le remix de "My Head Sounds Like That" (chanson to-ta-le-ment méconnaissable), celui de "Courage" qui apporte peu de chose à une chanson pop-rock sympa sans plus, comme un nouveau "Kiss of Life"... Ah, et puis si vous tenez les 14 minutes de "Darkness", dites-le nous aussi !

Voilà, ce sont donc six heures TRÈS laborieuses à compter de leur premier tiers révolu, remplies d'une bonne part d'electro-lounge qui risque de vite perdre les amateurs fidèles à leur Dieu. Même eux ! L'instrumental de "I Go Swimming" (appelé "Ga Ga", face B de "Red Rain") avec cuivres est rigolo d'abord mais un peu énervant sur la longueur. Les remixes dance de "Sledgehammer" sonnent creux, ceux de "Steam" aussi, et même certains inédits ("Bashi-Bazouk") alors que le côté jazzy de "Games Without Frontiers" par MASSIVE ATTACK apporte un joli plus... Je n'aime pas le traitement de William Orbit (snif !) sur "Mercy Street" ni "Kiss That Frog", alors que les reprises de "Summertime" et "Suzanne" se montrent raffinées, belles. "In the Sun" annonce un peu le magnifique "I Grieve" sur son final. Juste après, vous avez "Shaking the Tree" rap avec SHAGGY...

Voilà, tout est dit. En général, soit on va jusqu'au bout (mais une seule fois !) (et on se régale que l'excellent "The Veil" termine avec classe !), soit on sélectionne dans cette sélection dès la première écoute. Ce ne sont pas que des épaves perdues ("Flotsam and jetsam", du nom d'une chanson bien confidentielle de l'année 78 !). Choisissez votre camp ! Et merci d'avoir suivi.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Phil COLLINS
Finally... The First Farewell Tour (2004)
Un dvd sur lequel il y a beaucoup à dire




DISNEY
Vaiana, La Legende Du Bout Du Monde (2016)
Océanie


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Strawberry Fields Forever
2. Slowburn
3. Perspective
4. D.i.y.
5. Mother Of Violence
6. Solsbury Hill (live)
7. I Don't Remember (alternate)
8. Biko (remix)
9. Shosholoza
10. Jetzt Kommt Die Flut
11. Soft Dog
12. Shock The Monkey (instrumental)
13. Across The River
14. Kiss Of Life (live)
15. I Don't Remember (live)

1. I Have The Touch (remix)
2. Sledgehammer (dance Mix)
3. Sledgehammer (extended Version)
4. Don't Break This Rhythm
5. In Your Eyes (single)
6. In Your Eyes (special Remix)
7. Big Time (extended)
8. Curtains
9. Ga Ga
10. Walk Through The Fire (single)
11. Biko (live)
12. Digging In The Dirt (raw Stylus Remix)
13. Digging In The Dirt (instrumental)
14. Quiet Steam
15. Bashi-bazouk
16. Games Without Frontiers (massive/db Mix)
17. Steam
18. Steam (oh, Oh, Let Off Steam Mix Dub)
19. Mercy Street (william Orbit Remix)
20. Blood Of Eden (remix)
21. Digging In The Dirt (rich E Remix)
22. Kiss That Frog (mindblender Mix)
23. Shaking The Tree (bottrill Remix)

1. Summertime (larry Adler)
2. Suzanne
3. I Have The Touch (robbie Robertson Mix)
4. In The Sun
5. Shaking The Tree (97 Jungle Version)
6. I Grieve (city Of Angels)
7. The Tower That Ate People (red Planet Remix)
8. Animal Nation
9. Signal To Noise (gangs Of New York Version)
10. More Than This (the Polyphonic Spree Mix)
11. More Than This (elbow Remix)
12. My Head Sounds Like That (röykskopp Remix)
13. Sky Blue (martyn Bennett Remix)
14. Growing Up (trent Reznor Remix)
15. Growing Up (stabilizer Remix)
16. Growing Up (tricky Instrumenta Remix)
17. Darkness (englespost Remix)
18. Curtains (broad Mix)
19. Father, Son (daniel Lanois & Richard Chappell Mix)
20. Courage
21. Courage (the Hexidecimal Mix)
22. I'm Amazing
23. The Veil



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod