Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Madcaps , The Monkees , Cheap Trick, The Zombies , The Kinks , Harry Nilsson
- Membre : Ringo Starr , George Harrison , John Lennon , Paul Mccartney
 

 Yellow-sub.net (2639)

The BEATLES - Magical Mystery Tour (1967)
Par A.T.N. le 25 Avril 2015          Consultée 9535 fois

MMT est moins connu, moins iconique que Sergeant Pepper's et le White Album, qui l'entourent chronologiquement. Il est pourtant digne des mêmes éloges. Voire davantage, tant il concentre tout le génie des Fab Four en très peu de pistes - dont quelques-unes à elles seules mériteraient des livres !

Le disque est la B.O. d'un film qui, lui, est abscons et totalement inintéressant - sauf pour le côté "document illustratif de leur état d'esprit du moment". Cinq titres ont été rajoutés aux chansons qui illustrent ce moyen métrage. Comme les morceaux supplémentaires sont tout simplement les "non-album singles" de cette année-là, on a dans les mains un pur chef d'oeuvre, un truc de maboul. Je sais, ami lecteur, tu en as marre de lire les tonnes de louanges crémeuses sur ces 4 mecs... mais le temps ne fait rien à l'affaire : à chaque écoute c'est la même claque magistrale dans la face.

1967, the Summer of Love, la naissance du rock psychédélique, tout ça... Qui est précurseur, qui a inventé quoi, on s'en brosse frénétiquement le nombril avec le pinceau de l'indifférence. Ce qu'on peut constater, c'est que les BEATLES, une fois encore, incorporent ces ingrédients nouveaux pour la pop (claviers organiques, violoncelles, trompettes, flûtes, filtres vocaux...) mieux que quiconque, car ces instrumentations sont d'abord au service de chansons extraordinaires avant d'être des innovations sonores.

Même un morceau simple et sans effets de manche comme "Your Mother Should Know" est d'une perfection désarmante. McCARTNEY livre une nouvelle merveille de mélodie inoubliable. Et il s'agit d'une des moins connues de l'album... Macca éblouit également avec "The Fool on the Hill", superbe rêverie aux flûtes enfantines. Toujours un peu à part, HARRISON poursuit sa quête d'ambiances mystiques avec "Blue Jay Way", échos, effets de voix et violoncelle (bon voyage), piste qui succède à un instrumental étonnant ("Flying") dans la même veine et qu'on a toujours plaisir à retrouver dans cet enchaînement. Question psychédélisme et bricolages sonores, "I am the Walrus" est incontournable. Elle résume tout ce que LENNON peut créer comme paroles décalées et atmosphère à la Lewis Carroll. Dans ce domaine il reste le leader du groupe, Macca se couvrant un peu de ridicule avec "Hello Goodbye", qu'on adore fredonner car elle est trop chouette, mais ces paroles...

"Strawberry Fields Forever" et "Penny Lane" trônent en majesté au milieu de ces bijoux. Deux chansons divines, qui ont nécessité des dizaines de prises et de versions différentes (une folie pour l'époque), dans lesquelles on croisera une trompette brandebourgoise, un mellotron, des violoncelles fous, un piccolo, une cloche de bus, des flûtes enregistrées à l'envers... sans que jamais ces enchevêtrements ne nuisent à la chanson, qui doit rester un hit pour les radios et les disquaires. McCARTNEY(PL) répond à LENNON (SFF) et chacun y met son meilleur (excellence pop pour l'un, strophes surréalistes et délires instrumentaux pour l'autre, écriture géniale pour les deux). Le plus grand 45T de l'Histoire (on se répète ? Tant pis !) ne finit jamais d'émerveiller.

On pourrait aussi en écrire des tartines sur "All You Need is Love", illumination intemporelle et sublime, chantée en direct des studios de la BBC devant 400 millions de téléspectateurs et qui sera partiellement réenregistrée en studio. Dans les choeurs se trouvent Mick Jagger, Keith Moon ou Graham Nash, qui à ce moment là ne sont plus rivaux, ni collègues, ni stars... ils essaient simplement d'accrocher un bout de la magie engendrée par les Fab Four.

Posez le vinyle ou le CD sur la platine, ou branchez votre mp3 avec un bon casque, attendez fébrilement les magnifiques trompettes de la piste d'ouverture (géantissime!), et en avant les super chansons!

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par A.T.N. :


HERE WE GO MAGIC
A Different Ship (2012)
Les nouveaux poulains de monsieur Godrich




BLACK MOUNTAIN
Iv (2016)
Space prog psyché stoner !


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- John Lennon (chant, guitares, harmonica, piano, clavecin, orgue)
- Paul Mccartney (chant, guitare, flute, piano, basses, bongos, cong)
- George Harrison (chant, guitares, violon, harmonica, orgue hammond)
- Ringo Starr (batterie, maracas, tambourin, percussions, chœurs)
- George Martin (claviers, piano, orchestrations)
- Mal Evans (tambourin, chœurs)
- Mick Jagger, Gary Leeds, Keith Richards, (chœurs)
- Eddie Kramer (vibraphone)
- Tony Fisher, Greg Bowen, Derek Watkins A (trompette)
- John Hall, Derek Simpson, Norman Jones (violoncelles)
- Christopher Taylor, Richard Taylor And J (flutes)
- Dick Morgan, Mike Winfield (cor anglais)


1. Magical Mystery Tour
2. The Fool On The Hill
3. Flying
4. Blue Jay Way
5. Your Mother Should Know
6. I Am The Walrus
7. Hello Goodbye
8. Strawberry Fields Forever
9. Penny Lane
10. Baby You’re A Rich Man
11. All You Need Is Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod