Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Santana & Buddy Miles, John Mclaughlin , Richard Wahnfried

SANTANA - All That I Am (2005)
Par MARCO STIVELL le 15 Novembre 2013          Consultée 1479 fois

...All That I Am... Mais qui es-tu donc Carlos, une fois passée l'entrée dans le nouveau millénaire ? Tu n'as jamais été aussi loin de tes débuts on-ne-peut-plus intègres et classieux. C'était il y a trente ans. Certes, la reconnaissance était alors moindre qu'en 1999, mais elle avait le mérite de comporter beaucoup d'estime, alors que celle de Supernatural demeure avant tout financière. Qu'ont cherché les trente millions de gens qui ont acheté ce dernier album, sinon une bande-son pour un été (chaud, l'été) d'une époque de plus en plus superficielle, où les artistes sont comme les mouchoirs, vite consommés puis jetés ? Et toi aussi Carlos tu es rentré dans ce cadre. Alors ce dix-neuvième album studio, All That I Am, serait tout ce que tu es, le plus représentatif de tous ? Allons... qui y croira ? Personne, pas même les «nouveaux fans» qui ont commencé à te lâcher avec Shaman et qui continuent de plus en plus...

All That I Am, c'est quoi ? Encore un collage de chansons qui se réclament de l'étiquette latino moderne, mélangé avec tous les courants populaires en vogue, et sans autre motivation que celle de l'attrait pour le succès. Bien sûr, on est contents de retrouver Michelle Branch qui avait avec Dido constitué le point fort du projet précédent. Mais si la jeune artiste a eu le temps de former les Wreckers entretemps, on remarque que l'identité country du groupe ici présent n'est pas représentée sur «I'm Feeling You», chose qui paraîtrait bien atypique dans l'univers de SANTANA (remember «They All Went to Mexico» sur Havana Moon). A la place on ne garde que l'esprit pop sur un fond cha-cha, pour un titre à nouveau joliment ficelé, bien que l'on puisse aisément faire le même reproche que pour le Dido de Shaman : c'est une expérience que l'on préfèrerait entendre sur un album de Branch.

Et c'est une remarque qui vaut pour de nombreux autres titres du disque, le duo avec Big Boi et Mary J. Blige en tête, très r'n'b forcément. Il apparaît sympathique, mais ne ressortant pas comme du SANTANA. Le reste... On se sait plus trop où on en est après toutes ces expériences. On essaie de ne pas voir tout en noir et de se dire que bien que beaucoup de compositions soient aseptisées, ça pourrait mieux passer ailleurs également... Les deux premiers morceaux "personnels" (sans invités), à savoir le très dancehall «Hermes» (avec ses «Salaam aleikum aleikum salaam» et autres invectives risibles) et la salsa de «El Fuego» avec sa voix de lover, ne constituent pas une entrée en matière bien enthousiasmante. Michelle Branch et Mary J. Blige apportent un peu de soleil, puis arrive le duo avec Steven Tyler sur «Just Feel Better», un slow hyper léché où l'ancien chanteur d'Aerosmith en fait des tonnes, et qui ne conviendra guère aux passionnés du versant "gras" de la musique rock.

A partir de ce point, le sentiment de vouloir que l'album s'arrête n'est guère incongru, alors qu'on n'en est qu'au tiers. Will.i.am des Black Eyed Peas offre une prestation avare sur un merengue transparent, on explore sans passion quelques titres nu-soul et cha-cha du même acabit quand ils ne sont pas à leur tour racoleurs... Je ne dirai pas ce que je pense de «Con Santana» (dans le dictionnaire, cherchez le mot "mégalomanie"), et les rockeurs nerveux pourront à nouveau rire -jaune- en entendant «Trinity», duo instrumental avec le légendaire Kirk Hammett (j'adore l'accordéon, m'enfin...). Sans oublier bien sûr les soli à tout va, au début, au milieu, à la fin des chansons, entre les phrases chantées, pendant les phrases chantées... Carlos devient une caricature de guitar-hero et le constat ne peut qu'attrister.

Cela dit, ça tombe bien (ou pas...), l'argument guitare sera utilisé pour le prochain album. A suivre...

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Gilles SERVAT
Live 98 - Touche Pas à La Blanche Hermine (1998)
Chanson bretonne et irlandaise




I MUVRINI
Au Zénith (1994)
Rare et précieux


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Hermes
2. El Fuego
3. I'm Feeling You
4. My Man
5. Just Feel Better
6. I Am Somebody
7. Con Santana
8. Twisted
9. Trinity
10. Cry Baby Cry
11. Brown Skin Girl
12. I Don't Wanna Lose Your Love
13. Da Tu Amor



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod