Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1979 The Def Leppard E.p.
1980 On Through The Night
1981 High' N' Dry
1983 Pyromania
1987 Hysteria
1988 Historia / Live: In The ...
1992 Adrenalize
1993 Retro Active
1995 Vault
1996 Slang
1999 Euphoria
2001 Leppardmania
2002 X
  Visualize+video Archive
2006 Yeah!
2008 Songs From The Sparkl...
2011 Mirrorball - Live & More
2013 Viva! Hysteria
2015 Def Leppard
2017 And There Will Be A Next...

DEF LEPPARD - Adrenalize (1992)
Par ERWIN le 12 Octobre 2016          Consultée 977 fois

Le mauvais sort continue de s'acharner sur DEF LEPPARD. Cette fois, c'est au suicide du guitariste Steve Clark que le groupe doit faire face en début d'année 91. Le processus d'écriture s'en trouve évidemment ralenti, il faut se relever d'une telle perte. Mais les copains de Sheffield ne vont pas se laisser abattre. et la patte de "Steamin" reste présente sur 6 des morceaux. Le blondinet timide est donc de la partie même si on ne l'entend pas. Notons d'ailleurs que pour l'occase John Sykes vient renforcer les sideways mob, nom que prennent les membres du groupe lorsqu'ils assurent les choeurs avec Mutt... un renfort de choix

La partie s'annonce facile après les seimis remorques écoulés par Hysteria ! Et vous n'allez pas me croire ! Suivant les 7 singles sortis sur ce dernier, on remet le couvert, 7 titres sur les 10 présents sur l'opus voient le jour en 45 tours ! Il n'y a qu'eux dans le hard rock pour faire des choses pareilles ! Du coup, je ne vous la fais pas à l'endroit, inutile de parler des singles en premier lieu ! L'hymne de l'album est incontestablement celui qui l'ouvre : "Let's get rocked". Il a tout pour plaire, propose des riffs propres sur lui, un refrain poppy comme seuls les léopards savent les faire, un joli solo de la mort qui tue par Phil Collen qui montre de suite qu'il est capable de tenir la baraque à lui tout seul. Bref un standard !

je conseille ensuite "Stand up", qui suit l'autoroute de l'efficacité déjà tracé par le groupe depuis High'n'dry. Alors bien sur, les mélodies arrachent bien, tout est carré, superbe et rutilant, les choeurs félins sont en place. On peut toutefois déplorer un certain manque de prise de risque, mais on n'en voudra pas aux british, on sait que la chance n'est pas facile à apprivoiser. Pour l'instant tenons nous en à ce que l'on sait faire et comptons les billets verts !

Dans les bonnes surprises, les arpèges de "Tonight" rappellent carrément "Bringin on the heartbreak", c'est heureusement le seul point commun entre les deux puisque les compos sont ensuite largement dissemblables avec notamment un refrain en choeur pour la plus récente de très haute volée. Sinon sur "White lightning" on a le plaisir de voir Steve au premier plan, son petit sourire, ses célèbres plans, petit hommage des léopards à leur frère d'armes trop vite parti. Le titre est joli, un mid tempo agréable. On signalera aussi "Personnal property", plus rythmée et rentre dedans, dans la lignée de leur grande époque, avec un refrain qui se tient bien.

Plusieurs titre sont toutefois dans les choux ! Ainsi, "Make love like a man",qui nous permet de rencontrer le nouveau venu chez les félins, pas un inconnu du tout puisqu'il s'agit du formidable Vivian Campbell, qui a fait ses classes chez DIO, mais le titre est vraiment moyen. Dans le trip slow pour midinettes, "Have You Ever Needed Someone So Bad" se pose en vainqueur et est tout de même à vomir. "I wanna touch you" sonne un brin bubblegum.... Sans le malabar ! A oublier ! Quand à "Tear it down", elle ne me convainc guère.

Ce cinquième album va atteindre partout les premières places et va se vendre à plus de cinq millions d'exemplaires, pas si mal pour une livraison finalement moyenne si on détaille le nombre de titres passe partout. DEF LEPPARD tient son rang. certes dans la douleur, mais à une époque difficile ou seuls l'alternatif et le grunge se vendent, ils réussissent la une assez belle performance.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


BLUE ÖYSTER CULT
Spectres (1977)
Au coeur de la nuit

(+ 1 kro-express)



DEF LEPPARD
Pyromania (1983)
Classique du hard rock.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Joe Elliott (chant)
- Phil Collen (guitare)
- Rick Savage (basse)
- Rick Allen (batterie)


1. Let's Get Rocked
2. Heaven Is
3. Make Love Like A Man
4. Tonight
5. White Lightning
6. Stand Up
7. Personal Property
8. Have You Ever Needed Someone So Bad
9. I Wanna Touch U
10. Tear It Down



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod