Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Daniel BALAVOINE - Les Aventures De Simon Et Gunther... (1977)
Par SOPHIE le 20 Décembre 2005          Consultée 9235 fois

Le 2°album publié de Daniel Balavoine est bel et bien ce que l’on peut appeler un album conceptuel qui traite d'un seul thème : le mur de Berlin. Cet album pourrait presque être adapté en drame musical. Que dis-je : tragédie musicale. Car l’histoire pourrait être vraie, en tout cas, anonymement elle l’est, et elle ne finit pas bien. Chaque chanson retrace les stades importants de la vie de deux frères. Deux allemands que le rideau de Berlin a, à jamais séparé.
L’album commence par un instrumental "Correspondances", une sorte d'ouverture, ça fait très seventies.
"La porte est close" est une sorte de Tango, intro accordéon, les frères ont rendez-vous rue Bernauer le 13 Août 1961, mais le mur va les arrêter physiquement, moralement ils ne cesseront jamais de vouloir se revoir. Ils s’écriront, et essaieront de monter un plan pour se retrouver, s’évader.
"Mon pauvre Gunther" est une valse de celle que l’on chante quand on a trop bu. Plus de 2 ans se sont écoulés, Simon n’a pas oublié son désir d’évasion et il sait que beaucoup ont été abattus au pied du mur, mais il préfère la mort à la privation de liberté.
"Lise Altman" ressemble à une chanson enfantine, il s’agit en fait d’un souvenir d’enfance des frères qui ont été témoins durant la guerre de l’arrestation de leur professeur. Alors qu’au même moment leur père est arrêté lui aussi. Et la question toute bête de l’enfant : pourquoi ne peut-on s’appeler comme ça.
On enchaîne sur la chanson qui explique toute l’histoire des Aventures de Simon et Gunther, la musique est très théâtrale : d’une tragédie à l’autre…
Le clou de l’album, musicalement le plus réussi, et toujours repris en concert est incontestablement "Lady Marlène", et l’échec fatal de l’évasion, la destruction du rêve : « ils ont tiré sur mes idées ». La chanson regorge d’émotions et de force.
"Lettre à Marie" : la déchéance de celui qui reste et qui vit avec le souvenir.
Et on revient à notre époque avec "ma musique et mon patois" qui commence comme du Supertramp, une des influences de Balavoine, et sa voix qui s’envole pour nous faire oublier le thème pesant de cet album-concept.

« Il est des murs invisibles qui font que cette histoire pourrait se passer n’importe où »

Le mur est tombé plus de 3 ans après la mort de Daniel, 12 ans après qu’il ait composé cet album.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par SOPHIE :


Daniel BALAVOINE
Sauver L'amour (1985)
Variete francaise




STANISLAS
L'équilibre Instable (2007)
Invitation pour un tour de manège...


Marquez et partagez





 
   SOPHIE

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Correspondances (instrumental)
2. La Porte Est Close
3. La Réponse
4. Mon Pauvre Gunther
5. J’entends Cogner Ton Cœur
6. Lise Altmann
7. Les Aventures De Simon Et Gunther…stein
8. Lady Marlène
9. La Lettre à Marie
10. Ma Musique Et Mon Patois



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod