Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Michel POLNAREFF - Fame A La Mode (1975)
Par ERWIN le 31 Mai 2021          Consultée 688 fois

Voilà notre Michou fraîchement installé aux USA, plus précisément à Los Angeles, la cité des stars et du vice. Et c'est ainsi que se profile son cinquième album, entièrement écrit en anglais, voilà qui n'est pas une mince évolution ! Le style si particulier du compositeur va-t-il s'adapter à une autre langue ? Les fans vont-ils retrouver les aspects si originaux des ambiances baroques de l'artiste ? Autant de questions qui remettent un peu les compteurs à zéro. Jacob Brackman et Toni Stern sont tout de même là pour pondre des textes dans la langue de Gerald Ford, puisque nous sommes en 75.

"Fame à la monde" est une petite étrangeté dont le psychédélisme côtoie la pop et la variété, le titre se divisant en de nombreuses parties. La premier constat cependant, c'est que l'accent du Parisien est très fort : sortir ainsi un premier disque sur le marché américain sans être Charles AZNAVOUR nanti d'un anglais encore approximatif me paraît suicidaire de prime abord, connaissant les loustics d'outre- atlantique ! Le morceau est franchement dispensable qui plus est. Il est derrière le piano pour "So Long Beauty", et on intègre franco une variété plutôt classique, les arrangements de cordes y sont trop lourds à mon goût.

L'anglais passe cependant bien mieux sur les autres morceaux : "Jesus For Tonite", qui sonne country avec sa petite guitare twangy, quelques digressions POLNAREviennes sont de bon augure mais n'emporte pas vraiment l'adhésion, de plus le titre est boycotté par les radios ricaines... Et ouais, Jesus… La trépidante "Since I Saw You" relance l'artiste vers des considérations plus pop, presque proches des BEATLES avec une rythmique de piano très percussive, sympa, puis nous sommes carrément pop sur "No no no no not now", avec une jolie guitare cristalline. Nous restons sur des considérations BEATLESiennes avec "Come On Lady Blue", on sent même une certaine proximité avec des gimmicks façon MCCARTNEY, et c'est tout de même bien agréable.

On retrouve notre emblématique POLNAREFF sur "Wandering Man", mais l'anglais me semble handicaper ce titre de belle qualité. J'aurais aimé une version dans la langue de Molière. Le mid slow "Rainy Day Song" est tiré du même tonneau, avec la belle intervention d'un sax fort à propos. "Holding On To Smoke" est l'un des titres emblématiques de cette livraison américaine. Michel y retrouve toute sa légendaire verve, mais à nouveau, je me prends à regretter l'emploi de l'anglais sur cette composition qui eut sans doute gagné, nanti des textes habituellement ciselés par l'auteur ou son équipe.

Bien l'amiral n'a pas fait naufrage en traversant l'Atlantique, c'est déjà une bonne nouvelle. Il s'est aussi plutôt bien adapté à l'anglais si on excepte le single "Fame a la mode", mal choisi à mon sens, mais il me semble toutefois que le français enrichit ses compositions là où l'anglais les laisse un brin exangues. Ce sera de toutes manières la seule expérience du chanteur dans ce domaine si particulier, puisque le prochain opus intitulé "Coucou me revoilou" annonce clairement la couleur ! Je reste sur un trois équilibré, plusieurs compositions me semblent vraiment bonnes, même si cet album est plutôt boudé par la majorité.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Liane FOLY
Reve Orange (1990)
Au fur et à mesure




Julien CLERC
A Nos Amours (2017)
Toujours là !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Fame à La Mode
2. No No No No Not Now
3. Wandering Man
4. So Long Beauty
5. Come On Lady Blue
6. Rainy Day Song
7. Jesus For Tonite
8. Holding On To Smoke
9. Since I Saw You



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod