Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The EVERLY BROTHERS - The Everly Brothers (1958)
Par ERWIN le 1er Décembre 2011          Consultée 927 fois

Des enfants de la balle ! Phil et Don Everly sont les enfants d’un couple de chanteurs. Ike le papa est une icône de la country and western, un émule de Merle Travis. Il chante en compagnie de son épouse et ses deux enfants se joignent à eux très rapidement. Nos deux bambins passent donc leur enfance à chanter et jouer de la guitare tout en se confrontant à un répertoire traditionnel considérable. Ils apprennent peu à peu à mixer leur voix avec la plus grande justesse. Une simple tierce est à l’origine de leur fameuse complémentarité. Don chante la ligne principale ainsi que les soli, alors que Phil chante une tierce assez haute, mais diablement efficace. Ce détail étant d’une influence essentielle sur les mouvements des années soixante, demandez donc aux Beatles ce qu’ils en pensent !
C’est Chet Atkins, un pote de Papa –ça aide oui !- qui va lancer leur carrière en insistant auprès des boss de Columbia puis de Cadence pour signer les jeunots.

Cela nous donne ce premier album gorgé de pépites savoureuses. Tout ceci est certes un peu kitsch, mais quel plaisir pour les oreilles ! Une part d’histoire !

Trois singles vont lancer la carrière des frangins. Leur premier grand succès sera « Bye bye love »- mais si cherchez bien vous la connaissez !-, un titre refusé par la totalité de leurs contemporains dont un certain Elvis. Ecrit par le couple Bryandt qui vont devenir leurs auteurs attitrés. Une sacrée réussite mélodique et racée, qui contient tous les ingrédients de la force des Everly, classée 207eme dans les 500 plus grandes chansons de tous les temps par Rolling stones. La 311eme du même classement étant « Wake up little Susie » sans doute leur chanson la plus connue, un standard du Rock’n’roll, tout simplement, et qui sera leur premier numéro 1 du Billboard. La reprise de Ray Charles « This little girl of mine » les présente sous un aspect résolument Rock, plus agressif, ma préférée de l’album.

Les reprises de Little Richard surprennent tellement elles sont lointaines de la folie originelle de Richard Penniman. Cependant, cette resucée de « Keep a knockin » est bien burnée. Alors que leur « Rip it up » est tout de même bien en dessous. La violence n’est tout de même pas leur fort
« Leave my woman alone » avec ses accents folky countrysants, permet à l’ainé Don de faire étalage de sa belle voix claire. « Maybe tomorrow » est un slow mignonnet bien qu’un rien sirupeux.. Le reste est dispensable.

Voila un franc succès pour ce premier album drivé par les plus grands hits de l’année 58. Les classiques tiennent le haut du pavé bien entendu, mais le style si particulier des EVERLY crée un genre nouveau. Nous sommes à l’orée du Rock des pionniers et de la Folk propre au Kingston Trio, la frontière est ardue à déterminer ; il n’empêche, la qualité est omniprésente !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Jerry Lee LEWIS
High School Confidential (1958)
Les débuts du killer




Elvis PRESLEY
Loving You (1957)
Troisième album du King ! Un must


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. This Little Girl Of Mine
2. Maybe Tomorrow
3. Bye Bye Love
4. Brand New Heartache
5. Keep A Knockin
6. Be Bop A Lula
7. Rip It Up
8. I Wonder If I Care As Much
9. Wake Up Little Susie
10. Leave My Woman Alone
11. Should We Tell Him
12. Hey Doll Baby



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod