Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK ALTERNATIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



FEEDER - Generation Freakshow (2012)
Par DERWIJES le 14 Mai 2020          Consultée 107 fois

Nous avons laissé FEEDER en pleine forme avec le très bon Renegades qui ne présageait que du bon pour la suite. D'autant plus que, comme nous l'avons vu la dernière fois, ils avaient tellement composé qu'ils avaient dû laisser de côté des morceaux ! C'est là, alliés à de nouveaux titres écrits entretemps, qu'on les retrouve sur leur huitième album, Generation Freakshow, toujours auto-produit.

Mais évidemment, les choses ne se passent jamais comme prévu. Plutôt que de continuer sur la lancée de Renegades, le grand manitou Grant NICHOLAS a décidé de proposer un album plus éclectique, dont il promet que les « fans de Comfort in Sound et Yesterday Went Too Soon vont adorer ». Eh bien je fais partie de la deuxième catégorie, je peux demander un remboursement ? Non parce que ce Generation Freakshow a 1) la pochette la plus moche que le groupe nous ait pondue jusque là. C'est un Homer Simpson façon Duplo que l'on voit couché au premier plan ? Et 2) est ennuyeux à mourir. Ah non, on ne tourne pas autour du pot ici, on y va franco !

Plutôt que Comfort in Sound et Yesterday Went Too Soon, on a plutôt affaire à un Silent Cry 2,0, soit un disque qui donne l'impression d'avoir été composé en mode pilotage automatique tout en essayant de plaire à tout le monde. On ne met pas trop de grosses guitares, un tantinet de guitare acoustique mais vraiment un tout petit peu. Le résultat sonne aussi consensuel que possible. Renegades s'est pourtant bien vendu, pourquoi ce besoin de tomber dans le commercial ? Pas beaucoup de pistes à sauver dans ce marasme, sans compter qu'ils ont pris la mauvaise habitude de ressortir l'album en une version Deluxe avec des pistes supplémentaires, cette fois-ci au nombre de neuf, ce qui fait durer le massacre pendant plus d'une heure. La relativité du temps étant ce qu'elle est, c'est plutôt long.
Allez, je ne veux pas être trop méchant non plus, surtout que Grant Nicholas a ressorti son synthé pour l'occasion, alors je veux bien admettre que « Idaho » et « Borders » sont passables. Pas de bol, elles sont ruinées par l’exécrable « Hey Johnny » qui les suit, mais tant pis. La version acoustique « Borders » en dernière piste bonus n'est pas mal non plus. A part ça, c'est du FEEDER qui fait du FEEDER sans inspiration, ce qui rappelle que quand le groupe est en forme ça donne des morceaux enthousiasmants mais quand ils ne sont pas en forme c'est n'est pas un cadeau, disons-le comme ça.

Renegades n'avait pas été un succès phénomènal mais s'était tout compte fait bien vendu, alors que Generation Freakshow va se ramasser méchamment dans les charts. Même les stations de radio qui ne manquent pourtant pas de singles du groupe à jouer snobberont « Children of the Sun » suite à une mauvaise réception des auditeurs pour passer exclusivement « Borders ». Face à cet échec, les Gallois se tourneront vers la solution de facilité qui a déjà fait ses preuves pour sauver les meubles, rebrancher les guitares dans les amplis pour du All Bright Electric.

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


The SOUNDTRACK OF OUR LIVES
Welcome To The Infant Freebase (1996)
Patchwork suédois




Patti SMITH
Peace And Noise (1997)
Vanitas.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Grant Nicholas (chant, guitare)
- Taka Hirose (basse)
- Karl Brazil (batterie)


1. Oh My
2. Borders
3. Idaho
4. Hey Johnny
5. Quiet
6. Sunrise
7. Generation Freakshow
8. Tiny Minds
9. In All Honesty
10. Headstrong
11. Fools Can't Sleep
12. Children Of The Sun



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod