Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Marie-annick Lépine
 

 Site Officiel (588)

Les COWBOYS FRINGANTS - L'expédition (2008)
Par GEGERS le 13 Octobre 2008          Consultée 3691 fois

2008 est une année chargée pour LES COWBOYS FRINGANTS, puisque le groupe québécois revient sur le devant de la scène avec non pas un mais deux albums studio dont la sortie quasi-simultanée devrait faire plaisir à tous ceux qui attendaient de pied ferme un successeur à La Grand-Messe, album qui avait permis aux COWBOYS de faire (enfin !) parler d’eux dans notre pays. Alors que Sur un Air de Déjà Vu, annoncé pour fin octobre, devrait être dans la droite lignée des productions passées du groupe, ne déviant pas d’un pouce du folk rock festif auquel les COWBOYS nous ont habitués depuis maintenant 11 ans, L’Expédition se veut assez novateur pour le groupe.

Novateur, cet album l’est assurément, puisque les 14 morceaux qui composent le présent album véhiculent une ambiance très mélancolique inédite pour les COWBOYS qui, s’ils n’ont jamais hésité à enrichir leurs albums de titres plus réflexifs, introspectifs, n’ont jamais signé une galette aussi mélodieusement intimiste.

Exit en effet la surabondance de cuivres de La Grand Messe servant de support à des narrations de beuveries orgiaques. Toute la place est ici laissée à la guitare acoustique de J-F PAUZE, le mentor du groupe, qui n’est que rarement remplacée par des lignes discrètes de piano. Seul le violon de MARIE-ANNICK LEPINE vivace, fugace, tient la dragée haute à la guitare et parsème les morceaux de mélodies tantôt larmoyantes, tantôt dansantes, propres à la musique des COWBOYS.
Autre changement, au niveau du chant de KARL TREMBLAY, beaucoup plus posé, plus doux, plus technique, que sur les précédentes réalisations du groupe. Ce dernier, sans en faire trop, toujours neutre et convaincant, parvient à distiller merveilleusement les émotions douces-amères qui font de cet album une petite perle de folk rock québécois.

Comme à l’accoutumée, les COWBOYS jouent avec et s’inspirent de la vie, de sa cruauté, de sa richesse, de sa complexité, de ses inégalités, de sa beauté. A travers des biographies d’anonymes, les COWBOYS nous offrent des petites tranches de vie, des morceaux de nous-mêmes. Tout ce qui constitue notre existence constitue également le fondement de la musique des Québécois : le déclin de l’amour (Entre deux taxis), la surexploitation des ressources naturelles, déjà évoquée dans Le gars de la compagnie (Histoire de pêche), la nostalgie de l’enfance et la désertification des campagnes (Rue des souvenirs), le cancer (La tête haute), l’hédonisme (La catherine)…

Mais tout ici est enveloppé dans une couche d’images et de choix linguistiques subtils et délectables, procurant à l’album une richesse sans pareil et une irrépressible envie d’écouter encore et encore ces 14 pièces magnifiquement construites et agencées. Tantôt rappelant un THOMAS FERSEN énervé (Chêne et roseau), tantôt un CABREL (la mélodie de Train de vie), les COWBOYS proposent un cocktail enivrant provoquant rires et larmes, bonheur et tristesse, légèreté et réflexion sur le monde qui nous entoure.

L’alcoolisme, le rejet, la solitude sont néanmoins les thèmes les plus évoqués sur ce nouvel album, lui procurant cette atmosphère mélancolique décrite plus haut. Le tout est subtil mais néanmoins suffisamment explicite pour ne laisser aucun doute quant aux sujets qui touchent au cœur nos cinq COWBOYS :
‘Papa était assidu à la dive bouteille, maman perdue aux pays des merveilles…’ (Bonne pomme).

L’Expédition est surprenant, c’est certain. D’une beauté incommensurable, cet album est une invitation à se plonger profondément dans un monde triste, cruel, et sur le déclin. Mais avec pour compagnie cinq COWBOYS FRINGANTS, qui refuserait un tel voyage ? Une réussite artistique indéniable, égalant sans problème le déjà excellent La Grand-Messe.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


MANRAN
Manran (2011)
Du shinty à l'accordéon




FISTFUL OF MERCY
As I Call You Down (2010)
Séance de rattrapage...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Karl Tremblay (chant)
- Jean-françois Pauzé (guitare, chant)
- Marie-annick Lépine (violon, mandoline, accordéon, chant, piano, flûte)
- Jérome Dupras (basse)


1. Droit Devant
2. Chêne Et Roseau
3. Entre Deux Taxis
4. La Catherine
5. Histoire De Pêche
6. Bobo
7. Rue Des Souvenirs
8. Monsieur
9. La Tête Haute
10. Les Hirondelles
11. Tant Qu'on Aura De L'amour
12. La Bonne Pomme
13. Train De Vie
14. Une Autre Journée Qui Se Lève



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod