Recherche avancée       Liste groupes



      
SUDISTE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Pronounced Leh-nerd S...
1974 Second Helping
1975 Nuthin' Fancy
1976 Gimme Back My Bullets
1977 Street Survivors
1988 Southern By The Grace Of...
1991 1991
1993 The Last Rebel
1994 Endangered Species
1997 Twenty
1999 Edge Of Forever
2003 Vicious Cycle
2012 Last Of A Dyin' Breed
 

- Style : Blackberry Smoke, Jared James Nichols , Doc Holliday, Ted Nugent
- Membre : Damn Yankees
- Style + Membre : Blackfoot, The Black Crowes
 

 Site Officiel (1309)

LYNYRD SKYNYRD - Gimme Back My Bullets (1976)
Par ERWIN le 1er Janvier 2024          Consultée 334 fois

Voyez notre belle bande de désoeuvrés sudistes. Comme ils sont beaux, le ventre plein de boisson houblonneuse ! Le pandemonium qu’est alors cette jeune institution au glorieux patronyme synonyme de sérieux ferait frémir l’Amérique bien pensante d’alors si elle avait eu conscience de la déchéance de ses rejetons. Toutes les drogues y passent. Le succès aidant, les membres du groupe sont tous alcooliques, sniffent ou se fixent avec une volonté autodestructrice admirable. Les gars ne sont pas de grands sportifs, mais cela ne les empêche pas de sortir leur quatrième opus dans des conditions fort avantageuses, alors que nous attaquons l’année 1976.

Gary Rossington a réussi a s’extirper quelque peu de ses addictions en proposant le titre qui sera symbolique de cette livraison et lui donnera son nom. Le son rugueux de "Gimme Back My Bullets" se porte fort bien à la tache, et les solos nerveux de Allen y sont superbes. On n’atteint pas au sublime des standards déjà existants mais l’effort est notable et sera une clé de voûte des setlists live du groupe. Nos bouseux rednecks avaient déjà repris du J-J CALE, alors nous ne sommes pas bien surpris de trouver ici "I Got The Same Old Blues " qui trimballe sa slide avec la lenteur consommé d’un bluesman à son 20ème verre de bourbon. L’ensemble qui sonne très agréablement se retient à merveille.

Pour cet album, le grand Allen Collins s’est senti pousser des ailes et à deux exceptions prêts, a posé sa patte sur tous les titres de cet opus. Il en est ainsi de "Every Mother’s Son", un mid tempo nonchalant que Ronnie chante avec un petit côté laidback. Le petit lick clair de "Double Trouble", assorti du Hammond, nous replonge vers du DEEP PURPLE, alors que les choeurs penchent vers la soul. "Searching" penche plus vers le sudiste traditionnel avec son riff twangy et ses soli incendiaires. Nous sommes cependant loin des qualités atteintes plus tard par BLACKFOOT pour ce titre éponyme qui n’a pourtant rien à voir. Le slow countrysant "All I Can Do Is Write About It" s’écoute bien, mais ne casse pas non plus des briques.

Trois titres sont issus de collaborations entre Gary ROSSINGTON et Allen Collins, désormais en charge de la guitar army réduite à deux six cordistes. "Cry For The Bad Man" est sympathique, mais manque probablement un peu de gros son pour transpercer l’espace temps. Je suis beaucoup plus sensible à l’esprit grands espaces de "Roll Gypsy Roll", selon moi le titre de cette livraison. Le chant de Ronnie y est habité et l’ambiance baigne dans la grande tradition du genre. Nous en terminons avec "Trust", au ton légèrement plus boogie, la faute à un Billy Powell bien présent, mais la composition manque un brin de flamboyance.

Nous sommes incontestablement sur des standards moins élevés que précédemment, il n’y a pas ici de véritable classique à la hauteur de "Free Bird" ou de "Tuesday’s Gone". Le retrait d’Ed King des affaires courantes en est possiblement responsable, ou bien cette avalanche de psychotrope en tous genre peut aussi être blamée. il n’y a qu’à voir la têtes cramée des membres du groupe sur la photo de couverture pour s’en convaincre. L’album se vend cependant à plus d’un million d’exemplaires, mais je reste sur un Trois étoiles.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


BLACKFOOT
No Reservation (1975)
Légendaire




BLACKFOOT
Medicine Man (1990)
Crazy Horse is back


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Ronnie Van Zant (chant)
- Allen Collins (guitare)
- Gary Rossington (guitare)
- Leon Wilkeson (basse)
- Artimus Pyle (batterie)
- Billy Powell (claviers)


1. Gimme Back My Bullets
2. Every Mother’s Son
3. Trust
4. I Got The Same Old Blues
5. Double Trouble
6. Roll Gypsy Roll
7. Searching
8. Cry For The Bad Man
9. All I Can Do Is Write About It



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod