Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Arcturus
 

 Page Officielle (sur Jester Records) (279)

ULVER - Live At Roadburn (2013)
Par RED ONE le 11 Novembre 2013          Consultée 1374 fois

Il n'y a pas si longtemps que ça, l'idée même d'un album live d'ULVER était aussi vraisemblable qu'une victoire de l'équipe du Vatican en Coupe du Monde de football. Bien qu'ayant donné quelques représentations confidentielles dans les années 1990 lors de ses débuts sur la scène underground norvégienne, ULVER était rapidement devenu une entité musicale essentiellement cantonnée au studio. Néanmoins, ce choix assumé était également celui de la plupart des autres formations norvégiennes de cette époque. Un choix motivé essentiellement par l'anti-conformisme et la subversion, afin de ne pas rentrer dans le "moule" des groupes de rock classiques avec lesquels les formations de black metal norvégiennes refusaient obstinément toute comparaison.
L'autre projet musical principal de Kristoffer Rygg, ARCTURUS, est d'ailleurs également demeuré un groupe studio pendant de très longues années, avant de finalement se plier à l'exercice du live au début des années 2000... mais après avoir préalablement changé de chanteur.

Bien qu'ayant abandonné le registre du black metal depuis bien longtemps, ULVER apparaissait donc toujours aux côtés de DARKTHRONE et de BURZUM comme étant l'un des ultimes gardiens du temple, l'un de ces derniers grands groupes cultes de la scène norvégienne à refuser catégoriquement toute performance live. Il faut dire toutefois que ce refus était un peu logique, car la musique d'ULVER, expérimentale et avant-gardiste, était déjà peu évidente pour l'auditeur en studio, alors imaginez donc un peu en live. Mais comme dit le proverbe, il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis. Mon Dieu, j'espère que Varg Vikernes ne lit pas ça...

Et c'est ainsi qu'en 2009, ULVER devint un groupe live. L'expérience ne devait être à l'origine qu'un "one shot", une performance unique et éphémère à l'occasion d'un festival de littérature norvégien. Mais le "buzz" autour de l'évènement fut évidemment énorme, et une tournée européenne s'ensuivit dans la foulée. Votre serviteur s'est d'ailleurs précipité pour voir le groupe en concert à Paris en février 2010, à l'occasion d'une soirée mémorable. Depuis, les tournées se sont enchaînées, et les publications studio également, donnant lieu à des setlists totalement différentes d'une tournée sur l'autre et à des shows relevant plus de la performance d'art contemporain que du véritable concert de rock.

Depuis le début de cette "nouvelle ère live" du règne des Loups norvégiens, plusieurs enregistrements live ont donc été réalisés, parmi lesquels une performance du groupe en compagnie d'un orchestre philharmonique réalisée dans une salle d'opéra norvégienne (sortie sous forme de DVD), ainsi que ce live plus conventionnel enregistré au Roadburn Festival en 2012, mais paru en 2013.
Bien plus qu'un simple live d'ULVER, Live At Roadburn se révèle en fait être le complément idéal à l'album de reprises Childhood's End, dont il reprend quand même 99% du contenu. La tracklist étant celle d'un concert de festival, l'album Childhood's End n'a évidemment pas été joué dans sa totalité, mais ça n'est pas bien grave ! Les titres les plus marquants de l'album studio sont ici présentés dans des versions live efficaces, parfois légèrement réarrangées par rapport à leur version studio et bénéficiant de toute la chaleur du live.

L'aspect live de cet album, chaud et profond, rend en effet l'expérience Childhood's End encore plus intense : les titres s’enchaînent sans réel temps mort, et Garm, personnage d'ordinaire assez discret et un peu froid, semble prendre goût au contact avec le public. Avec classe et sobriété. À la norvégienne. Du grand art.
On ajoutera par ailleurs à ces reprises issues de l'album Childhood's End une seule et unique piste inédite, la piste de fin "Impromptu Performance", long hommage instrumental à CAN de plus de 10 minutes que le groupe ne pouvait décemment que réaliser dans une version live. ULVER y rend hommage à ce fleuron du krautrock de fort belle manière, avec une élégance rare.

Les magnifiques reprises psychédéliques enregistrées par ULVER sur Childhood's End méritaient incontestablement cet version live qui approfondit davantage cette expérience "revival" que nous a délivré le groupe en 2012 et qu'il mijotait savamment dans ses chaudrons fumants depuis 2008.
En livrant un témoignage live uniquement constitué de reprises (à l'exception de la piste de fin) n'ayant pas forcément grand chose à voir avec son répertoire traditionnel, ULVER nous prouve qu'il a encore su aller au delà du conformisme, et qu'il continue d'être un groupe iconoclaste.
Si vous cherchez ici un live d'ULVER "à l'ancienne" et des classiques, passez donc votre chemin et dirigez vous plutôt vers le DVD live du concert au Norwegian National Opera dont je parlais plus haut, qui existe aussi dans une version audio. Live At Roadburn est un autre exercice, moins avant-gardiste certes mais qui dévoile une autre facette d'ULVER, tout aussi riche et savoureuse.

Un magnifique live de notre meute de loups préférée, d'une beauté incandescente.

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par RED ONE :


HAWKWIND
Levitation (1980)
Les hawklords font redécoller la machine !




HAWKWIND
The Chronicle Of The Black Sword (1985)
Le chef d'oeuvre absolu des Hawklords


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Kristoffer Rygg (chant)
- Tore Ylwizaker (programmations)
- Daniel O'sullivan (guitares, basse)
- +
- Musiciens Divers...


1. Bracelets Of Fingers
2. In The Past
3. Can You Travel In The Dark Alone ?
4. Soon There'll Be Thunder
5. Today
6. Velvet Sunsets
7. Street Song
8. 66-5-4-3-2-1
9. I Had Too Much To Dream (last Night)
10. Magic Hollow
11. Impromptu Performance (dedicated To Can)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod