Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIÉTÉ INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Kim CARNES - View From The House (1988)
Par MARCO STIVELL le 2 Octobre 2022          Consultée 476 fois

Kim CARNES ne voulait pas d'un nouvel album californien bourré de synthétiseurs. Elle a essayé pourtant, mais rien n'y a fait. Sa collaboration avec le claviériste-producteur Bill Cuomo (déjà absent du disque précédent, mais tout de même 'là' en filigrane) s'arrête donc en 1988 et à raison d'un dernier titre en commun : "Crimes of the Heart".
La chanteuse effectue un grand demi-tour. Amoureuse de l'esprit musical 'live' et sans ordinateur pour interférer, chose représentée à merveille par le son Nashville qu'elle s'en va rechercher avec bonheur, elle se rapproche de Jimmy Bowen, producteur qui avait façonné son premier disque, Rest on Me, une bonne décennie et demie plus tôt en 1971.

Avec View From the House, Kim CARNES redevient une artiste country, mais non à part entière. On songe à un album de transition, et alors qu'on note un certain succès dans les classements de ce style si prisé par les Américains, il convient également de noter que le single numéro 1 de l'album, en terme de pop, n'est autre que "Crazy in Love". Autrement dit, un slow synthés et piano digital.
Bien que talentueuse et se voyant saluée par la critique, la chanteuse est victime de ce changement, plus que l'après-Mistaken Identity. L'image qu'elle renvoie au public n'est pas celle d'une chanteuse country, et son activité va s'étioler grandement au cours des quinze années suivantes, au prix d'une fin prématurée.
Même réussi, l'album en question marque un peu trop vivement cette transition. D'un côté, de beaux morceaux mélodiques plutôt dans un esprit ballades folk-country ; de l'autre, des titres 'trucker' toutes guitares dehors, encore bien marqués par la réverbération. Les reprises de "Heartbreak Radio", "Willie and the Hand Jive" de Johnny OTIS et "Fantastic Fire of Love" (composition de CARNES seule) ont beau être efficaces, saupoudrées de violon et d'accordéon, elles paraissent superflues.
En dehors de cela, le fameux "Crazy in Love" repris à Joe COCKER fait souffler un vent de douceur langoureuse et exquise, éléments transformés sur "Blood From the Bandit" tout en restant dans le même style musical. CARNES y déplore cette fois l'avidité, la pollution et autres caractères néfastes au monde moderne.
La ballade country "Brass & Batons", en rupture nette avec Light House et tout ce qui a précédé sur presque dix ans, ouvre dignement le bal avec ses mandolines et guitares slide, son piano adorable (le très réputé John Barlow Jarvis), avec aussi l'accordéon d'un invité de marque : Bruce HORNSBY.

Quelques titres AOR font preuve d'une limpidité tout aussi marquante. "Just to Spend Tonight With You", co-écrit avec Donna Weiss, est de ceux-là, mais on retient davantage la reprise rafraîchissante de "If You Don't Want My Love", popularisée deux ans plus tôt par le countryman John PRINE. Enfin, pour boucler la boucle, le "Crimes of the Heart" très californi-aérien partagé avec Bill Cuomo possède son charme précieux, voluptueux, qui ne dépareille aucunement dans cet ensemble nashvillois. Peut-être mon titre préféré du disque malgré ses autres beautés.

La crème de musiciens west-coast (Craig Krampf pour la dernière fois à la batterie, le grand Leland Sklar à la basse) est donc quelque peu confrontée aux changements voulus par la dame. L'équilibre pourrait être meilleur que ce qui nous est proposé, l'inspiration elle-même allant moins chercher auprès d'autres artistes, mais l'ensemble, dans ce qu'il est, demeure honnête. Certaines chansons sont vraiment belles et parfaitement accordées à la voix et à l'identité de Kim CARNES.

A lire aussi en VARIÉTÉ INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Natasha ST-PIER
Christmas Album (2023)
Voix en or et chants de noël




Kim CARNES
St Vincent's Court (1979)
En route vers le succès


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Kim Carnes (chant, choeurs, synthétiseurs)
- Craig Krampf (batterie, percussions, washboard)
- Leland Sklar (basse)
- Billy Joe Walker, Jr. (guitares)
- Craig Hull, Josh Leo (guitares électriques)
- John Barlow Jarvis (piano, synthétiseurs)
- Bill Cuomo (synthétiseurs, programmations)
- Bruce Hornsby, John Cascella (accordéon)
- Mark O'connor (mandoline, mandole, fiddle)
- Kirk 'jellyroll' Johnson (harmonica)
- Vince Gill, Steve Wariner (choeurs)
- Dave Ellingson, Lyle Lovett (choeurs)


1. Brass & Batons
2. Just To Spend Tonight With You
3. Heartbreak Radio
4. Crazy In Love
5. If You Don't Want My Love
6. Willie And The Hand Jive
7. Speed Of The Sound Of Loneliness
8. Blood From The Bandit
9. Fantastic Fire Of Love
10. Crimes Of The Heart



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod