Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Daniel BALAVOINE - Les 7 Premières Chansons De Balavoine (1986)
Par WALTERSMOKE le 29 Mars 2014          Consultée 2479 fois

Le 14 janvier 1986, Daniel BALAVOINE meurt dans un crash d'hélicoptère lors du Paris Dakar. La France est en émoi, et a du mal à supporter la mort de l'un des plus grands chanteurs de la décennie, ainsi que d'un humaniste accompli. Les hommages fleurissent, les gens se ruent sur son dernier album, le fameux Sauver L'Amour... et comme à chaque fois, il arrive qu'au moins une maison de disques oublie toute notion de décence et cherche à tout prix à se faire de l'argent sur un cadavre encore fumant. En l'occurrence, le rôle du salaud revient à Vogue. C'est avec cette maison de disques que BALAVOINE a commencé sa carrière de chanteur, avant de signer chez Barclay avec qui il a sorti tous ses 33 tours, et ce malgré des débuts difficiles. Or donc, Vogue vient rappeler ce fait avec une compile, nommé Les 7 Premières Chansons de BALAVOINE. Dans l'absolu, on a envie de dire pourquoi pas, sauf que Vogue a visiblement choisi la pire des années pour sortir sa compile.

Musicalement parlant, la compile est assez faible ne serait-ce qu'au niveau de la tracklist : 7 chansons sont donc présentes, ce qui fait donc 25 minutes de musique, de quoi remplir un EP. Pour être plus précis, il s'agit du regroupement de deux singles, dont un du groupe Présence, ainsi que de trois autres chansons, certainement prises au hasard. Sur ce point, on ne peut guère en vouloir à Vogue ou BALAVOINE, sans compter que réaliser des chansons à la pelle n'est pas forcément donné à n'importe quel jeune premier. Ensuite, il ne faut pas oublier que quantité ne rime pas automatiquement avec qualité. Encore qu'ici, les deux sont au diapason : non seulement le nombre de chansons est assez famélique, mais en plus ces dernières ne sont franchement pas terribles. À des lieues de la pop réfléchie et travaillée à laquelle le chanteur nous habituera par la suite, elles sont frappées du sceau de la variétoche la plus bas de gamme possible, ou au mieux au même niveau des standards de l'époque.

Il suffit d'écouter la première piste, "Viens Vite", pour comprendre immédiatement. Les paroles ne sont pas forcément à incriminer (encore que sur "Tout va Bien"...), mais ce qui dérange le plus, c'est clairement la musique. BALAVOINE n'écrit alors que les paroles, et cela s'entend. L'instrumentation est vraiment mal écrite, et s'oriente de manière évidente vers un simple accompagnement du chanteur. Pire encore, ce constat s'applique à "Le Jour s'est Levé", du groupe connoté progressif Présence. Avec une formation réduite et censée jouer une musique plus libre, cela n'aurait pas dû arriver. Toutefois, la face B de ce single, "La Lumière et la Folie", rattrape quelque peu le niveau. Quant à BALAVOINE en lui-même, si l'auteur ne se débrouille pas trop mal, l'interprète se cherche encore, même s'il faut admettre qu'il est déjà bien reconnaissable.

Pris dans un autre contexte, Les 7 Premières Chansons de BALAVOINE aurait pu être un album sympa. Les premiers pas de BALAVOINE, bien que radicalement bancals, ne sont pas franchement horribles, même si une seule chanson de sa partie de répertoire la plus connue les enterre. Mais rien que pour sa sortie hautement opportuniste et sale, un tel album se doit d'être pointé du doigt.

Note réelle : 1,5/5

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Françoise HARDY
Message Personnel (1973)
L'opus major de hardy ?




Françoise HARDY
L'amitié (1965)
Swinging françoise.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Viens Vite
2. Lire Un Livre
3. La Confiture
4. Tout Va Bien
5. Même Sans Tes Fleurs
6. Le Jour S'est Levé
7. La Lumière Et La Folie



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod