Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : M-ziq, Luke Vibert , Squarepusher, Autechre, Venetian Snares
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx
 

 Communauté Aphex Twin (748)
 Label Warp (817)
 Site Officiel (7)

APHEX TWIN - Digeridoo (1992)
Par SASKATCHEWAN le 5 Juin 2008          Consultée 2886 fois

Ah Digeridoo ! La genèse ! Enfin, pas tout à fait… On oublie souvent qu’en 1991, les deux premiers Analogue Bubblebath sont sortis sous le pseudo d’APHEX TWIN. Le second d’ailleurs, n’a, à ma connaissance, jamais bénéficié d’une réédition sous le pseudo d’AFX. Mais je m’égare déjà dans des considérations sans importances. Ce qui compte vraiment ici, c’est le caractère unique de Digeridoo, œuvre modeste de techno basique, qui n’a pas son pareil dans la discographie de Richard D. JAMES. Bien sûr, de fortes similitudes existent avec les EP Xylem Tube ou (Quoth), voire même avec les travaux de CAUSTIC WINDOW (énième alias). Mais un son dans la même veine que Digeridoo, non, jamais.

Un didgeridoo, c’est un instrument à vent plutôt étrange que l’on doit aux aborigènes australiens. Reste à savoir si l’instrument en question a été utilisé sur cet l’EP, ce qui ne m’étonnerait pas, ou si ce mot a juste été choisi pour sa ressemblance phonétique avec « DJ ». Toujours est-il que le titre éponyme n’est pas dénué d’un certain mysticisme. C’est hypnotique, hallucinatoire, répétitif, en un mot : jouissif. La boîte à rythme règne en maître sur ce morceau, agrémentée de quelques martèlements, sifflements et autres sonorités rêches.

Là au Xylem Tube ne reposait que sur la présence géniale d’un Polynomial-C, Digeridoo offre une qualité constante tout au long de ses quatre titres. « Flaphead et « Phloam » développent chacun une Techno ultra répétitive très ancrée dans son époque. Un amas de percussion terrible sonne et résonne pour emplir tout le spectre sonore, du couinement aigu au grondement sourd. On pense à un pic-vert frénétique, à un batteur fou, à une fonderie en surchauffe…
Isoprophlex vient clore ce bal mécanique en beauté, débordant de sonorités acides. Bien plus à sa place ici que sur l’Analogue Bubblebath, Isoprophlex livre toute la saveur de son cocktail électronique, sans jamais jurer avec la paysage sonore développé précédemment.

Je ne doute pas que pour un grand nombre d’amateurs de musique électronique, Digeridoo n’apparaisse que comme un accès de Techno débilitante sans intérêt. Il faut dire que le genre n’a jamais eu trop la côte. Pourtant, ce premier EP, accompagné du Selected Ambient Works 85-92 et de Xylem Tube, constitue l’armature de la musique de Richard D. JAMES, plus encore que la série des Analogue Bubblebath. A écouter au moins une fois, ne serait-ce que pour se secouer le bulbe.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


Alina ORLOVA
88 (2015)
Le charme lituanien...




MOHN
Mohn (2012)
Deux grands de la techno allemande s'associent.


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. 'aphex Twin' James (tout)


1. Digeridoo
2. Flaphead
3. Phloam
4. Isoprophlex



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod