Recherche avancée       Liste groupes



      
WORLD MUSIC  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Genesis, Malicorne, Manu Katché , Steve Gadd Band, The Purple Helmets

Peter GABRIEL - Passion (1989)
Par BIONIC2802 le 7 Mai 2010          Consultée 2314 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

ATTENTION, êtes-vous suffisamment fort pour recevoir ce cadeau providentiel?

Non ? Dommage, mais autant le dire d’entrée de jeu, vous passerez à côté d’un chef-d’œuvre, ni plus ni moins !

En revanche, si vous acceptez que je vous tienne la main quelques instants, je puis vous l’affirmer, vous n’en reviendrez pas… Holà, je parle de découverte auditive, petit(e)s excité(e)s, c’est tout !!! Dès la lecture achevée, c’est vous qui laisserez ma main vacante afin de vous précipiter sur la "Passion" d’un Monsieur dont le génie n’a d’égal que l’illumination dont il nous a gratifiée, le temps d’un récit, sur un album transcendant.

Bon là, normalement, l’accroche doit vous avoir alléchée alors, zou, c’est parti :

Musique du film "La Dernière Tentation Du Christ" de Martin Scorcese (et une fois pour toute, NON ce n’est pas "La Passion Du Christ" de Mel Gibson réalisée 16 ans après ! ) dont la sortie en salle avait scandalisé une partie du monde entier - qui ne croit qu’en une seule vérité : la leur ! - par la perspective amoureuse de Jésus pour Marie-Madeleine… Ouais, ça choque, n’est-ce-pas ? En 1988, oui. De nos jours, le "Da Vinci Code" de Dan Brown est un best-seller ! Tout ça pour dire que si le film a su susciter une réflexion et une remise en question de notre mémoire collective - qu’elles soient vraies ou non, c’est pas le plus important, crois-je - son visionnage a sans nul doute été sublimé par la musique intrinsèque (du moins à la base parce que là, l’œuvre musicale a surpassé sa création visuelle, m’est avis) de Peter GABRIEL. Qu’en est-il ?

Cette bande originale va nous émouvoir pour peu que nous soyons sensibles. Le fait d’être croyant ou non ne vous aidera pas ! Non, écoutez plutôt la perception d’un homme qui va élever son art à la hauteur du divin. Comment cela peut-il être possible ? J’avoue que j’en sais trop rien ! Le simple fait d’avoir inséré ce CD dans le lecteur en actionnant la touche "play", ben, je suis resté médusé durant tout le déroulement de ces ambiances tantôt calmes, tantôt tristes, mais surtout qui vont symboliser l’espérance, le surpassement de soi et la plénitude incroyable qui va, à coup sûr, vous tomber dessus !

Les musiques nous emmènent au Proche-Orient de jadis mais si vous prenez le cas de "With This Love", par exemple, nous touchons plus à l’"Adagio en sol mineur pour cordes et orgue" de Tomaso Albinoni. C’est donc un aboutissement musical qui va au-delà des clichés, même si le respect culturel et le mélange des saveurs se mettent à l’unisson pour exprimer ce qui est, au-delà du film et de cette histoire universelle, LA passion. Ce sentiment, à tout instant, peut nous envahir en nous faisant accomplir des actions qui, d’ordinaires, n’auraient jamais été envisagées !

Peter GABRIEL va, par la même occasion, nous faire découvrir une voix sublime - alors que la sienne se transformera en instrument et non en chant, incroyable ! -, celle de Youssou N’DOUR qui - je pèse mes mots, je vous l’assure - transcende l’écoute ! Nous nous abreuvons de cette ambiance qui, d’un simple mouvement, va devenir gigantesque de bouleversements intérieurs qui vont s’opérer en vous. Juste après, s’enchaînera un titre avec des chœurs d’enfants angéliques du plus grand effet. Et ainsi de suite.

Passion se vit. Au début, cela ressemble à un sentiment d’impuissance et de tristesse douce - pas de sentiment de révolte - puis se mue en une débauche positive, et l’approvisionnement calme mais régulier de nouveaux instruments vont littéralement donner corps à la musique !

Instruments traditionnels, claviers discrets mais dont l’apport est intense, percussions enivrantes… tout ce travail va nous transporter dans un autre monde, celui que nous n’avons pas connu, celui qui donnait le point zéro de trois religions imposantes (!) historiquement : celles des chrétiens, des juifs et des musulmans.

Je vous propose de suivre l’ordre des chansons. Parce qu’une fois l’atmosphère générale installée, je puis vous affirmer que l’arrivée d’un titre comme "It Is Accomplished" continue en ce moment même - euh oui, j’écoute toujours le CD lorsque je suis en train de le chroniquer - à me donner la chair de poule lorsque les chants féminins, sortes de cris de joie, entrent en scène pour offrir ce moment d’extase indescriptible si ce n’est que, c’est bête à dire mais bon je vais un peu me livrer, j’aurais tendance à sourire béatement et à reprendre des forces pour l’avenir… Je sais, c’est personnel comme sentiment mais je n’arrive pas à l’écrire autrement !

La note d’un 8 conviendra sur cette échelle de 5 : le 8 est le symbole de l’Infini et donc, de l’éternel Recommencement.

Gabriel est sans nul doute un Ange…

A lire aussi en WORLD MUSIC :


KETAMA
Dame La Mano (2002)
World music




IRFAN
Eternal Return (2016)
C'est un gémeaux !


Marquez et partagez





 
   BIONIC2802

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Peter Gabriel (un peu de tout !)
- Plein, Mais Alors Plein D’invités…


1. The Feeling Begins
2. Gethsemane
3. Of These, Hope
4. Lazarus Raised
5. Of These, Hope - Reprise
6. In Doubt
7. A Different Drum
8. Zaar
9. Troubled
10. Open
11. Before Night Falls
12. With This Love
13. Sandstorm
14. Stigmata
15. Passion
16. With This Love - Choir
17. Wall Of Breath
18. The Promise Of Shadows
19. Disturbed
20. It Is Accomplished
21. Bread And Wine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod