Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Robbie WILLIAMS - Escapology (2002)
Par ERWIN le 8 Octobre 2016          Consultée 598 fois

Tout le monde vous dira que je n'ai rien d'une midinette ! Pourtant, cela fait une quinzaine d'années que j'aime Robbie WILLIAMS. Le jeune godelureau de TAKE THAT est loin, et le joli coeur a peu à peu gagné ses galons de véritable artiste, soigne des compositions souvent très réussies et reste un mec cool qui semble finalement se prendre peu au sérieux. Nous sommes en 2002, EMI fait alors signer à Robbie le contrat le plus mirifique de l'histoire de la musique anglaise pour 80 millions de livres, ce n'est pas rien. Robbie se tourne alors résolument vers les US, l'album est enregistré à L.A où la jolie photo vertigineuse est également prise. L'efficace typographie habituelle est présente, tout est en place !

4 singles seront extraits de cet album. Le premier est vraisemblablement le plus connu de sa carrière. Une vieille compo de fonds de tiroir qui n'avait jamais passé le cap de l'album. Ouais, c'est "Feel". Incroyable, non ? Il va s'en vendre 4 millions de singles ! L'élégante vidéo avec Daryl Hannah ne permettra pourtant toujours pas à Robbie de se positionner dans le billboard US. Ce qu'il faut pas faire pour être apprécié ! On va pas en faire des ronds de jambes pendant des lustres, tout le monde connaît "Feel", ce refrain magistral et cette jolie mélodie indélébile !

"Come undone" prend alors le relais. Pas aussi magistrale mais nantie d'un refrain encore bien efficace. "Something beautiful" présente les mêmes qualités que ses consoeurs, avec une fibre qui ne pourra que rappeler Elton JOHN, de la pop bien fichue, pas prétentieuse et agréable. Enfin "Sexed up", le dernier single, est le plus agréable du lot. Comme à l'accoutumée, Robbie se fend d'une jolie mélodie et d'harmonies vocales fort plaisantes.

Cependant, le meilleur reste à venir, incontestablement pour moi. Il retrouve les intonations de ses succès sur "Love somebody" où le refrain atteint à mon sens le sublime. Certes, je confesse que c'est assez facile dans l'ensemble, mais dieu que c'est efficace, et ce bridge ! Vous n'aimez pas ? Mettez-la pour séduire une nana et revenez partager avec nous le résultat. On appréciera aussi les lignes simplistes mais fort agréables de "How peculiar", même s'il ne s'agit pas d'une grande performance de Robbie au chant. Puis, la jolie ligne pop et les grattes agressives de "Monsoon slideshow".

Pour le reste, on évolue dans la qualité, il n'y a guère que "Handsome man" qui ne me séduise pas. Le duo "Revolution" avec Rose STONE n'a rien de déshonorant et propose une facette plus soul pour notre tourtereau. Là encore, ça passe bien. Pêle-mêle, la grosse gratte heavy à l'esprit scarabée de "Song 3", celle plus alternative de "Cursed", le piano tressautant de "Hot fudge", le folky "Nan's song" ou l'esprit mariachis cool de "Me and my monkee" sont toujours très agréables à écouter, tout ceci est parfait pour créer une ambiance détendue du slip entres potes.

Le cinquième opus de Robbie WILLIAMS est pour moi au-dessus de ce qu'en ont retenu la plupart des critiques. Deux titres exceptionnels, plusieurs autres excellents, voilà qui permet au brun Londonien de récolter 4 étoiles pour cette livraison. Le fait que ce soit mainstream ne doit pas influencer votre jugement, parfois la masse a raison. Son album le plus abouti à ce jour.

A lire aussi en POP par ERWIN :


The BEATLES
Please, Please Me (1963)
Les scarabés s'envolent




POW WOW
Regagner Les Plaines (1992)
Le chat à cappella


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. How Peculiar
2. Feel
3. Somthing Beautiful
4. Monsoon Slideshow
5. Sexed Up
6. Love Somebody
7. Revolution
8. Handsome Man
9. Come Undone
10. Me And My Monkey
11. Song 3
12. Hot Fudge
13. Cursed
14. Nan's Song



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod