Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mother Earth

Tracy NELSON - Time Is On My Side (1976)
Par LE KINGBEE le 7 Octobre 2021          Consultée 624 fois

En 1976 Tracy NELSON met en boîte son second disque pour la MCA. Ses deux précédents albums n’ont pas cartonné dans les charts comme escompté : son éponyme publié par Atlantic n’a bénéficié d’aucune promotion, le label de Jerry Wexler étant trop occupé à mettre en avant Aretha FRANKLIN, J. GEILS BAND, KING CRIMSON, le "Relayer" de YES ou "Physical Graffiti" de LED ZEP. Produit sans trop d’efforts par Bob Johnston, "Sweet Soul Music" n’a pas révolutionné l’industrie du disque et MCA décide de confier la chanteuse à un nouveau producteur, Jimmy Bowen. Ce dernier, ancienne vedette éphémère de Rockabilly, a connu le succès de "Party Doll" avec son compère Buddy Knox. Après s’être recyclé comme auteur compositeur, arrangeur, ingé-son, le brave Jimmy est passé par la case production, collaborant pour Reprise aux côtés de Dean MARTIN, Sammy DAVIS et SINATRA dont il produit le hit "Stranger In The Night". Installé à Nashville à l’orée des seventies, Bowen produit Lee Hazlewood, Hank Williams Jr. et Kenny Rogers. Connu pour avoir contribué à relancer diverses carrières (Glen Campbell) alors au point mort, Bowen décide de confier la chanteuse à une nouvelle équipe de musiciens de studios, loin d’être des requins.
C’est ainsi qu’on retrouve le bassiste Jim Hughart (ex-Ella Fitzgerald, Joe Pass) qui vient de seconder Joni MITCHELL et Joan BAEZ, le batteur Ed Green (ex-Allen Toussaint, Donald Byrd, FOUR TOPS, TEMPTATIONS) de quoi faire une bonne section rythmique. Bowen a également convié un beau parterre de guitaristes : Dean Parks (ex-Donald Byrd, Marvin GAYE, Bobby "Blue" BLAND), Jesse Ed Davis (ex-Taj MAHAL, Albert KING, Harry NILSSON), Danny Kartchman (ex-Carole KING, James TAYLOR et Harry NILSSON). Pour cimenter toute cette troupe, Bowen fait appel au guitariste Larry Carlton (ex-Bobby BLAND, Joni MITCHELL ou Steely Dan) pour arranger une moitié du répertoire. Tous ces musiciens se sont côtoyés un jour ou l’autre et ont lié une amitié professionnelle débouchant sur une complicité naturelle et une bonne cohésion. Si ce n’est pas avec les meilleurs œufs qu’on fait la meilleure omelette, ces divers ingrédients vont vite s’avérer des atouts non négligeables.

Bowen qui n’est pas le premier perdreau de l’année a la sagesse de ne pas couper les ponts avec l’entourage de Tracy NELSON. C’est ainsi que certains titres proviennent d’anciens équipiers ; d’autre part, Jimmy Bowen, en bon renard de production, décide de confier les chœurs à Irma Routen, fidèle amie de la chanteuse. Ce sont d’ailleurs deux compositions de Jack Lee, ancien partenaire de la période Mother Earth : "I’ve Never Loved You More" oscille entre Blues Rock et Country Rock, la section rythmique imprime un tempo très Soulfull tandis que les guitares se révèlent complémentaires, aucune ne cherchant à tirer la couverture à soit. "Let The Memory Fade" est une ballade qui navigue adroitement entre Country Soul et Pop 70’s. S’ensuit "An Arm And A Leg", une compo de John HIATT qui pourrait s’inscrire dans une production FAME ou Muscle Shoals, le parfait exemple de ballade à mi-chemin de la Deep Soul et du Country Rock. On signale encore l’excellent apport d’Irma Routen en cheffe de chœurs. Autre excellente ballade avec You Just Can’t Forget Her (Can You Fool)", pour un peu on se laisserait bercer par ces paroles : "You can take all of the money that you make – And put it in a jar - And drag out a map that will show you is heaven very far. Les guitares, le piano et les chœurs semblent à l’unisson, mais le bonus réside dans l’apport d’une flûte. Une version originale qui relègue à des années lumières les mièvreries de CHER ou de Glen Campbell. Tracy Nelson booste légèrement la cadence avec "Couldn’t Do Nothin’ Right", un Country Rock du tandem Karen Brooks/Gary Nunn. Là, les percussions et les guitares apportent une discrète coloration Tex Mex du meilleur effet. Une interprétation moins tapageuse et plus sincère que les reprises de Rosanne Cash ou du sulfureux David Allan Coe.

La face B s’ouvre sur une reprise des AMAZING RHYTM ACES avec "Anything You Want". Si l’interprétation demeure respectueuse de l’original, la guitare de Danny Kortchmar influe une imperceptible couleur Reggae. Composé par Jerry Ragovoy et enregistré par Irma THOMAS, "Time Is On My Side" reste évidemment connu par le biais des STONES. Grande admiratrice d’Irma Thomas, la native du Wisconsin délivre une version passionnée bien secondée par les choristes. On reproche juste l’emploi d’un piano en lieu et place de l'orgue. S’ensuit "The Woman In Your Heart", une création de Craig Fuller, membre de PURE PRAIRIE LEAGUE. Délivré sous forme d’un Country Rock classique, la mélodie ne parvient guère à retenir l’attention. Le morceau le plus faible du disque. Unique original du disque coécrit avec Andy McMahon, "I Could Have Been Your Best Friend" qui s’annonce comme un excellent Country Soul porte la marque de fabrique de la chanteuse. Les guitares très Deep Soul laissent une meilleure impression que la reprise de Bonnie Raitt. En guise de fermeture, le groupe reprend "Sudden Changes", un Country Soul d’Electric Flag. Si le groupe de Mike Bloomfield et Nick Gravenites était déjà à la dérive, Tracy distille une version mélodieuse dans laquelle les instruments n’ont d’autre but que de lancer la chanteuse sur orbite.

Tracy NELSON propose ici un album voguant entre Country Soul et Country Rock, ses deux marques de fabrique. Produit à l’américaine mais sans surenchère, "Time Is On My Side" a bien résisté aux ravages du temps. Ce disque a été réédité au format CD par One Way Records, filiale de MCA, avec un titre bonus et une inversion totale des deux faces d’origine, à l'instar du pressage anglais. Reste à savoir où ranger cette chanteuse étrangement sous-estimée.

A lire aussi en COUNTRY par LE KINGBEE :


Tracy NELSON
Homemade Songs (1978)
Ouvre en grand les portes de la country soul 70's




Johnny HORTON
The Golden Rocket (2014)
Compilation attractive de tonk roll


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Tracy Nelson (chant)
- Dean Parks (guitare)
- Jesse Ed Davis (guitare)
- Danny Kortchmar (guitare)
- Larry Carlton (guitare 1-2-10)
- Jim Hughart (basse)
- Ed Green (batterie 1-4)
- Jim Gordon (batterie 2-3-5-6-7-8-9-10)
- Clarence Mcdonald (piano 1-4)
- David Foster (piano 2-3-6-7-9)
- Larry Muhoberac (piano 5-8-10)
- Jim Horn (saxophone, flûte)
- Irma Routen (chœurs)
- Laura Creamer (chœurs)
- Julia Tillman Waters (chœurs)
- Maxine Willard Waters (chœurs)
- Susan Steward (chœurs)
- Darlene Groncki (chœurs)
- Mark Creamer (chœurs)
- Gerald Garrett (chœurs)


1. I've Never Loved You More
2. Let The Memory Fade
3. An Arm And A Leg
4. You Just Can't Forget Her (can You Fool)
5. Couldn't Do Nothin' Right
6. Anything You Want
7. Time Is On My Side
8. The Woman In Your Heart
9. Sudden Changes



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod