Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS MéTAL  |  TRIBUTE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 High Voltage
  Tnt
1976 High Voltage (int)
  Dirty Deeds Done Dirt...
  Dirty Deeds Done Dirt Ch...
1977 Let There Be Rock
1978 Powerage
  If You Want Blood....
1979 Highway To Hell
1980 Back In Black
1981 For Those About To Ro...
1983 Flick Of The Switch
1984 '74 Jailbreak
1985 Fly On The Wall
1986 Who Made Who
1988 Blow Up Your Video
1990 The Razors Edge
1992 Live At Donington
  Live
1995 Ballbreaker
2000 Stiff Upper Lip
2001 Stiff Upper Live
2008 Black Ice
2011 Let There Be Rock
2014 Rock Or Bust
2020 Power Up
 

- Style : The Darkness , Goodbye June, Thundermother, The Dead Daisies , Guns N' Roses
- Membre : The Firm , Manfred Mann's Earth Band, Uriah Heep, Dio, Asia
 

 Site Officiel (863)
 Highway To Ac/dc (fan Site) (2147)

AC/DC - Covered In Black: An Industrial Tribute To The Kings Of... (1997)
Par NOSFERATU le 24 Juin 2023          Consultée 708 fois

Une compilation de groupes industriels reprenant AC/DC ! Parue durant la décennie des années 90 qui a vu nombre de groupes indie, métal, grunge et tout ce que vous voudrez, rendre hommage aux géants du heavy rock. On songe bien sûr à celles consacrées à KISS (Kiss My Ass) ou à BLACK SABBATH (la série Nativity in Black) rendant hommage ainsi à des groupes fondamentaux, souvent méprisés par la critique bien pensante des années antérieures.

Evidemment, les puristes fans du groupe ont hurlé à l’époque de sa sortie au sacrilège, comme si on ne devait pas toucher à la sympathique bande des antipodes. On rappelle toutefois que le fameux quintet australien nous a tous dépucelés, enfin les quinquas comme nous, qui sommes quasiment tombés dans la marmite du rock avec Highway to Hell. Et parmi eux, beaucoup de membres de ces groupes indus pullulant entre les années 80 et 90.

Le lien entre le boogie hard-rock d’AC/DC et les stridulations industrielles ? Certainement, ce premier contact générationnel avec le "high voltage", une certaine violence électrique originelle. On l’oublie un peu trop mais en 77 certains journalistes spécialisés classaient même AC/DC dans le Punk Rock. Car AC/DC, ce ne sont pas que des hymnes stadium faisant bêtement taper du pied, adorés par les supporters du ballon rond ou ovale. C’est surtout une certaine brutalité, une atmosphère bluesy, salement sombre, (certes un cran au-dessus il y aurait MC5), largement en tout cas au-dessus de vulgaires STATUS QUO (du moins leur période pénible du boogie) qui dépotent grave, touchant, entre autres activistes, la psyché des acteurs dégénérés des vagues indus qui suivront. On rappelle aussi que des "serial killers" (thème archi usé par les fanatiques d’indus) ont été inspirés par le gang à Angus Young. Demandez un peu à Richard Ramirez, fameux "night prowler".

Un bon tribute band doit être marqué par une originalité, une transfiguration ou alors une parodie des morceaux. Or, cette compilation, sorti initialement en 96 sur le label californien Cleopatra créé quatre ans avant, spécialisé à la base dans la mouvance goth/death rock typé CHRISTIAN DEATH comme référence locale, s’avère être un poil inégale.

Les satanistes d’ELECTRIC HELLFIRE CLUB reprennent bien sûr l’hymne "Highway to Hell". Dans une interview dans un zine gothique de l’époque, les membres se disaient ainsi influencés par tout le courant musical luciférien. Le hit en question est un peu trop 'copier/coller' à notre goût. Le refrain sonne 'stadium', à part un synthé, qui ajoute un peu une ambiance mystérieuse, et quelques rires démoniaques.

Les sadomasochistes goths de GENITORTURERS s’attaquent au menaçant "Squealer". La rythmique a une coloration répétitive et industrielle mais le reste de la reprise sonne un peu trop académiquement métal. A noter cependant les vocaux sexy de Gen Vincent, compagne de l’autre cinglé de MORBID ANGELS. "It’s a long way to the top" repris par les teutons costauds de DIE KRUPPS (l’influence primordiale de RAMMSTEIN) est marqué au début par un synthé grésillant, suivi rapidement par une rythmique thrash métal qui nous transporte gravement, des vocaux 'growlisés', et un délire synthpop parodique à plus d’une minute vingt.

La facette 'synth indus', les vocaux typiquement liés au genre, le refrain Coldwave marrant et une fin quasiment EBM caractérisent la cover de "Shot Down in Flames" par SPAHN RANCH, fer de lance de l’électro industrielle "made in L.A.". On en attendait peut-être trop de GODFLESH, les moins caricaturaux du lot. Leur version de "For Those About to Rock" est certes surpuissante. Une véritable reprise "doom industrielle", avec des vocaux martiaux, légèrement pyché sur un refrain rempli de réverbération, et un passage bien lancinant. Mais on reste légèrement sur sa faim.

"Whole Lotta Rosie" par JOINED AT THE HEAD, mixé par CONTROLLED BLEEDING, est, encore une fois, trop respectueuse dans sa forme. "Back in Black" (PIGFACE VS SHEEP ON DRUGS) est une reprise dub hilarante. Tout le long du titre le chanteur dit juste le refrain et c’est fantastique. La plus punk, du moins dans l’esprit, de tout ce foutoir.

"Thunderstruck" par BIRMINGHAM 6 sonne comme du KMFDM. Le titre originel nous horripile au plus haut point, conçu pour certains supporters de rugby, bas du front. On préfère, c’est sûr, largement cette version 'technoide', quitte à choquer les intégristes "acédécéques".

Avec RAZED IN BLACK, "Hell’s Bells" prend une tournure divinement (désolé !) dangereuse. Enfin une reprise qui capture l’essence du morceau, voire le transfigure : cloches sinistres, synthés sombres, batterie martiale, atmosphère pas loin du NIN violent des 'early nineties'. A une minute trente, l’ambiance est inquiétante avec les vocaux littéralement possédés. A deux minutes trente ainsi qu’à trois minutes trente, le pont est brutal à souhait et le refrain infernal (là c’est le cas de l’écrire).

On retiend de la version de "Badlands" par PSYCHOPOMPS une batterie belliciste dans l’introduction, une basse toute post-punk et des vocaux fous à la Al Jourgensen, de "The Furor" par DIE KLUTE une ambiance plutôt EBM , originale entre FRONT 242 et POUPEE FABRIQUE, annonçant presque l’électro clash qui va poindre son nez. Et dans le même sous genre, celle de "Who Made Who" par TERMINAL SECT accompagné de Esh de KMFDM se distingue de l’originale, avec sa tonalité robotique. SISTER MACHINE GUN développe avec "TNT", un climat un peu trop policé, avec cependant quelques stridences bienvenues.

Le "Dirty Deeds Done Dirt Cheap" par 16VOLT est terrible. Jugez un peu : une batterie qui claque, de l’indus métal saccadé et récurrent qui crache sa race. A deux minutes, un synthétiseur 'dark ambient' fout les jetons, une guitare judicieusement "sabbathienne" le suit, des chœurs de sales gamins comme sur l’original qui, on ne le dira jamais assez, est énorme en soi.

En haut du panier, on retient surtout les 'covers' fondus au noir de PIGFACE VS SHEEP ON DRUGS pour le côté parodique, de 16VOLT, de RAZED IN BLACK pour l’attaque foudroyante, de DIE KRUPPS partagé entre ces deux tons. Un bon point aussi pour nos chouchous de GODFLESH. Le reste se trouve un poil trop poli, ce qui est un comble pour des combos se revendiquant de la vague la moins académique de la musique populaire. Bon c’est sûr, on aurait aimé entendre des versions des acteurs contemporains de SWANS, de NEUBAUTEN, de NEUROSIS ou de MERZBOW mais cette initiative, pas toujours convaincante, mais alléchante sur le papier, a eu le mérite inédit d’exister.

A lire aussi en INDUS par NOSFERATU :


SCRAPPING FŒTUS OFF THE WHEEL
Nail (1985)
Fausse musique de film barge




WHITE ZOMBIE
Soul-crusher (1987)
New-York, deux heures du matin


Marquez et partagez





 
   NOSFERATU

 
  N/A



Non disponible


1. The Electric Hellfire Club–
2. Highway To Hell 3:18
3. Genitorturers–
4. Squealer
5. Die Krupps–
6. It's A Long Way To The Top
7. Spahn Ranch–
8. Shot Down In Flames
9. Godflesh–
10. For Those About To Rock
11. Joined At The Head–
12. Whole Lotta Rosie (controlled Bleeding Mix)
13. Pigface Vs. Sheep On Drugs–
14. Back In Black
15. Birmingham 6–
16. Thunder Struck
17. Razed In Black–
18. Hells Bells
19. Psychopomps–
20. Badlands
21. Klute–
22. The Furor
23. Terminal Sect With En Esch–
24. Who Made Who
25. Sister Machine Gun–
26. Tnt
27. 16 Volt–
28. Dirty Deeds Done Dirt Cheap



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod