Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1988 Kingdom Come
1989 In Your Face
1991 Hands Of Time
1993 Bad Image
1995 Twilight Cruiser
 

- Style : Led Zeppelin, Whitesnake
- Membre : Scorpions, Kottak

KINGDOM COME - Master Seven (1997)
Par GEGERS le 5 Mars 2014          Consultée 1608 fois

Master Seven est l'album de la peur. La peur de l'inconnu, de ne pas savoir si le groupe (ou plutôt le one-mand-band de Lenny Wolf) va être capable de reéditer l'exploit de Twilight Cruiser. Impossible, puisqu'il s'agissait là d'un exploit. La peur, encore, que ce bon Lenny replonge dans ses travers et propose une musique imbitable, sans queue ni tête. La peur, tout simplement, que l'album ne soit pas à la hauteur du talent de son géniteur.

Et effectivement, là ou Twilight Cruiser se faisait en tous points délectable et inspiré, Master Seven se fait poussif et inutilement complexe. Cet album, le sixième de KINGDOM COME, est un peu comme une épouse imprévisible, capable de vous offrir le meilleur puis le pire à quelques minutes d'intervalle. Les mélodies classieuses, sont toujours là, bel et bien présentes. Fort heureusement, car ce sont elles qui sauvent l'album de la noyade. Il y a du bon, du très bon. Lenny Wolf est encore capable de déployer son hard rock unique et torturé de fort belle manière : « Get Up My Friend », pièce énergique et enlevée, en est le parfait exemple : le leader incontestable et incontesté parvient à y proposer du riff qui se tient, de la mélodie inspirée et un refrain réussi. En matière de rock « dur », voici ce qui constitue sans doute la plus belle réussite de l'album, si on y ajoute le bluesy « Slow down », qui ravive la facette la plus Led Zeppelinienne du combo.

Les mélodies, donc, sont encore de la partie. On en découvre de splendides, de magnifiques, sur « Can't let Go », splendide power-ballad complexe et torturée qui, sous des faux airs de « Twilight Cruiser » (le morceau), vient nous rappeler quel grand compositeur est tonton Lenny. Un titre-phare de l'album, qui se voit repris en son milieu dans une version « director's cut » pas vraiment indispensable. De même, « Roses », placé en fin d'album, montre la facette la plus directe et accessible du groupe.

Il y a, néanmoins, une bonne dose de titres sans queue ni tête qui réduisent considérablement la qualité générale. Des titres inutilement alambiqués, pourvus d'arrangements électro, qui s'étalent souvent sur de (trop) nombreuses minutes et donnent l'impression d'avoir affaire à un groupe en roue libre. Ce triste constat s'applique à « More restrictions », ses riffs saccadés et faussement agressifs, « Gonna try », titre lancinant et pesant qui ne laisse aucune trace à l'auditeur après écoute. Aussitôt entendu, aussitôt oublié. Une bonne moitié de l'album œuvre ainsi dans cette veine. Il y a sans doute une démarche, une véritable envie de bien faire de la part de Lenny Wolf, mais si l'exécution est compétente, les morceaux restent brouillons, comme inachevés, loin de la pertinence de l'album précédent en tous cas.

Lorsque l'on sait que les titres les moins réussis de Master Seven préfigurent de l'orientation musicale future de KINGDOM COME, il y a de quoi s'inquiéter. Et effectivement, cet album constitue le dernier attachement de Lenny Wolf à un hard rock « basique », pouvant se rapprocher des albums « historiques » du combo. Si le pire est à venir, sachons alors apprécier le meilleur.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAGNUM
On The 13th Day (2012)
Les bonnes cuvées se boivent en magnum !




UFO
No Heavy Petting (1976)
Le quintet des caractériels


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Lenny Wolf (chant, guitare)
- Markus Deml (guitare)
- Mark Smith (basse)
- Oliver Kiessner (guitare)
- Dion Murdock (batterie)


1. Only Rainbows Know
2. More Restrictions
3. Gonna Loose Her
4. Can't Let Go
5. Slow Down
6. Seen Enough
7. Can't Let Go (director's Cut)
8. Gonna Try
9. Can't Take Affection
10. Bad I Am
11. High On Love
12. Get Up My Friend
13. Roses



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod