Recherche avancée       Liste groupes



      
POP (PLUS VRAIMENT) HEAVY  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2010 Opus Eponymous
2013 Infestissumam
  If You Have Ghost
2015 Meliora
2016 Popestar
2017 He Is
  Ceremony And Devotion
2018 Prequelle
 

- Style : Blue Öyster Cult, Uriah Heep, Black Sabbath

GHOST - Prequelle (2018)
Par BAKER le 24 Août 2018          Consultée 257 fois

Ghost est voué à rester une sacrée énigme. Et un groupe qui divise. Ce n’est pas cette Prequelle qui va améliorer les choses : haters gonna hate, comme on dit, et franchement il y aura de quoi ; car si Ghost a toujours eu un côté pop très prononcé, jamais il n’aura été aussi poussé. On retire le nom et les apparâts (pochette d’épouvante lenticulaire, uniquement en CD hélas), et Prequelle pourrait être un disque de néo-progressif des années 90 lambda. Un BON disque de néo-prog. Ainsi, quel groupe vendeur peut se targuer de consacrer un peu plus d’un quart de sa durée à deux instrumentaux, dont un se terminant dans un solo de saxophone dont la gluance (jouissive et assumée) n’est pas sans rappeler les hauts faits d’arme de John Leslie dans sa prime jeunesse ?

Et à côté de ça, de choeurs très judicieusement placés, de ruptures de rythmes incessantes et de synthétiseurs gras et très connotés fin 90s, vous avez aussi ce que le groupe a proposé de plus ouvertement commercial, si tant est que ce terme veuille encore dire quelque chose. Pinacle de ce versant radiophonique, et peut-être meilleur moment du disque, un "Dance Macabre" terriblement addictif qui renvoie le "Permanating" de Steven WILSON au rang de face B d’une expérimentation acoustique de Brian ENO. Malin, Sa Sainteté le Cardinal Copia a conçu un tracklisting absolument impeccable, et de l’intro typée “Freddy te coupera en deux” au final, l’assez sublime "Life Eternal" qui mériterait carrément un passage à l’Eurovision (chiche pour 2019 ?), le disque se laisse écouter avec un plaisir certain, tout en se payant le luxe de s’apprivoiser au fur et à mesure.

Il y a bien quelques petits ratés, avec à leur sommet "Pro Memoria", une ballade grandiloquente (et formellement réussie) qui aurait dû prendre mais n’arrive pas à trouver sa place, tétanisée de passer derrière l’inoubliable "He Is" et avec "Life Eternal" qui l’attend au coin de la rue. On pourra surtout trouver que certains titres auraient pu aller encore plus loin dans leurs délires : "Miasma" met ainsi trop de temps à décoller avant le fameux saxophone que schwouarflflflfl, tout comme "Rats" (un texte destiné à ses anciens collègues ?) qui mise sur un classicisme de bon aloi mais pourra décevoir au premier abord.

Les écoutes répétées finissent par rentrer dans la caboche : si l’on a toujours un léger sentiment de manque, il faut avouer que ce disque a vraiment été bien conçu, et les fans de BON JOVI ("See The Light"), WITHIN TEMPTATION ("Witch Image") ou MALMSTEEN ("Faith") pourront y trouver leur bonheur. On dirait presque un disque de transition. Un excellent disque de transition. L’édition limitée comprend deux reprises : une des PET SHOP BOYS magnifiée, comme depuis toujours écrite pour Ghost, et une de Leonard COHEN qui en revanche est une montagne bien trop grande pout Mini-Moi et s’effondre dès les premières secondes. Rien ne change donc ; Ghost évolue lentement mais sûrement, et si vous détestiez vous allez carrément haïr. Tant pis. Les hérétiques seront brûlés au lever du soleil, AU BUCHER !!!

Note finale : 3,5/5. Je ne mets pas 4 mais croyez bien que ça pourrait mériter : le clergé est devenu inflexible.

A lire aussi en HARD ROCK par BAKER :


ALICE IN CHAINS
Music Bank (2001)
Clips glauques, musique fantastique




SATAN JOKERS
Symphonic Kommandoh (2018)
Best-of format grand luxe


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
   BAKER

 
   (2 chroniques)



- Tobias Forge (cardinal copia et plein de trucs)
- Nameless Ghouls (sur la photo)
- Papa Nihil (un vieux dans la légende)
- Sister Imperator (une fieffée garce)
- Ludwig Kenner (batterie)
- Steve Moore (synthés)
- Salem Al Fakir (claviers)
- Gavin Fitzjhon (saxo sur 5)
- Mikael Arkefedt (guitare acoustique sur 9)
- Minou Forge (voix sur 1)
- + Des Choristes


1. Ashes
2. Rats
3. Faith
4. See The Light
5. Miasma
6. Dance Macabre
7. Pro Memoria
8. Witch Image
9. Helvetesfönster
10. Life Eternal



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod