Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1988 Kingdom Come
1989 In Your Face
1991 Hands Of Time
1993 Bad Image
1995 Twilight Cruiser
 

- Style : Led Zeppelin, Whitesnake
- Membre : Scorpions, Kottak

KINGDOM COME - Live & Unplugged (1996)
Par GEGERS le 29 Janvier 2014          Consultée 1469 fois

Live & Unplugged. C'est un peu comme si on vous servait en même temps le fromage et le dessert, le café et le pousse-café. C'est une véritable incongruité que de mêler ainsi deux univers que tout oppose : celui, débridé, de la distorsion, de l'énergie et de la mise en scène, face à celui, intimiste, des instruments acoustiques et des ambiances feutrées. C'est pourtant ce mélange inédit que propose KINGDOM COME en 1996, groupe qui, soudé autour de son leader Lenny Wolf, prend de plus en plus des airs de rescapés. Live & Unplugged est un album double, et on se demande bien pourquoi puisque sa durée totale ne dépasse pas l'heure de musique. Sans doute le groupe souhaiter-t-il marquer, scinder distinctement les deux facettes de sa personnalité.

On se retrouve ainsi avec un premier CD composé d'extraits d'un concert capté en 1996 dans la ville suisse de Basel, en support à l'excellent album Twilight Cruiser paru un an plus tôt. Les huit morceaux ainsi présentés ont l'avantage d'être présentés en l'état, sans aucune retouche studio, ce qui apporte un peu plus d'authenticité à l'ensemble. Le son, tout a fait honorable, donne ainsi des airs de bootleg de luxe à cette première face qui joue la carte de l'audace, puisque KINGDOM COME, plutôt que de ressasser ses succès d'antan, préfère mettre en avant les morceaux tirés de ses albums plus récents. Si "Living out of touch", la power-ballad "What Love Can be" et "Do you like it" sont bien entendu de la partie (au contraire du tube "Get it on", laissé au placard), on apprécie la présence de l'alambiquée "Blood on the run", qui contraste la rugosité de ses couplets par la mélodie instantané de son refrain, "Thank you all", à la fois mordante et délicate, ainsi que du brûlot "Hope is on fire", véritable boule d'énergie qui permet à Lenny Wolf de faire montre de ses immenses capacités vocales.

Le volet unplugged, un exercice très en vogue au milieu des années 90, vaut également le détour, puisque l'on redécouvre certains morceaux du répertoire de KINGDOM COME sous un jour nouveau. Si l'ambiance de certains titres ne se voit pas chamboulée ("Janine", "Friends"), certains se révèlent sous un jour nouveau, à l'image de "Rather be on my own", dont la tristesse se voit exacerbée, ou "You're not the only", présent deux fois, dans une version avec puis sans batterie. La cerise sur le gâteau reste néanmoins cette magnifique reprise du "And I Love Her" des Beatles, qui se veut parfaitement adaptée à la tessiture vocale ainsi qu'à ses aspirations musicales du moment.

Un coup double donc, même si on aurait souhaité un live complet et un unplugged plus long. Après dix années de carrière, le groupe parvient néanmoins à se faire très convaincant dans les deux exercices. Comme une bouffée d'air frais avant un avenir plus sombre.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAGNUM
Escape From The Shadow Garden (2014)
La force tranquille




BONFIRE
Point Blank (1989)
Un concorde sur l'atlantique


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Lenny Wolf (chant, guitare, claviers)
- Markus Deml (guitare)
- Bernd Fintzen (claviers, piano)
- Kai Fricke (batterie, percussions)
- Mark Smith (basse)


- live
1. Living Out Of Touch
2. Blood On The Land
3. I Don't Care
4. What Love Can Be
5. Always On The Run
6. Do You Like It
7. Thank You All
8. Hope Is On Fire

- unplugged
1. Friends
2. And I Love Her
3. You'll Never Know
4. Rather Be On My Own
5. Janine
6. You're Not The Only
7. You're Not The Only



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod