Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT/ELECTRO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1993 Vargnatt
1995 Bergtatt
1996 Kveldssanger
1997 Nattens Madrigal
1998 Themes From William B...
1999 Metamorphosis Ep
2001 Perdition City
2002 Lyckantropen Themes
2003 A Quick Fix Of Melanchol...
  Svid Negger
2005 Blood Inside
2007 Shadows Of The Sun
2011 Wars Of The Roses
2012 Childhood's End - Los...
  The Norwegian National O...
2013 Live At Roadburn - Eulog...
  Messe I.x-vi.x
2017 The Assassination Of ...
2020 Flowers Of Evil
 

- Membre : Arcturus
 

 Page Officielle (sur Jester Records) (801)

ULVER - Scary Muzak (2021)
Par K-ZEN le 2 Mai 2022          Consultée 541 fois

Terme attesté en français seulement au cours du seizième siècle, l’orange constitue un champ chromatique de couleurs vives dont la longueur d’onde dominante se situe entre 584 nm et 605 nm, avec saturation et luminosité moyennes à élevées. Les champs voisins sont les rouges et les jaunes parmi les teintes saturées et lumineuses.

Aucun colorant ancien ne produit naturellement de l’orange. Dans l’Antiquité, deux sulfures d’arsenic naturels, le réalgar (à dominante rouge) et l’orpiment (à dominante jaune) étaient utilisés pour des écritures en lettres d’or mais ils furent rapidement abandonnés puisque très toxiques et libérant du soufre lorsque mélangés entre eux ou avec d’autres pigments. Au Moyen-Âge, le minium de plomb apparaît à première vue comme une alternative efficace mais on constate rapidement qu’il noircit au contact de sulfures. La découverte du chrome en 1797 par Louis-Nicolas Vauquelin s’avère décisive : les artistes disposent ainsi de pigments orangés pour la première fois. Turner, Van Gogh et les Impressionnistes l’utilisent abondamment et avec un plaisir non dissimulé, bien qu’il soit plus cher que l’orange de cadmium synthétisé peu après et exploité par la suite au cours du dix-neuvième siècle.

Couleur chaude typique, il porte une symbolique assez contrastée de par une règle d’opposition commune à tous les signes décrite par Frédéric Portal dans son ouvrage publié en 1837 Des couleurs symboliques dans l’Antiquité, le Moyen-Âge et les Temps modernes. Ainsi il colore le vêtement de Bacchus ou dans la Rome Antique, le voile de noces, allégorie de la puissance temporelle de l’union. Le peintre Vassily Kandinsky, quant à lui, se le représente comme un homme sûr de ses forces, une impression de santé. Cependant rapidement, il devient aussi synonyme d’infidélité ou de luxure, voire d’aspect démoniaque lors de l’époque médiévale, avec par exemple un Judas Iscariote représenté affublé d’une rousseur capillaire.

Ainsi l’orange constitue-t-il à présent la couleur de l’effroi, en plus d’orner le maillot de l’équipe néerlandaise de football ?

Dans le cadre d’ULVER, cette couleur vive, presque fluorescente, recouvrant presque entièrement leur nouvelle offrande rentre dans cette catégorie inquiétante, la citrouille ornant l’objet musical étant un bon indice sur le programme qui nous attend, ainsi que le titre Scary Muzak. Fidèle à son second degré habituel, le groupe baptise sa plaque avec deux noms antinomiques, "muzak" désignant la "musique d’ascenseur" aseptisée et jetable que l’on retrouve dans les cafétérias ou galeries commerciales. Projet porté par le major général américain Squier au début du vingtième siècle, il en forge également le nom, ajoutant le suffixe "ak" à "music", intrigué par le mot "Kodak".

Sorti par surprise le 31 octobre 2021, le disque, qualifié de projet pandémique passe-temps, a été réalisé en quelques mois par désœuvrement lors de la crise sanitaire et suite à l’expérience concluante du ciné-concert autour du film Halloween en 2020, cinq des douze titres étant des relectures de thèmes écrits par John CARPENTER.

Des titres stylisés en majuscule, aux intitulés ésotériques, n’étant autre que de facétieux anagrammes à reconstituer pour fans de mots croisés ou autres passe-temps lettrés. On démasque facilement l’épique "ALEEN HOWL", par sa composition et son écoute, distraite ou attentive, mais pour les autres titres, c’est une autre paire de manches !

Dans la directe diagonale, c’est "RIP BROUHAHA" qui nous happe littéralement, secousse sismique intersidérale emmenée par orgue, cloches et un thème au synthé imparable. Une ambiance délétère incroyablement jouissive, se nécrosant peu à peu jusqu’à la décomposition finale. Avant cela, "EVIL LONGBOWS" marque au fer rouge, par son aspect insoutenable, la poursuite dans les coursives d’un sous-marin ("GENET NIGHTINGALE") ayant finalement abouti. "ADDI FLED HON" aux échos d’Hexahedron ou "CLUB FUEGO" étonnent quant à eux par leur mélancolie.

Entièrement instrumentaux – si ce ne sont les voix traversant furtivement "BOO SACKLOTH" – et mixés par CARPENTER BRUT, les douze fragments forment ainsi un bloc compact à la forte capacité d’évocation cinématographique, une navigation en eaux troubles entre ambient, electro voire synthwave. Hommage du groupe à la musique de film horrifique, on songe ainsi assez logiquement aux bandes-originales signées John CARPENTER bien sûr, mais aussi celles dispensées par le maître transalpin GOBLIN.

Une musique d’ambiance certes, mais loin d’être aseptisée, à la diffusion assurée en continu dans l’hôpital déserté où Harvey "Double Face" Dent était soigné avant que le Joker ne le fasse exploser, ne laissant derrière lui que chaos, poignards acérés et éclats de citrouille.

(Heureusement ce n’est pas ainsi que finit le monde, prenant congé sur un murmure plutôt qu’un Boum).

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE :


ORBITAL
Orbital 2 (1993)
La Techno se meut




SCOOTER
...and The Beat Goes On! (1995)
"Move... your... aaaazz!" tutututut !


Marquez et partagez





 
   K-ZEN

 
  N/A



- Ole Alexander Halstensgård (claviers)
- Kristoffer Rygg (percussions)
- Tore Ylwizaker (synthés)
- Stian Westerhus (guitare)


1. Aleen Howl
2. Ateliers Hume
3. Genet Nightingale
4. Addi Fled Hon
5. Alchemist Salk
6. Boo Sackloth
7. Evil Longbows
8. Club Fuego
9. Achilles Milk
10. Ecm Panorama
11. Redrum Al Brut
12. Rip Brouhaha



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod