Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mother Earth

Tracy NELSON - Sweet Soul Music (1975)
Par LE KINGBEE le 11 Janvier 2022          Consultée 759 fois

A l’instar de la récente chronique du dessin animé des productions Disney Pixar "Soul" élaborée par notre éminent confrère Marco Stivell, si vous vous attendez à entendre de la Soul avec ce disque, vous risquez d’en être pour vos frais.

Nous sommes maintenant en 1975, Tracy NELSON a quitté MOTHER EARTH depuis deux ans et enregistré un excellent éponyme pour la firme Atlantic, mais étrangement le label n’a jamais vraiment cru en elle, se contentant de produire un disque pour ne pas qu’elle tombe dans l’escarcelle d’un concurrent. C’est du moins comme cela que certains journalistes voient la chose, procédé courant durant les années 70.

Contre toute attente, Tracy décroche un contrat avec la puissante MCA, firme généraliste qui tape dans le tout-venant, comme dirait le responsable de ma déchèterie. Les galettes tombent comme à Gravelotte et de la masse quelques disques émergent dans les charts avec LYNYRD SKYNYRD, CHER ou Neil DIAMOND. Pour résumer MCA c’est un peu comme une grosse cavalerie, le trompette fait beaucoup de bruit mais les victoires s’oublient très vite et battent en retraite au triple galop. Curieusement, MCA a la bonne idée de faire appel au photographe David Gahr, auteur de somptueuses pochettes Jazz et Folk pour les labels Vanguard, Prestige, Folways ou Atlantic. Malheureusement, la photo da la pochette avant tombe dans les mains de John Cabalka un designer médiocre, le genre de gars qui serait capable de mettre La Joconde à la benne. On se retrouve donc avec une pochette strictement sans intérêt et surtout peu porteuse. La photo du dorsal se révèle pleine d’anomalie, alors que sur presque tous ses disques Tracy ou les MOTHER EARTH figuraient aux cotés d’un chien, cette fois ci c’est un chat qui est aux pieds de la chanteuse.
Seconde bonne idée, MCA fait appel à Bob Johnson, élégant producteur auteur de nombreux succès auprès de DYLAN, Johnny CASH, SIMON & GARFUNKEL et Leonard COHEN. La relation entre la chanteuse et son producteur est au beau fixe puisque Johnson était aux manettes du précédent disque. Même chose avec l’ingé-son, Ben Tallent officiant encore derrière les consoles. Troisième bonne pioche, on envoie Tracy enregistrer à Muscle Shoals, capitale secrète du Rock et de la Soul.

En ouverture, le chant illumine "Sweet Soul Music"˟, titre d’ELECTRIC FLAG le groupe de Mike Bloomfield. Pour un peu on se croirait presque dans une église sauf que Nelson déclame les louanges de la Soul et non pas du Seigneur. Leon Pendarvis (le claviériste sur la BO de "Shaft") et les Memphis Horns se tirent une bonne bourre essayant de rallier le céleste. Le lien avec Electric Flag n’est pas rompu, la chanteuse reprenant deux titres de Roger Troy : "Baby I Found Out" avec l’appui des SWEET INSPIRATIONS aux chœurs et "Lies" sous couvert d’une orientation ne sachant jamais comment se placer avec un pied dans la Soul et un autre dans le Country Rock Gospel. Une version cependant bien supérieure par rapport à la reprise de Carlene CARTER dans un registre Country Rock FM dégoulinant de surproduction. Bob Johnson, auteur durant les sixties d’une dizaine de titres chantés par ELVIS, lui apporte une chanson : "We Just Can’t Make It Anymore" s’annonce un brin trop cuivré avec des arrangements qui hésitent toujours entre la musique du Diable et celle de Dieu. Tracy ne nous offre qu’une seule compo avec "Nothing I Can’t Handle", une excellente balade qui oscille entre Deep Soul et Country. Le guitariste Tippy Armstrong (ancien compagnon de route Tony Joe WHITE, Johnny JENKINS, Wilson PICKETT) lui offre "Joabim", une douce balade dans laquelle le chant puissant et plein de feeling relègue la version antérieure de Jeanie Greene, une ancienne choriste du King de Tupelo.

Elle exploite deux chansons composées lors de la période MOTHER EARTH : "Looking For A Sign" s’inscrit à mi-chemin entre Soul et Country Gospel tandis que « Going Back To Tennessee ». A l’instigation de Bob Johnson, Nelson reprend "I’ll Be Your Baby Tonight", titre de Bob DYLAN figurant dans l’album "John Wesley Harding". Là toutes les effluves Folk et Country disparaissent au profit d’un Country Rock teinté de Soul. Une version plus gouteuse que celles de Marianne FAITHFULL ou Linda RONSTADT. Chez nous autres, Herbert Leonard adapta la chanson avec "Fais de moi ton prisonnier", une niaiserie de première qui perd toute sa signification. Dernière reprise avec "Same Old Blues", titre de Don Nix enregistré par MOLOCH et popularisé par Freddie KING, orienté cette fois entre Soul et Blues. Une version pleine de douceur qui fait oublier le futur bavardage inutile de Popa CHUBBY.

Enregistré au Muscle Shoals Sound Studios, là où défilèrent James BROWN, Bob SEGER, BLACKFOOT ou Levon HELM, cet album pourrait servir de synthèse au registre Country Soul du milieu des seventies. On pourra reprocher l’omniprésence des pianos et claviers qui prennent le pas sur les guitares, des arrangements de cuivres pas assez discrets et parfois trop lourds, l’absence d’un véritable hit ou d’un morceau accrocheur, mais Tracy Nelson délivre ici un album au-dessus de la production moyenne Country Rock de l’époque. Chanteuse au timbre puissant et expressif, le seul bémol se situe dans l’éclectisme de la chanteuse, spécificité certes louable mais peu propice pour faire carrière. Ce disque rangé dans le tiroir de la Country constitue l’exemple parfait du registre Country Soul.


˟Titre homonyme à celui d’Arthur Conley.

A lire aussi en COUNTRY par LE KINGBEE :


PEE WEE KING
Blue Suede Shoes (2005)
Accordéon pour boogie hillbilly et western swing.




Bobbie GENTRY
Ode To Billie Joe (1968)
Le pendant féminin de tony joe white


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Tracy Nelson (chant)
- Reggie Young (guitare)
- Ron Cornelius (guitare)
- Bob Babbitt (basse)
- Willie Hall (batterie)
- Leo Pendarvis (piano, orgue)
- Richard Tee (orgue, piano)
- Ronald Eades (saxophone)
- Harvey Thompson (saxophone)
- Harrison Calloway (trompette)
- Charles Lloyd Rose (trombone)
- Johnny Gimble (fiddle 9)
- Peter Drake (lap steel 9)
- Estelle Brown (chœurs)
- Myrna Smith (chœurs)
- Sylvia Shemwell (chœurs)


1. Sweet Soul Music
2. Looking For A Sign
3. Joabim
4. Nothing I Can't Handle
5. Baby I Found Out
6. Lies
7. Same Old Blues
8. We Just Can't Make It Anymore
9. I'll Be Your Baby Tonight
10. Going To Tennessee



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod