Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (396)

The STRANGLERS - Suite Xvi (2006)
Par ARP2600 le 6 Juin 2015          Consultée 683 fois

Dommage vraiment, ce départ de Paul Roberts en mai 2006... lassé par quinze ans au sein du groupe, où il a toujours eu du mal à combler le vide laissé par Hugh Cornwell, et frustré par le peu de cas fait de ses compositions, il a décidé d'arrêter l'aventure. Pour autant, il semble que ce soit la séparation la plus amiable de l'histoire des STRANGLERS, Roberts ayant d'ailleurs droit à de gros remerciements dans le livret de Suite XVI. Ce qui est très râlant, c'est que le départ ait eu lieu juste avant les enregistrements de celui-ci, dont le gros défaut est du coup le manque d'un chanteur attitré.

Il n'y a pas eu de remplaçant, les STRANGLERS sont redevenus un quatuor au sein duquel Baz Warne tient l'ancienne place de Hugh Cornwell, celle de guitariste et de premier chanteur. Plus précisément, Warne et Burnel se partagent le répertoire au mieux de leurs possibilités vocales, qui sont malheureusement assez limitées. C'est loin d'être une catastrophe mais bon, il manque quelque chose, on a parfois du mal d'y croire. Un manque de charisme qui est la principale cause de l'infériorité de Suite XVI par rapport au précédent.

Il y a peut-être aussi un peu de précipitation... ils ont certainement voulu continuer sur leur lancée et donner rapidement un successeur à Norfolk Coast. Mais bon, deux ans et demi, c'était peut-être un peu court pour eux à ce point de leur carrière et on sent que les chansons ne sont pas forcément assez mûries ni très originales. Les deux albums ont d'ailleurs des structures trop semblables. Serait-ce la signification de cette qualification de « Suite » ? En effet, il faut le préciser d'emblée, ceci n'est pas un album concept, les chansons ne s'enchaînent pas particulièrement, c'est juste un ensemble de chansons pas mal construit, mais rien de plus. Le XVI ne laisse aucun doute par contre, c'est simplement leur seizième album, qu'ils ont manifestement voulu bien inscrire dans la continuité de leur discographie. En atteste cette pochette où se côtoient le bon vieux rat noir et une veuve noire (merci pour les arachnophobes), toujours ces fameux animaux sombres.

Le schéma est donc le même que sur Norfolk Coast, beaucoup de numéros rapides, certains fort énergiques, d'autres plus complexes, deux ballades, « Anything can happen » et « Bless you », plus un numéro spécial d'assez mauvais goût, « I hate you » (bien pire à ce poste que « Sanfte kuss »), le tout disposé de la même manière. On peut juste constater que ceci est un peu plus punk, sans doute parce que plus spontané, mais en contrepartie les chansons ont tendance à tourner en rond autour d'une bonne idée de base. Comme morceaux choisis, on peut pointer l'introduction amusante « Unbroken » et son riff rappelant l'album Roll The Bones de RUSH, la belle basse sur le cru « Summat Outanowt », la surprise finale de « See me coming » ou encore « A soldier's diary », la chanson la plus rapide du répertoire des STRANGLERS.

Enfin voilà, dans l'ensemble ils s'en sortent plutôt bien, Suite XVI vaut clairement le coup d'être écouté même si le chant est très moyen. Il y a plein de petites trouvailles à se mettre sous la dent, un peu comme sur About Time. Tout fan du groupe devrait trouver son compte ici, c'est du chouette rock sarcastique comme ils savent le faire, auquel il manque juste un peu de brillance et de finition. Le suivant, et dernier en date, Giants, viendra après une nouvelle pause de plus de cinq ans.

A lire aussi en ROCK par ARP2600 :


The STRANGLERS
Norfolk Coast (2004)
Retour du rock jouissif et amusant des Stranglers.




YES
Talk (1994)
Yes adopte un son plus lourd. Plutôt réussi


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Jean-jacques Burnel (basse, chant)
- Baz Warne (guitare, chant, harmonica)
- Dave Greenfield (claviers, chant)
- Jet Black (batterie, percussions)
- Paul Roberts (percussions sur “anything…”)
- Lucy Lewry (chœurs sur “bless you”)


1. Unbroken
2. Spectre Of Love
3. She’s Slipping Away
4. Summat Outanowt
5. Anything Can Happen
6. See Me Coming
7. Bless You (save You, Spare You, Damn You)
8. A Soldier’s Diary
9. Barbara (shangri-la)
10. I Hate You
11. Relentless



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod