Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Stray Cats, Dust

Brian SETZER - Rockabilly Riot! All Original (2014)
Par ERWIN le 31 Août 2014          Consultée 1747 fois

Après une carrière qui couvre prés de 34 ans, le patron du Rockabilly remet le couvert, comme à son habitude. Cette fois il ne s'agit pas de mettre en avant son big band, le BRIAN SETZER ORCHESTRA, mais de revenir au format classique des STRAY CATS, quoique acoquiné avec d'autres larrons. Qu'importe, la voix, la guitare et le talent insolent de l'enfant de Long Island sont toujours bel et bien là. Quelle longévité, quel superbe exemple ! Le Rockabilly survit en premier lieu sous sa plume, sous le son clair et si vintage de sa gretsch. On voudrait l'inventer qu'on ne saurait pas comment faire. Mais ce n‘est pas si simple de porter un tel statut sur ses épaules, alors, après tant de compos, seul compte la capacité à proposer quelque chose de neuf ou de vraiment marrant.

Comme à l'accoutumé, on part dans tous les sens : vous trouverez sur cette galette tous les genres qui copulent généralement avec le son et la gratte de SETZER. Plus impertinent que jamais notre jeune matou de 55 berges enterre d’ailleurs le monde de la gratte grâce à ses scintillantes et tressautantes interventions. Juste une classe énorme !

Voyons plutôt les titres à retenir de cette galette : "Nothing Is a Sure Thing" renoue avec certains des gimmicks chers au revival du rockabilly, le son est plus agressif que chez les pionniers et l'atmosphère est clairement à la débauche. Le résultat est comme dab' remarquable, le twangy de la gratte est superbe, et le bridge sonne carrément hard. "Blue Light, Big City" pourrait à l'inverse être tiré d'un disque de l'ère Sun, on croirait Scotty Moore à la guitare, il ne manque plus qu'Elvis au micro et nous sommes en 55. On n'oublie pas non plus les époumonantes courses auxquelles le sieur SETZER nous a habitué depuis la rébellion de ses 20 ans, ainsi le titre introductif "Let's Shake" est-il une vraie tuerie qui nous ramènera aux débuts des CATS, on y retrouve certaines intonations de Ricky NELSON.

On retiendra aussi le riff rigolo de "What's Her Name", qui aurait pu être composé par le maître de Brian, Mr Eddie COCHRAN himself, bien trippant. Mais retenons plutôt : "The Girl with the Blues in her Eyes", une ballade countrysante de superbe tenue ou Brian chante magnifiquement. Un titre d'une originalité évidente où l'on sera surpris par le refrain très BEATLES à la Macca ! La gratte vous arrachera des larmes.

Certains titre sont légèrement en deçà tout de même tels "Vinyl Records" ou "Calamity Jane", le rythme donne toujours envie de danser, mais la qualité de la compo n'est pas au top. Sans être des fillers, ces titres ne sont pas nécessaires. "Stiletto Cool" est aussi dans cette mouvance. "I Should Have a V-8" évoque la passion pour les vieux moteurs des fifties, chanson sympa qui ne révolutionnera pas non plus la musique.

Voilà. Tout ceci respire la bonne humeur et le rétro des fifties. Brian SETZER est toujours le chantre indétrônable du rockabilly. Pas grand-chose ne change quand on joue de la Gretsch, sur des amplis Fender Reverb, sur de la musique rétro. Donc évidemment cela s’adresse avant tout aux inconditionnels du genre, c’est plus raw et moins swing que les albums du BSO, mais cela reste très chouette à écouter pendant vos soirées arrosées.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Elvis PRESLEY
King Creole (1958)
Grand film, grande bo




LITTLE RICHARD
Little Richard (1958)
Sacré richard !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Let's Shake
2. Rockabilly Blues
3. Vinyl Records
4. Lemme Inside
5. Nothing Is A Sure Thing
6. What's Her Name
7. Calamity Jane
8. The Girl With The Blues In Her Eyes
9. Stiletto Cool
10. I Should Had A V-8
11. Blue Lights Big City
12. Cock A Doodle Don't



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod