Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK-FOLK-JAZZ-PROG..  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Koha
 

 Site Officiel (459)

Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET - Concert Du Lycée Millet 2012 (2012)
Par MARCO STIVELL le 30 Juillet 2012          Consultée 2923 fois

Le DVD de cette année est triple, oui vous lisez bien. Preuve que l'option Musique Millet grandit, une équipe de cameramen professionnels de Caen, Jebcam, s'occupe de l'ensemble de l'image. Soulignons leur travail, ainsi que celui d'Antoine Quoniam et de ses aides au son qui contribue à améliorer la qualité de ces enregistrements. Au Théâtre de la Butte du 10 au 12 mai 2012, Musique Millet interprète une soixantaine de titres. Il est impossible de les mentionner tous en une page et demi, alors sélectionnons des moments parmi les plus forts (que les autres m'excusent).

Il n'est guère superflu de rappeler que si cette petite entreprise est synonyme de réussite, c'est pour ses principes de base -défendre tous les genres musicaux et inclure tous les niveaux techniques-, et bien sûr pour la cohésion plus que renforcée entre le maestro Vincent Lonjon et ses élèves, pour un moment que ces derniers «n'oublieront jamais» comme le dit le bassiste Adrien Lemennais tout à la fin. Lorsque l'on voit par exemple des moments comme «En Retard Pour la Messe» ou «Promenade Sur les Champs Elysées», «Les Cages en Métal» ou «Chihuahua», on ne peut s'empêcher de s'attendrir à voir les élèves exprimer leur bonheur en faisant les pitres, et ça nous fait oublier les soucis du quotidien ou encore ce que l'industrie musicale tend à nous imposer aujourd'hui. Attention ! Ils font les pitres, mais ça joue. Les niveaux sont certes différents, mais tous arrivent à exprimer quelque chose chacun à leur manière, et c'est bien cela le plus important. Quand on voit Terri-Jade Nunn chanter, Amélie Morange avec son tricorne et sa flûte enchanteresse ou le sourire radieux de Charline Barbé et de la contrebassiste Valériane Laurent, on peut le dire : la vie est belle.

La technique s'améliore, avec encore toutefois quelques défauts techniques (sur Camel et «Puisque Tu Pars», où la chorale met du temps à apparaître) ou choix surprenants -la deuxième partie qui arrive après seulement cinq chansons- rendant ce début de DVD un peu bizarre, mais on aurait tort de s'attarder là-dessus. Beaucoup d'extraits retiennent notre attention dans l'ensemble de leur réalisation : musique, vidéo... Par exemple celles d'une timide Monia Baudry qui interprète magistralement son «Hurt» et surtout son «When I Look at You» transposé et plus intimiste, gagnant en profondeur. Il y a à l'opposé une facette très rock «dur» sur le troisième disque, les principales perles étant «Snuff» ainsi que ce «Killing in the Name» où Bastien Loir change totalement de style. Ca décoiffe ! La force de certaines versions se révèle pleinement grâce à la vidéo, comme «Dream a Little Dream of Me», et bien sûr «Bohemian Rhapsody» où l'on prend réellement conscience de la justesse de la chorale et de l'effort colossal que ça a dû représenter (le public n'attend d'ailleurs pas la fin pour applaudir). L'interprétation d'«Angie» est fabuleuse, hyper-féminine tant dans le chant que le groupe même si un certain Gilles Beaudoin en a profité pour s'inviter ! Sur le DVD 3, on rencontre quelques belles surprises comme la voix hésitante de Manon Richard (nouvelle spécialiste de la variété française féminine) ou celle fluette de Mégan Legeleux. Certains anciens élèves ont été invités pour notre plus grand bonheur : Pierre Grisel-Luce (également présent sur le CD) est un guitariste classico-acoustique accompli, Aurélie Rossetti -qui s'était chargé de toutes les parties magistrales d'accordéon entre 2003 et 2005- sait exploiter toutes les possibilités de son instrument avec virtuosité sur «Czardas», ou encore le troubadour professionnel Ulysse Mars dont la voix a considérablement gagné en maturité et qui rend joliment hommage à Robert Johnson. A part cela, les filles sont magnifiques sur «Because of You» autant que «Not Going Anywhere», deux chansons très différentes mais qui élèvent l'âme, bien aidées par ces voix splendides. Enfin, il n'est décidément pas humain de nous mettre à la suite les prestations de Léa Hautot, dont les progrès vocaux, d'expression et de mise en scène sont remarquables ; Suzie Loubar, véritable sorcière dont la voix nous prend aux tripes sur «All by Myself» (entre autres, et ici bien aidée par une réalisation vidéo faisant monter la sauce autant que la musique) ; et bien sûr Terri-Jade Nunn qui est... qui est... il n'y a pas de mots pour ça, divine est trop faible. On voit bien que Vincent Lonjon fait tout pour ne pas mettre une note à côté lorsqu'il l'accompagne sur «Someone Like You», ça veut tout dire.

Du côté des instrumentistes, en plus des habituels, certaines personnalités se dessinent de manière plus évidente que sur CD comme le saxophoniste Loan Gissat, le trompettiste François Schiefer ou la guitariste Flavie Bazin. Bien sûr, une poignée seulement a le privilège d'accompagner les chanteurs sur plus d'une dizaine de morceaux, voire une vingtaine. Lucas De La Rosa apparaît comme un guitariste parfois encore un peu hésitant mais avec de belles interventions («Dignité»), et surtout un solide bassiste («La Petite Voleuse», «Oh la Belle»). On commence à bien connaître l'excellente Marie-Thérèse Pernod, accompagnatrice principale de la chorale et qui commence à joliment s'intégrer aux autres chansons, comme le prouve «Angie». Plus rare est la violoniste Gaëlle Manac'h et c'est réellement dommage car rien que sa participation à «Nothing Else Krenok» et «Everybody Hurts» (enfin !) témoignent d'une grande maîtrise de propos, son violon étant par ailleurs l'instrument au son le plus feutré sur ce DVD, et la demoiselle, pas seulement grâce aux caméras, a les yeux remplis de rêves quand elle joue. Une autre présence sublime à ce sujet, même quand elle ne joue pas et qu'elle reste dans son coin, reste Amélie Morange. La face progressive est comme toujours un clou de ces prestations, grâce à des musiciens inspirés et dont certains restituent leurs influences jusque dans leur look. Gilles Beaudoin qui joue sur beaucoup de morceaux s'amuse comme un fou sur Dream Theater. Adrien «Takata» Lemennais fournit les costumes divers et variés et vit son cher rock progressif à l'extase sans besoin de substances illicites comme le prouve le superbe plan sur lui au début de «Dignité». Clément Lucas, au physique très proche de Mike Portnoy et qui se faisait déjà très efficace sur «Oh la Belle» prouve toute l'étendue de son talent, en particulier sur la «Snow Goose Suite» (pratiquement toute la première partie du disque dans un ordre différent !) et le Dream Theater, où il se lève parfois triomphalement et fait tourner ses baguettes. Quant à Sébastien Mariotti... Ecoutez, à chaque fois qu'il joue j'ai l'impression de voir Tony Banks avec quarante-cinq ans de moins, le même style ombrageux, la même concentration doublée d'une efficacité musicale redoutable. Tout ce petit monde s'en donne à coeur joie sur le Dream Theater (à noter le silence religieux qui règne quand Sébastien Mariotti change de clavier !) et encore mieux, sur le Ange, chanté magistralement par Suzie Loubar dont l'expression théâtrale n'a rien à envier à celle d'un Jean-Marie Canoville (d'ailleurs, ça se finit toujours par terre cette histoire !). La relève est assurée...

Difficile de tout mentionner, mais encore une fois, la sincérité est omniprésente, le sourire aussi. Passer à côté d'un tel final, avec «Pokémon» et «Chihuahua» (Gilles Beaudoin concluant son passage à Musique Millet par une belle chute !) serait dommageable. On se régale tout le long, pour peu que l'on aime la Musique avec un grand «M» et que l'on oublie les petites exigences futiles que l'on peut avoir envers elle. Cette réalisation est de toute façon faite pour plaire, d'une chaleur présente jusque dans le son, proche d'un bon vinyle. Excellent, comme toujours...

http://www.musique-millet.com/

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


RENAUD
A La Belle De Mai (1994)
Dans la douceur folk

(+ 1 kro-express)



Laurent VOULZY
Voulzy Tour (1994)
Tubes en force avec un groupe solide


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. The Beatles - Because
2. Camel - Snow Goose Suite
3. Gush - Jealousy
4. Andre/schwandt - Dream A Little Dream Of Me
5. Jean-jacques Goldman - Puisque Tu Pars
6. Kumpania Zelmer - En Retard Pour La Messe
7. Bechet - Promenade Sur Les Champs Elysées
8. Tom Frager - Alice
9. Loesser - On A Slow Boat To China
10. Nothing Else Krenok
11. The Mamas & Papas - California Dreaming
12. Keren Ann - Not Going Anywhere
13. Olivia Ruiz - La Petite Voleuse
14. Kelly Clarkson - Because Of You
15. Miley Cyrus - When I Look At You
16. Christina Aguilera - Hurt

1. Urban Trad - Oh La Belle
2. Ange - Dignité
3. Dream Theater - Finally Free
4. R.e.m. / The Corrs - Everybody Hurts
5. Adele - Someone Like You
6. Bach - Suscepit Israel
7. The Police - Every Breath You Take
8. Radiohead - Creep
9. Bennet - Weep O Mine Eyes
10. Mozart - Confutatis
11. Queen - Bohemian Rhapsody
12. Stupeflip - Les Cages En Métal
13. Katerine - Des Bisous
14. Pokémon
15. Dj Bobo - Chihuahua

1. Claire Denamur - Rien De Moi
2. System Of A Down - Roulette
3. The Rolling Stones - Angie
4. Nirvana - In Bloom
5. Noir Désir - Aux Sombres Héros De L'amer
6. Rage Against The Machine - Killing In The Name
7. Slipknot - Snuff
8. Pascal Obispo / Natasha St Pier - Mourir Demain
9. Simon & Garfunkel - Mrs Robinson
10. Edith Piaf - La Vie En Rose
11. Yodelice - Sunday With A Flu
12. Rose - La Liste
13. Czardas N°2
14. Eddy Mitchell - Couleur Menthe à L'eau
15. Odyl - Les Mots D'amour
16. Blackmore's Night - Lovely Joan
17. Cocoon - Vultures
18. Chimène Badi - Entre Nous
19. Céline Dion - S'il Suffisait D'aimer
20. Keren Ann - By The Cathedral
21. Marcel Dadi - Windy And Warm
22. Céline Dion - All By Myself
23. Robert Johnson - Love In Vain
24. Ulysse Mars - Sans Titre
25. Kander - But The World Goes Round
26. Mary Black / The Corrs - No Frontiers
27. Teejay - Cinq Ans



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod