Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Tomorrow's Gift

NENA - Jamma Nich (1997)
Par WALTERSMOKE le 14 Juillet 2017          Consultée 208 fois

Résumons la situation de Nena au milieu des années 90 : après la gloire apportée par le groupe du même nom lors de la décennie précédente, la chanteuse allemande s'est lancée dans une carrière solo qui a relativement bien démarré en 1989 (Wunder gescheh'n), avant de dégringoler aussi bien en qualité qu'en popularité. Le grand classique de l'artiste autrefois star et qui doit maintenant racler les fonds de tiroir pour survivre. Et pourtant, Nena persévère et parvient ainsi à sortir un nouvel opus en 1997, nommé Jamma nich.

Ce titre d'album (« Arrête de chouiner », grossièrement traduit) et la pochette montrant une Nena souriante donnent le la : Jamma nich est un album qui veut sonner positif. Ou du moins, sonne comme un album d'une artiste voulant se rassurer et ne pas s'enfermer sur quelque chose de négatif. Cela se traduit dans les paroles en premier lieu, à l'avenant, mais aussi dans la musique. Ici, Nena abandonne l'adult contemporary/nawak pour se recentrer sur une électro pop, toujours d'époque. Ce qui veut dire deux choses : primo, Nena ne semble pas chercher à s'accrocher à ce qui l'a rendu célèbre, quitte à prendre le risque de passer pour la vieille qui cherche à faire comme les jeunes ; secundo, c'est une musique d'époque qui a tout aussi mal vieilli que les précédentes productions de Nena, bien que le phénomène soit plus acceptable ici (et pas forcément parce que plus récent).

Est-ce l'album du renouveau pour Nena ? Si stylistiquement la réponse est indéniable, pour la qualité de la musique, c'est tout aussi évident : moui. Contrairement à l'affreux Und alles dreht sich, Jamma nich a le mérite d'être clairement écoutable, dans le sens où on n'a pas des envies de meurtre après coup. C'est le strict minimum certes, mais c'est déjà ça, sans compter d'autres qualités. Jamma nich fait ainsi « court », avec 42 minutes concises, évitant ainsi de s'épandre inutilement. Enfin, l'agencement des pistes constitue un ensemble relativement varié mais qui ne permet pas l'ennui.

Jamma nich reste cependant un album mineur de la discographie de Nena. S'il n'est pas ennuyeux, il n'en reste pas moins un opus ayant du mal à imprimer sa marque dans le cerveau de l'auditeur. Un peu comme la copie d'un élève qui fait ce qu'on attend de lui sans plus, et encore. "Ganz gelassen" traîne encore les relents variété du précédent album, la fin de l'album est certes variée, mais sans plus... Les sonorités MIDI aquatiques sont toujours présentes, notamment sur "Es wird immer wieder gut", encore que le son de harpe reste joli. Il y a d'autres moments qui auraient mérité une autre production, un autre type d'instruments. "Alles was du willst" est ainsi fort sympathique, mais très franchement, la boîte à rythme gâche la composition qui aurait mérité une assise plus acoustique.

Jamma nich est loin d'être un produit inachevé. Il a au moins le mérite de jouir d'une bonne production et d'être agréable à écouter. Le problème, quelque part, c'est que Nena ne semble pas très faite pour ce genre de musique, quand bien même cette dernière serait réussie. Alors, que faire pour rebondir (même si Jamma nich a fait de meilleurs résultats dans les charts que Und alles dreht sich) ? La réponse tient peut-être en quatre lettres : rock.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


The Dø
A Mouthful (2008)
"On my shoulders" et plus encore




B-MOVIE
The Age Of Illusion (2013)
Le retour de b-movie.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Nena (chant)
- Armand Volker (drum-programming)
- Frank Oberpilcher (claviers, programming)
- Uwe Fahrenkrog-petersen (claviers additionnels)
- Peter Weihe (guitares)
- Philipp Palm (programming sur 11)


1. Ganz Gelassen
2. Alles Was Du Willst
3. Jamma Nich
4. Es Wird Immer Wieder Gut
5. Kaputt
6. Na Und?
7. Es Gibt Viele Möglichkeiten
8. Heute Bin Ich Gar Nicht Lieb
9. Auf Dich Und Mich
10. Amerika
11. Lass Los



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod