Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cat Stevens
- Membre : Alan Simon , Elton John
- Style + Membre : Alan Stivell
 

 Site Officiel (en 5 Langues) (636)

Angelo BRANDUARDI - La Luna (1975)
Par RED ONE le 5 Octobre 2011          Consultée 2424 fois

Ma première rencontre avec Angelo BRANDUARDI, l'Italien à la voix d'ange, c'était il n'y a pas si longtemps que ça. Moi qui ne jurait que par BLACK SABBATH, VENOM et JUDAS PRIEST, j'avais un faible pour la folk gracieuse et bien arrangée, en particulier la folk européenne. Ceux qui me connaissent en personne savent mieux que quiconque pourquoi ...
Alors que je farfouillais sur le Net en cherchant des vidéos d'Alan STIVELL, je tombe nez à nez avec une très ancienne émission de télévision dans laquelle notre ami breton (oui sur Forces Parallèles, on aime bien Alan STIVELL, quoi ?! vous l'ignoriez ??) interprète "The Trees The Grow High", en anglais et en français, en compagnie d'un guitariste dont le nom et l'aspect me sont alors totalement inconnus. Allons, vous la connaissez cette chanson, elle figure sur le mythique live "Olympia Concert" de 1972 ... Le talent et la voix si caractéristique du guitariste en question m'ayant intrigué, je me renseigne quelque peu. Et je découvre alors un certain Angelo BRANDUARDI, musicien italien de son état, considéré par la presse et ses fans comme l'un des derniers troubadours et comme l'un des meilleurs "cantautori" (contraction de chanteur + auteur en italien) de la péninsule en forme de botte.

J'ai passé plusieurs mois à décortiquer sa discographie, fabuleuse et riche (et celà m'a d'ailleurs motivé pour postuler sur Forces Parallèles comme chroniqueur), mais j'aurais toujours en mémoire cette vidéo. Le lien avec cet album, le second d'Angelo en italien, c'est donc évidemment le titre "Gli Alberi Sono Alti", qui est l'adaptation en italien par Angelo de cette chanson traditionnelle anglaise plus connue sous le nom de "The Trees They Grow High".

Après un premier album éponyme assez convaincant paru en 1974, le barde lombard revient un an plus tard présenter son deuxième opus. Plus d'hésitations progressives ici, plus de pistes expérimentales hasardeuses. "La Luna" entre concrètement dans le vif du sujet de ce que sera la majeure partie de la carrière d'Angelo, à savoir un folk exquis et très recherché, emprunt de sonorités venues du Moyen Âge et de la Renaissance, aux influences tant italiennes qu'étrangères.

Les textes, très émouvants, sont toujours signés par le couple Angelo Branduardi/Luisa Zappa, à l'exception bien sûr donc de "Gli Alberi Sono Alti". Les influences jazz rock et prog n'ont cependant pas totalement disparu, ainsi que le prouve la sublime piste "Primavera" sur laquelle ronronne une basse tout en groove velouté. Le Cantautore ne se contraint toujours pas à produire de la facilité (d'ailleurs l'a-t-il véritablement déjà envisagé ?) et nous le prouve de fort belle manière avec ce second opus extrêmement brillant. Tous les titres sont des joyaux taillés dans le diamant le plus pur qui soit.

Certains titres de cet album sont devenus des standards du répertoire d'Angelo, tels "Tanti Anni Fa" ou bien "Confessioni Di Un Malandrino" (composée sur un texte du poète russe Esenine), dont les arrangements sont tout simplement époustouflants. Angelo déploie tout son savoir-faire musical sur tous ces titres, de ses talents de guitariste jusqu'à sa virtuosité de violoniste. Par ailleurs, les musiciens qui accompagnent Angelo sur cet album sont déjà des instrumentistes que nous retrouverons sur ses albums futurs.

Cet album est un vrai bijou d'orfèvre, magnifiquement orchestré, riche de dizaines d'arrangements somptueux et de textes magnifiques. Avec ce premier chef d'oeuvre réellement abouti, Angelo BRANDUARDI s'impose désormais comme une figure incontournable de la folk européenne de qualité. Ses deux albums suivants ne feront que confirmer cette tendance et bientôt, toute l'Europe entendra parler d'Angelo, y compris la France.
"La Luna" est une pièce maîtresse de la discographie de BRANDUARDI, à écouter absolument si l'on se revendique amateur de belle musique.

Incontournable.

Note : devenu vite introuvable, cet album sera totalement réenregistré en 1980 et sera réédité sous le titre de "Gulliver, La Luna E Altri Designi". Attention, cette réédition est toutefois à considérer dans la discographie d'Angelo comme un album différent de "La Luna" pour diverses raisons que j'évoquerais prochainement.

A lire aussi en FOLK par RED ONE :


Angelo BRANDUARDI
Angelo Branduardi '81 (1981)
Branduardi entame enfin réellement les années 80 !




Angelo BRANDUARDI
Alla Fiera Dell'est (1976)
Angelo impose magistralement son génie créatif


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Angelo Branduardi (chant, violon, guitare classique, flûtes, percussi)
- Maurizio Fabrizio (guitares acoustiques et électriques, mandoline, pe)
- Bruno De Filippi (bouzouki, quatro, guitare, sitar, banjo, harmonica)
- Gigi Cappellotto (basse électrique)
- Andy Surdi (batterie)
- Mike Logan (clavier)


1. La Luna
2. Tanti Anni Fa
3. Donna Mia
4. Gli Alberi Sono Alti
5. Notturno
6. Rifluisce Il Fiume
7. Confessioni Di Un Malandrino
8. Primavera
9. La Danza



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod