Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 The Def Leppard E.p.
1980 On Through The Night
1981 High' N' Dry
1983 Pyromania
1987 Hysteria
1988 Historia / Live: In The ...
1992 Adrenalize
1993 Retro Active
1995 Vault
1996 Slang
1999 Euphoria
2001 Leppardmania
2002 X
  Visualize+video Archive
2006 Yeah!
2008 Songs From The Sparkl...
2011 Mirrorball - Live & More
2013 Viva! Hysteria
2015 Def Leppard
2017 And There Will Be A Next...
2021 When The Walls Came Tumb...
2022 Diamond Star Halos

DEF LEPPARD - Diamond Star Halos (2022)
Par ERWIN le 20 Juin 2022          Consultée 860 fois

Les années passent, les albums se succèdent à un train de sénateur, pas besoin d’en faire plus, allons ! La bande de potes de sheffield est toujours là, toujours soudée comme au premier jour. Dans l’intervalle, ils ont été intronisés au rock and roll hall of fame de Cleveland, normal. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais les léopards sourds ont toujours des choses à dire, en solo comme dans leur groupe. De temps à autre, Joe Elliott sort le nez de son parcours de golf et se dit qu’il en a encore sous la semelle. Il appelle Rick - à 50 mètres de là dans le bunker – et lui propose une nouvelle botte, avec des instruments en lieu et place de leur drivers, putters et autres sandwages. Alors, cette nouvelle livraison pue le glam-rock à plein nez, le titre en forme d’hommage à T-REX, les goûts des mecs, leurs influences. Seule la pochette me semble plus iluminati qu’autre chose. Let’s see !

Trois singles sont là pour susciter de l’intérêt. On se demande ce que les générations des années 20 peuvent bien faire d’un DEF LEPPARD, mais allez pourquoi pas, les quincas et quadras sont en tout cas bien là pour les soutenir ! Nous débutons avec "Kick", qui pose des bases immédiates : effectivement, du glam-rock à tendance hard mais aux refrains ponctués de Nanana ou des Wowowo tellement Leopardiens et complètement pop. Sympa mais pas transcendant, on apprécie la bonne humeur dégagée. S’ensuivent les jolis arpèges puis le riff hard de "Take What You Want". Une petite vibe alternative est ici présente, un joli refrain, la marque de fabrique du savoir-faire ! "Fire It Up" nous ramène dans le giron des gimmicks habituels du groupe, les Wowowo sont là, Joe tient sa baraque avec force et finesse à la fois. Tout ceci est de bon aloi, mais ne présente rien d’exceptionnel.

La quasi-totalité des titres provient des collaborations entre Phil Collen et Joe Elliott. Il en est de "SOS Emergency", de "All We Need", tout ceci sonnant volontiers AOR plus que glam-rock. C’est l’évidence, il manque une forme d’éclate, tout ceci est un peu fermé et un brin sérieux. "Gimme A Kiss" me paraît un peu transparent mais quelques aspects psychédéliques s’échappent ensuite de "Open Your Eyes", dont un refrain aérien de belle tenue, à re-écouter dans quelques mois. Le chant susurré par Joe y est très réussi ! Je ressens encore cette petite touche alternative sur "Liquid Dust", conférant une certaine originalité, un peu orientale par instant.

Deux morceaux sont des duos avec Alison KRAUSS, étonnant non ? Etrange calcul de la maison de disques, mais pourquoi pas. Nous avons donc "This Guitar" où Joe et Ali chantent à l’unisson. Cette fois, nous errons dans un territoire pop rock qui jouxte la variété. Ah pour sûr, la production est belle et enrobe tout ceci d’un savoir-faire évident ! Mais la composition me semble un peu fade. "Lifeless" n’est pas plus enthousiasmante : quand le léopard baisse de volume, le résultat peut ne pas être à la hauteur, et la présence de miss KRAUSS est plus un handicap qu’une force. DEF LEP y perd de sa force et de son identité, pas ma came !

Des titres amenés par Joe, on retient la modernité du riff de "Unbreakable", de fort belle tenue et nanti d’un refrain à la belle dynamique. Et c’est le tour des slows, il en fallait comme à chaque fois. On remarque l’adjonction du pianiste Mike Garson sur deux titres, le slow un peu larmoyant de "Angels", pas désagréable mais pas fondamental non plus, puis sur "Goodbye For Good This Time", plus sophistiqué et ambitieux, avec des orchestrations de corde, et un solo classique, il fallait le dire !

On sort des registres habituels sur "U Rok Mi", on pense par moment au "Kiaowas" de SEPULTURA, la puissance en moins, mais il n’en demeure pas moins que le refrain se signale comme très chouette. Voilà qui devrait fonctionner en concert. Enfin, la contribution de Rick Savage à cet album est "From Here To Eternity", le titre qui porte au plus haut le sceau des Leopards sourds de Sheffield, pas de doutes. On y retrouve les ingrédients qui ont fait le succès du groupe : cette propension à faire monter le composition, assortie de choeurs toujours fortiches – hé le job de Rick, non ? Dieu merci, cet album recèle un titre de grande classe.

Pas mal de titres de bon aloi ne passeront pas pour autant le cap de quelques écoutes polies. Quelque part confusément quand on voit que le meilleur morceau provient de Rick Savage, on se demande pourquoi Joe et Phil n’utilisent pas plus les talents de Rick et surtout de Vivian, qui se contente de faire de la figuration là où sa créativité pourrait amener une pierre conséquente aux chantiers des DEF LEPPARD. C’est dommage mais on risque fort de ne jamais avoir de réponse. Le groupe, un des plus grands de la scène hard-rock, continue d’entretenir un certain lustre. Les albums ne sont jamais ratés, mais peut-être faudrait-il repenser la créativité ? Je reste sur un trois équilibré, mais nous sommes bien loin du quatre, et finalement loin du glam !

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


MOUNTAIN
Flowers Of Evil (1971)
La bâtard de la montagne




LED ZEPPELIN
I (1969)
Krakatoa

(+ 4 kros-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Joe Elliott (chant)
- Phil Collen (guitare)
- Vivian Campbell (guitare)
- Rick Savage (basse)
- Rick Allen (batterie)


1. Take What You Want
2. Kick
3. Fire It Up
4. This Guitar
5. Sos Emergency
6. Liquid Dust
7. U Rok Mi
8. Goodbye For Good This Time
9. All We Need
10. Open Your Eyes
11. Gimme A Kiss
12. Angels
13. Lifeless
14. Unbreakable
15. From Here To Eternity



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod