Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 The Def Leppard E.p.
1980 On Through The Night
1981 High' N' Dry
1983 Pyromania
1987 Hysteria
1988 Historia / Live: In The ...
1992 Adrenalize
1993 Retro Active
1995 Vault
1996 Slang
1999 Euphoria
2001 Leppardmania
2002 X
  Visualize+video Archive
2006 Yeah!
2008 Songs From The Sparkl...
2011 Mirrorball - Live & More
2013 Viva! Hysteria
2015 Def Leppard
2017 And There Will Be A Next...
2021 When The Walls Came Tumb...

DEF LEPPARD - Def Leppard (2015)
Par ERWIN le 12 Décembre 2015          Consultée 2458 fois

35 ans après les débuts de la bande de potes ado de Sheffield, nous voici à nouveau réunis pour célébrer le onzième opus de l'un des groupes de Hard rock majeurs de l'histoire. Et l'histoire de se refaire, ne dirait-on pas que cette vitre qui explose est une réminiscence de la pochette de l'immeuble en feu de Pyromania ? D'ailleurs les calbuts sont toujours en forme d'Union Jack. Il semblerait que nos léopards sourds ne vieillissent guère. Mais il faut admettre que la gestion de leur carrière s'est toujours effectuée avec les décisions les plus judicieuses et malgré toutes ces années et les épreuves, les mecs semblent soudés comme au premier jour.

Tout recommence avec "Let's go", les félins durs de la feuille nous ont fait cela dans les règles de l'art, les gars, voyez plutôt ce titre d'ouverture qu'on croirait échappé des sessions de Pyromania ou d'Hysteria. Gros riff qui tue, refrains avec choeurs made in Sheffield. Aucun doute, nous sommes en présence d'un effort des ptits british; personne ne fait ça comme eux ! On retiendra dans cette veine le très beau refrain AOR de "Sea of love", calibré pour les radios. Plus loin, "Wings of an angel" présente en revanche une identité influencée par le Southern rock, si ce n'était les choeurs si spécifiques en plein milieu et le mur du son propre au groupe. Dommage, une nouvelle carrière pouvait s'ouvrir avec la relève des LYNYRD SKYNYRD !

Restons sérieux, "Dangerous" nous replonge dans l'art des riffs leopardiens des eighties. C'est flagrant, mais c'est efficace et cool. Certes, on reconnaît toujours ce son, ces choeurs aériens, mais qu'importe au final, le résultat est sympa. La contribution de Rick Allen "Invincible" se tient pas mal, et se tient à merveille dans le précarré du groupe, quelle rythmique eighties à nouveau ! Le riff de "All time high" prouve une fois de plus qu'avec les aussies de ACDC, DEF LEPPARD est le seul groupe à pratiquer cet exercice de style à ce niveau. La compo n'est pas mémorable, mais les choeurs AOR sont de haute volée, comme sur "Broke'n'brokenhearted".

Le bassiste Rick Savage propose deux titres plus originaux. Tout d'abord le "Battle of my own".... Ce titre, ce rythme,.. Nos potes léopards ont voulu refaire le "Battle of evermore" de LED ZEPPELIN à leur sauce ? Ca alors ! Comment dire ? Le résultat est remarquable. On note rapidement les ressemblances mais la compo est chouette d'autant que les gars ont l'intelligence - pléonasme chez le LEP - de ne pas faire durer le morceau. Il a aussi composé le slow mignonnet "Last dance".

Toutefois, si "Forever young" est agréable, "Man enough" se révèle inconsistante et nous cheminons souvent à travers une pop radio friendly comme sur "Energized", mais la fameuse "We belong" est bien mollassonne malgré la participation au chant de tous les membres du groupe, ce qui la rend pour le moins originale. Tentez de reconnaître les voix vous aussi allez ! On savait déjà que Savage était un excellent chanteur, mais j'en ignorais tout pour les 3 autres !!

Finalement, ma chanson préférée de cet opus est celle qui le clôt. Une vraie composition chantée avec talent par Joe, on y reconnaîtra d'ailleurs une portion très BEATLES en plein milieu, qui rappelle à merveille "Strawberry fields". Les leopards ont toujours dû se sentir à l'étroit dans leur rôle de géniteurs de la NWOBHM. Cette superbe chanson en est la preuve ultime, et avec un nom pareil "Blind faith"... Quel héritage !

En conclusion, on ne refera pas le monde de la musique avec cet album. Avouons-le sans plus attendre, on n'est guère surpris ! DEF LEPPARD est en roue libre depuis Hysteria, même si le groupe sait toujours ponctuer ses livraisons de titres mainstream, radio friendly de bonne tenue, aucun doute là-dessus et Phil, Rick et Joe tiennent la baraque avec la maestria qui les a toujours caractérisés. Un album sans prétention, dans la droite lignée des précédents, il plaira aux fans, mais il n'est pas conseillé pour découvrir le groupe !

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


MOUNTAIN
Nantucket Sleighride (1971)
La montagne et le baleinier




DEF LEPPARD
High'n''dry (1982)
Haut et sec...efficace !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Joe Elliott (chant)
- Phil Collen (guitare)
- Vivian Campbell (guitare)
- Rick Savage (basse)
- Rick Allen (batterie)


1. Let's Go
2. Dangerous
3. Man Enough
4. We Belong
5. Invincible
6. Sea Of Love
7. Energized
8. All Time High
9. Battle Of My Own
10. Broke'n'brokenhearted
11. Forever Young
12. Last Dance
13. Wings Of An Angel
14. Blind Faith



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod