Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (11)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Toto
1979 Hydra
1981 Turn Back
1982 Toto Iv
1984 Isolation
1986 Fahrenheit
1988 The Seventh One
1990 Past To Present 1977-199...
1992 Kingdom Of Desire
  Greatest Hits Live... An...
2015 Xiv
 

- Style : Journey
- Membre : Vertigo, Steely Dan, Hiromi, David Gilmour , Judas Priest, Frederiksen-denander, Steve Lukather , 801
- Style + Membre : Yoso
 

 Hydrasolation - Le Siteweb Des Fans De Toto (1393)

TOTO - Fahrenheit (1986)
Par BUDDY le 18 Novembre 2005          Consultée 9497 fois

"Fahrenheit". C’est tout d’abord une pochette avec une superbe peinture de Michael Going.
C’est également l’album qui précède « The Seventh One ». Un album au son très californien et à l’allure très romantique. Et aussi et surtout un album avec un chanteur d’exception qui a marqué sa génération: Joseph Williams.
Quand j’ai découvert « Fahrenheit » en 1986, ça a été une grande claque, tellement le son était clean et neuf.
Un album tout en finesse avec des titres bien colorés et rythmés. Le ton est donné avec un titre très bien balancé (Till The End), qui est certainement le must de cet album qui préfigure l’arrivée de ce qui va être une des meilleures galettes du combo Américain, je veux bien sur parler de "The Seventh One".
« We Can Make It Tonight » prend la relève avec une intro synthé-piano exécutée de main de maître par David Paich. C’est un titre au couplet souple et aérien, et au refrain entraînant, avec un Joseph Williams en très grande forme vocalement. « Can't Stand It Any Longer » qui survient juste après est un peu dans la lignée de ce que peux faire à l’époque Chris de Burgh, avec son « High On Emotion », mais ça n’enlève en rien toute la musicalité de ce titre.

« Could This Be Love » avec son intro syncopée basse -batterie et riff guitare acoustique, bénéficie lui aussi de tout le talent du groupe et d’une production impeccable. Des titres plus doux et plus nuancés (Without Your Love, I'll Be Over You) sont également présents sur cet opus. Il y a aussi un titre d’une excellente facture aux accents reggae (Somewhere Tonight) et à la ligne de basse très accrocheuse, ainsi que le rythme imposé par Jeff Porcaro.
« Lea » sublime ballade composée par Steve Porcaro qui est une des douceurs de cet album, et en écoutant ce titre, on se voit déjà sur une plage de sable fin au pied d’un cocotier géant…
Une intronisation au jazz (Don't Stop Me Now avec Mr Miles Davis en prime). Le seul bémol qu’il y aurait à mettre serait sur un titre (Fahrenheit) qui n’est pas sans rappeler le pauvre « You Got Me » sur « The Seventh One ».

Un album qui au final se démarque totalement d’Isolation et qui est un des LP du groupe, sinon l’unique, qui est réellement axé « West Coast ». Un très bon album tout de même, mais pas le meilleur pour découvrir TOTO.

A lire aussi en ROCK par BUDDY :


The POLICE
Synchronicity (1983)
Nous sommes en 1983, et Police va faire mouche....




TOTO
The Seventh One (1988)
Les notes galbées et plantureuses de « Pamela »..


Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Steve Porcaro. (claviers)
- Jeffrey Porcaro. (batterie)
- David Paich. (claviers)
- Steve Lukather. (guitares)
- Joseph Williams. (chant)
- Michael Porcaro. (basse)


1. Till The End
2. We Can Make It Tonight
3. Without Your Love
4. Can't Stand It Any Longer
5. I'll Be Over You
6. Fahrenheit
7. Somewhere Tonight
8. Could This Be Love
9. Lea
10. Don't Stop Me Now



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod