Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1987 The Legacy
1988 The New Order
1989 Practice What You Pre...
1990 Souls Of Black
1992 The Ritual
1993 Return To The Apocalypti...
1994 Low
1995 Live At The Fillmore
1997 Demonic
1999 The Gathering
2001 First Strike Still Deadl...
2005 Live In London
  Seen Between The Lines
2008 The Formation Of Damn...
2009 Live At Eindhoven '87
2012 Dark Roots Of Earth
2016 Brotherhood Of The Sn...
2020 Titans Of Creation
 

- Style : Metallica
- Style + Membre : Megadeth

TESTAMENT - The Ritual (1992)
Par NESTOR le 5 Mai 2022          Consultée 406 fois

Alors que les thrasheurs californiens nous avaient habitué à tenir un rythme de forcenés depuis leur début de carrière avec quatre albums sortis entre 1987 et 1990, The Ritual marque le début d’une période moins productive pour eux, avec des délais de production qui vont aller en augmentant. Pourtant, au niveau de la qualité musicale, ce cinquième opus n’a pas réellement à rougir par rapport à ses prédécesseurs.

Après une intro très dispensable, le groupe nous assène en effet deux très bons morceaux. Tout d’abord, un "Evil Crown" qui nous dévoile un groupe adoptant des sonorités plus Heavy que Thrash. En effet, peu de traces ici de rythmes syncopés. Et encore moins de riffs biens gras ou de la voix caverneuse de Chuck Billy. Le morceau évolue de manière assez heureuse dans un style très proche d’un Heavy Metal relativement calme et posé. Il en va de même de "So Many Lies" qui conforte le sentiment que TESTAMENT pousse encore plus loin l’évolution entamée avec The New Order (1988). Ce morceau mid-tempo fait la part belle à des guitares typiquement Heavy et à un chant tout en retenue (pour un Chuck Billy).

Le sentiment que l’échec commercial de Souls Of Black (si on le compare au succès rencontré avec Practice What You Preach) a probablement incité le groupe à accentuer les facettes les plus accessibles de sa musique, commence à poindre. Quelques années plus tard, le groupe indiquera d’ailleurs à demi-mots qu’Atlantic l’avait encouragé dans cette voie. A ce titre, "As The Seasons Grey" et son final rappelant très fortement le METALLICA de l’époque …And Justice For All, possède également des fortes odeurs de repositionnement musical mûrement réfléchi.

Tout le reste de l’album est au diapason, à l’image de "The Ritual", qui oscille entre la douce lenteur d’une ballade et la puissance (ici contenue) du Thrash. Encore une fois le résultat est plutôt heureux, mais on en vient à regretter des petites montées de fièvres et des cavalcades bien puissantes qui se verraient rehaussées par l’ambiance généralement lente et lourde de ce disque. L’apothéose en terme de lenteur est atteint avec la ballade "Return To Serenity". Entendons-nous bien, TESTAMENT se révèle plutôt à l’aise dans ce style plus posé et plus lourd, et ce dernier titre est d’ailleurs un des moments forts de sa carrière, mais globalement, on frôle l’overdose, d’autant plus que cet album est également le premier disque du groupe à dépasser allègrement les cinquante cinq minutes (leur précédent record était alors de quarante six minutes). Et ce n’est pas la présente d'"Agony", qui tente de présenter une facette un peu plus agressive du combos qui changera les choses. Ce morceau étant bien trop isolé pour apporter cette diversité qui aurait permis de mieux équilibrer l'album.

Si la direction artistique prise était probablement la bonne (MEGADETH, METALLICA et EXODUS venaient ou allaient emprunter la même démarche), il convient d’être plus prudent sur l’avidité avec laquelle le groupe s’est jeté dans cette voie. Un peu de discernement et de variété n’auraient certainement pas été un luxe.
C'est un peu le drame de TESTAMENT, un groupe qui possède un talent indéniable, mais à qui il manque ce petit supplément d'âme à même d'en faire un groupe unique et singulier.

A lire aussi en METAL par NESTOR :


Yngwie MALMSTEEN
Marching Out (1985)
Second coup de maître du maestro de la guitare




ANTHRAX
Sound Of White Noise (1993)
ANTHRAX hausse le ton


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Chuck Billy (chant)
- Alex Skolnick (guitare)
- Eric Peterson (guitare)
- Greg Christian (basse)
- Louie Clemente (batterie)


1. Signs Of Chaos
2. Electric Crown
3. So Many Lies
4. Let Go Of My World
5. The Ritual
6. Deadline
7. As The Seasons Grey
8. Agony
9. The Sermon
10. Return To Serenity
11. Troubled Dreams



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod