Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Madcaps , The Monkees , Cheap Trick, The Zombies , The Kinks , Harry Nilsson
- Membre : Ringo Starr , George Harrison , John Lennon , Paul Mccartney
 

 Yellow-sub.net (2506)

The BEATLES - With The Beatles (1963)
Par ERWIN le 12 Février 2011          Consultée 7049 fois

Surfant sur l’incroyable succès de Please Please Me alors toujours premier au Billboard, les quatre garçons pas encore dans le vent remettent le couvert avec énergie et talent quelques mois plus tard. L’artistique photo bichrome de Robert Freeman est mythique du quatuor de Liverpool. Saluons ce symbole visuel comme il se doit, à une époque où le Marketing est encore sous cellophane, la preuve ? Mettre Ringo ainsi en contrebas c’est tout bonnement énorme… M’enfin, cela a marché, puisque le skeud est l’un des tous premiers à dépasser le million d’exemplaires vendus en Grande-Bretagne, détrônant même son prédécesseur à la tête des charts.

C’est "It won’t be long" qui ouvre ce nouveau bal "avec les Beatles", Lennon est au pouvoir. Cela se ressent jusque dans sa façon de chanter, même si les chœurs de ses partenaires prennent une ampleur marquante. Comme si les "yé yé" stridents de McCartney traduisaient une volonté de reconnaissance extrême. Excellent titre d’introduction. Alors certes, John mène la barque, mais nous avons tout de même prés de la moitié des titres qui sont des reprises : pour John le titre des MARVELLETTES "Please Mr Postman" plein d’entrain et d’innocence, puis le "You’ve really got a hold on me" de Smokey ROBINSON. Enfin la très aggressive "Money" de Barrett STRONG, titre aux intonations presque hard rock, pour cette année pourtant toute jeunette, mais il y du bon gros riff la dedans. A redécouvrir. Pour les chansons originales signées Lennon McCartney, nous avons la gentillette et oubliée "Not a second time" au piano original. Un matos que la critique populaire a depuis longtemps mis de coté. Enfin le slow "All I've got to do" achève ici la contribution de Lennon. On remarque tout de même que la plupart de ces titres ne sont pas des supers standards des Beatles.

Et notre rebelle ? Le Paulo ? Il met les bouchées doubles puisqu’il se fend notamment de "All my loving", le grand standard de l’album. Puis le voila qui s’essaye au "Till there was you" de Meredith WILSON. Je l’aime bien, cette chansonnette sur un rythme quasi-bossa, la sensibilité de McCartney s'y exprime avec beaucoup de ferveur… "Hold me tight" est en parfaite continuité avec les modes du moment, titre sympa. Enfin "Devil in her heart" a très mal vieilli… un des titres les plus faibles du répertoire des BEATLES.

Georges Harrison pointe le bout de son nez avec sa première composition "Don’t bother me" qu’il interprète avec aplomb. Il se lâche d’ailleurs sur le solo, c’est une des premières fois. On retrouve sa guitare sur l’intro et le solo de "Roll over Beethoven" dont il assure le chant. Sa voix a un peu gagné en confiance. Dieu qu’il est difficile de s’imposer au milieu des deux autres monstres. Peu à peu, Georges fera son chemin vers la reconnaissance, mais il ne parviendra réellement à ses fins qu’avec son départ -il n’est pas pour rien dans l’agonie des BEATLES-, et la sortie du célébrissime Things Must Pass -tu parles!-.

Terminons avec l’habituelle contribution de Ringo, il s’agit de "I wanna be your man" au rythme rapide mais peu catchy. L’effet est sympathique mais loin d’être mémorable. On n’en dira pas autant de la performance de Ringo à la batterie tout au long de l’opus. Le petit batteur s’impose comme l’un des ténors de la discipline.

En définitive ce deuxième album se révèle moins original et décisif que ne l’aura été le premier. Les quelques titres que l’imaginaire populaire retiendra comme "Please Mr Postman" ou "All my loving" ne sont pas les plus essentiels du catalogue des BEATLES.

A lire aussi en POP par ERWIN :


ANASTACIA
Resurrection (2014)
Subjugué




Tori AMOS
To Venus And Back (1999)
Aphrodite à son sommet


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- John Lennon (chant, guitare rythmique, harmonica, orgue)
- Paul Mccartney (chant, basse, piano)
- George Harrison (guitare solo, chœurs, chant)
- Ringo Starr (batterie, chœurs, chant)
- George Martin (claviers)


1. It Won’t Be Long
2. All I’ve Got To Do
3. All My Loving
4. Don’t Bother Me
5. Little Child
6. Till There Was You
7. Please Mister Postman
8. Roll Over Beethoven
9. Old Me Tight
10. You Really Got A Hold On Me
11. I Wanna Be Your Man
12. Devil In Her Heart
13. Not A Second Time
14. Money



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod