Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK/PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : The Mercy Seat

VIOLENT FEMMES - Why Do Birds Sing ? (1991)
Par JOVIAL le 6 Novembre 2015          Consultée 958 fois

On nous aurait dit que Why Do Birds Sing était une compilation de chutes de studio datant des années 83-84 qu'on l'aurait cru tout de suite. Car après le très moyen 3 en 1988 on ne pouvait que s'attendre au pire en matière de nouvel album. Les VIOLENT FEMMES s'étaient reformés sans envie, se singeant eux-mêmes sur une galette bien difficile à pardonner. En proie aux engueulades incessantes entre un Gordon Gano toujours aussi dévôt et cette grande gueule de Brian Ritchie, avec le gentil Victor DeLorenzo coincé au milieu, le trio américain en avait oublié l'essentiel : le plaisir de jouer ensemble. Et en définitive, c'est bien ça qui manquait à 3. Le groupe s'en est-il rendu compte tout seul ? Ou bien est-ce l'arrivée du producteur Michael Beinhorn (1) qui change la donne ? Qu'importe ! Why Do Birds Sing ? voit les VIOLENT FEMMES renouer avec une musique à la fois aventureuse, généreuse et originale qui prouve que, décidément non, l'aventure est loin d'être achevée pour eux.

L'ouverture sympathique d'« American Music » l'annonce d'emblée, la bande repart sur les routes poussièreuses des États-Unis à la découverte de ses musiques. Le périple avait été entamé sur Hallowed Ground sur des tons plus traditionnels (folk, blues, gospel, country) pour se poursuivre à la ville avec The Blind Leading The Naked aux sonorités plus contemporaines (rock, pop, punk). Ce cinquième album propose alors un condensé des deux, avec toutefois un penchant plus net pour le punk/folk des débuts. Why Do Birds Sing ? ne rompt donc pas complètement avec son médiocre prédécesseur sur ce point, bien que la qualité du premier n'ait rien à voir avec celle du second. Le groupe parvient ici à nous resservir son fameux mélange si détonnant de folk et de punk, juste épicé comme il faut, tout en y envoyant une fraîcheur et une intensité nouvelles, qui n'ont cette fois-ci rien à voir avec du réchauffé.

On commence ainsi avec « American Music », sorte de prélude au trip, que les VIOLENT FEMMES emploieront d'ailleurs souvent par la suite en début de concert. Le plein du pick-up Ford a bien été fait, le trio s'en va pour une tournée folk aux multiples escales. Escales pour lesquelles le groupe adaptera sa musique au gré des ambiances et des rencontres. Au ranch de Montgomery, les petits gars du Wisconsin se mesurent ainsi aux cow-boys locaux lorsque country, rock et folk s'invitent ensemble au rodéo (« Out The Window », « Hey Nonny Nonny »). À Springfield, la patronne de l'unique pub du coin adule Boy George. Les Badgers forceront donc la tournée générale en osant une sublime reprise de « Do You Really Want to Hurt Me », presque meilleure que l'originale de l'aveu même de la taulière. L'excellente « Girl Trouble » se verra écrite beaucoup plus loin au Nord, à Copper Harbor, où c'est un Gano pris de folie pour quelques femmes du port qui nous anime la soirée. Qu'importe, on draguera quelques Sudistes au son d'un bon vieux « Flamingo Baby » et peut-être les hippies du champ d'en face avec le joyeux folk d'« I'm Free ». Arrivé enfin sur la côte Est, le folk y est devenu quand même ringard. On fera donc plaisir aux crêteux de Fear avec la rageuse « Life is a Scream », aux vieux motards avec « More Money Tonight », où l'histoire d'amour sent autant le cuir que le whiskey.

Why Do Birds Sing ? fait excessivemment plaisir. Les VIOLENT FEMMES retrouvent l'inspiration pour un peu plus d'inédits au sein de leur œuvre (« Flamingo Baby », « Lack Of Knowlegde »,« Life is a Scream ») et le goût pour les refrains terribles (« Out The Window », « More Money Tonight »). Les soli de Richie signent un retour souvent fracassant et sa voix rauque habille à la perfection les refrains les plus virils. DeLorenzo repart au charbon toujours sans se faire prier et, même si le matériel a diminué, alimente la machine comme aux plus belles années du groupe. Gano, le plus constant de la bande, marque encore une fois le disque de toute son énergie et son humour, portés par ce chant nasillard que l'on ne présente plus. Malgré quelques passages moins inspirés (« Used To Be ») ou plus bancals (« Look Like That »), Why Do Birds Sing ? est dans tout ça un bien bon album du trio américain. Pas forcément à la hauteur des trois premiers, mais tout de même, ça en jette pas mal ! Il clôt ainsi très bien cette première époque des VIOLENT FEMMES, des débuts en 83 à la seconde séparation du trio en 92. Et oui, car encore un an et l'aventure se terminera ... Définitivement ? Non, mais la suite se fera sans DeLorenzo. Tchao !

Note réelle : 3,5/5
À écouter : « Do You Really Want to Hurt Me », « Girl Trouble »

(1) Encore relativement inconnu à l'époque, mais déjà producteur des Red Hot Chili Peppers entre autres.

A lire aussi en FOLK par JOVIAL :


DOM DUFF
[e-unan] (2008)
Dom Duff rejoint les plus grands




GLENMOR
Vivre (1972)
Vivre, lutter, aimer, mourir


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Gordon Gano (chant/guitare)
- Brian Ritchie (basse/guitare/...)
- Victor Delorenzo (batterie/...)
- Guests :
- Michael Beinhorn (claviers)
- Sid Page (cordes)
- Suzie Katayama (cordes)
- Ilene Novog (cordes)
- Larry Corbett (cordes)
- Tommy Mandel (claviers)


1. American Music
2. Out The Window
3. Look Like That
4. Do You Really Want To Heart Me
5. Hey Nonny Nonny
6. Used To Be
7. Girl Trouble
8. He Likes Me
9. Lifes Is A Scream
10. Flamingo Baby
11. Lack Of Knowledge
12. More Money Tonight
13. I'm Free



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod