Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cat Stevens
- Membre : Alan Simon , Elton John
- Style + Membre : Alan Stivell
 

 Site Officiel (en 5 Langues) (697)

Angelo BRANDUARDI - Gulliver, La Luna E Altri Disegni (1980)
Par RED ONE le 4 Août 2012          Consultée 2050 fois

Le premier album publié par Angelo BRANDUARDI dans les années 1980 est malheureusement loin d'être le plus original qu'il ai jamais publié. Vous l'aurez assez vite compris en regardant la tracklist de cet album, puisqu'il s'agit en apparence d'une nouvelle édition de l'album La Luna, second opus studio du Cantautore sorti en 1975, auquel on a ici greffé une seule chanson totalement inédite, la chanson "Gulliver". S'agit-il pour autant réellement du même album avec un titre et une pochette différente ? Pas complètement.

En réalité, l'album Gulliver est un réenregistrement quasi intégral de l'album La Luna. L'album originel de 1975, il faut le préciser, n'avait pas été tiré à énormément d'exemplaires et était rapidement devenu un collector très rare. Encore aujourd'hui, il est très difficile à trouver dans sa version vinyle d'origine et il n'existe évidemment pas en CD. L'idée de départ était initiallement de rééditer cet album suite au succès commercial phénoménal rencontré par Angelo à la fin des années 1970. Mais pour une obscure raison, Angelo et son homme de l'ombre, Maurizio Fabrizio, préférèrent tout revoir à zéro et réenregistrer intégralement l'album avec un son et des arrangements plus modernes. Fait notable, cet album signe également le retour de Paul Buckmaster (collaborateur d'Elton John) aux côtés d'Angelo, 6 ans après le premier album éponyme de 1974.

Les nouvelles versions des chansons de La Luna ne changent pas fondamentalement par rapport aux originales et c'est bien leur principal défaut. Le son y est certes mieux mixé, plus enrobé, et les arrangements sont évidemment plus travaillés, mais je ne suis pas totalement persuadé que les chansons y aient gagné. Je dois d'ailleurs vous avouez que j'ai même tendance à préférer l'album de 1975 à son réenregistrement de 1980, l'album originel sonnant selon moi plus "spontané" et moins retouché. Tout cela peut donc contribuer à nous donner une vision assez négative de ce sixième effort studio d'Angelo.

Mais ceci dit, il nous reste quand même la chanson inédite, "Gulliver". Ce titre, seule véritable nouveauté digne d'intérêt sur ce disque, vaut à coup sûr l'achat de l'album. Cette chanson raffinée, toute en douceur, basée sur les écrits de Jonathan Swift, relate bien sûr, vous l'aurez compris, les mésaventures fantastiques du héros voyageur, et ce avec une grâce et une poésie dont seul BRANDUARDI possède le secret. Les arrangements de percussions et de guitare s'y allient à merveille pour nous offrir ce qui restera définitivement comme l'un des meilleurs titres jamais écrits par Angelo. L'ajout de cette chanson à la tracklist originelle de La Luna, qui plus est desservie par un son moderne très bien ficelé, donne au final un album de BRANDUARDI assez bon dans l'ensemble, que je vous recommande d'écouter tant la qualité est là.

En définitive, malgré son manque d'originalité évident (qui me fait descendre ma note à 3/5), Gulliver reste néanmoins l'un des albums essentiels de la discographie d'Angelo BRANDUARDI. Cet album a en effet permis de remettre au goût du jour le répertoire plus ancien d'Angelo auprès d'un public qui n'avait découvert le maître italien qu'avec des albums alors plus récents, à savoir notamment Cogli La Prima Mela (1979) et La Pulce d'Acqua (1977). Qui plus est, l'album Gulliver prépare déjà le terrain à l'album suivant, Branduardi '81, qui sera cette fois 100 % original et sur lequel on retrouvera Paul Buckmaster aux arrangements. L'album Gulliver, fait de neuf et de vieux, est donc une assez bonne entrée en matière pour Angelo dans ces années 1980 qui seront pour lui l'occasion de procéder à de nombreuses évolutions stylistiques d'importance. En d'autres termes, Gulliver est une sorte de bilan des années 1970 ouvrant des perspectives pour l'avenir. C'est pas mal, en somme.

Note n°1 : à l'inverse de l'album éponyme de 1974 et de ses trois successeurs, l'album originel La Luna (1975) n'avait malheureusement jamais été traduit dans une quelconque langue étrangère. La publication de Gulliver en 1980 sera l'occasion d'y remédier : une version française sera publiée en 1981 sous le nom "Confessions d'un Malandrin" (en revanche, la chanson "Gulliver" n'y sera pas incluse).

Note n°2 : il existe certaines versions de cet album trouvables sous le nom "La Luna, Gulliver E Altri Disegni", reprenant la pochette originelle de 1975, preuve que l'idée initiale était bel et bien la réédition pure et simple de la version d'origine. Cette dernière est, je le rappelle, encore à l'heure actuelle toujours introuvable en CD.

A lire aussi en FOLK par RED ONE :


Angelo BRANDUARDI
Cogli La Prima Mela (1979)
L'un des albums les plus célèbres d'Angelo




Angelo BRANDUARDI
Highdown Fair (1978)
Version anglaise d'Alla Fiera Dell'est.


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Angelo Branduardi (chant, guitare, violon)
- Maurizio Fabrizio (arrangements, orchestrations)
- Paul Buckmaster (arrangements, orchestrations)


1. La Luna
2. Confessioni Di Un Malandrino
3. Tanti Anni Fa
4. Gli Alberi Sono Alti
5. Notturno
6. Gulliver
7. Rifluisce Il Fiume
8. Donna Mia
9. Primavera
10. La Danza



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod