Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1971 Rory Gallagher
  Deuce
 

- Style : Led Zeppelin, Jared James Nichols
- Style + Membre : Nine Below Zero

Rory GALLAGHER - Deuce (1971)
Par TEEMO le 17 Novembre 2015          Consultée 1172 fois

Incroyable ! En 1971, alors que son album éponyme vient de voir le jour, Rory Gallagher achève l'enregistrement de « Deuce ». A 23 ans le natif de Cork a déjà fait ses preuves, notamment grâce à son groupe Taste, avec lequel il a côtoyé Jimi Hendrix, les Who et convaincu les foules du festival de l'île de Wight et celles de Montreux. Son premier album était déjà fort délectable, mais le guitariste n'avait clairement pas encore fait le deuil du groupe qui l'avait fait connaître ; pour cause, « Hands Up » et « Sinner Boy » faisaient déjà partie du répertoire de Taste. C'est vraiment avec la sortie de « Deuce » que Rory Gallagher commence à percer. L'album est enregistré au studio Tangerine à Londres, avec pour dessein de retranscrire l'esprit des concerts.

L'album éponyme était celui de la transition entre la période où il jouait en groupe et le début de sa carrière solo, où il pouvait enfin voler de ses propres ailes. « Deuce » est l'album où cette liberté est complètement intégrée au sein de son jeu et se déchaîne à travers les morceaux. Esthétiquement parlant, « Rory Gallagher » se voulait propre, impeccable, sans aspérités. « Deuce » c'est l'extrême inverse : un son crade, des sonorités crunchy et surtout une production très crue. Toujours aux côtés du bassiste Gerry McAvoy et du batteur Wilgar Campbell, Rory Gallagher débarque avec 10* nouvelles recettes mélangeant savamment le blues-rock et la folk, comme il sait si bien le faire.

Rory annonce la couleur dès les deux premiers titres de l'opus. L'énergie que dégagent « I'm not Awake Yet » et « Used to Be » est telle que l'on se croit déjà dans la foule, les oreilles saturées par les watts, le visage plein de sueur et les yeux brillant d'admiration devant ce génie de la six-cordes. Décidément, lorsque l'on écoute « Crest of a Wave », on ne peut qu'affirmer que la volonté de reproduire l'effet live en studio a été brillamment mise en œuvre ; tant dans l'enregistrement que dans la spontanéité du jeu de Gallagher, d'ailleurs ! Écoutez ces improvisations qui coulent toutes seules, ce son brut directement sorti de l'ampli sans effets superflus, admirez sa manière de faire rugir la slide sur « Whole Lot of People ».

D'un coup, d'un seul, Rory nous invite dans ses chères terres irlandaises où tintent les cordes des guitares acoustiques, où l'harmonica hulule et où les gens dansent et chantent. Ainsi, « Don't Know Where I'm Going », morceau country joué à la guitare 12-cordes, est la parfaite chanson à jouer autour du feu, perdu dans la campagne verdoyante du pays. Avec « Out of my Mind », que l'on croirait tout droit sorti du répertoire de Sam McGee, Rory prouve que la technique du picking n'a plus de secret pour lui. « Should've Learned my Lesson » est un clin d’œil au blues électrique pur à la Freddie King, un morceau plutôt standard mais qui fait tout de même son effet !

La nébuleuse Gallagher éclot peu à peu avec « Deuce », qui est le premier pilier de sa carrière. Fort d'une production solide, l'album est à la fois équilibré et varié, et montre un Rory prêt à tout. C'est un artiste sensible, fait pour la scène et qui prend beaucoup de plaisir à partager son blues-rock pêchu et sa folk irlandaise.

* La réédition de 1999 contient « Persuasion », un titre bonus fort jouissif.

A lire aussi en BLUES-ROCK :


The DOORS
L.a. Woman (1971)
Le roi lézard fait sa mue




HOT TUNA
Yellow Fever (1975)
Hot tension !


Marquez et partagez





 
   TEEMO

 
  N/A



- Rory Gallagher (chant, guitare, harmonica)
- Gerry Mcavoy (basse)
- Wilgar Campbell (batterie)


1. I'm Not Awake Yet
2. Used To Be
3. Don't Know Where I'm Going
4. Maybe I Will
5. Whole Lot Of People
6. In Your Town
7. Should've Learned My Lesson
8. There's A Light
9. Out Of My Mind
10. Crest Of A Wave
11. Bonus édition 1999  : Persuasion



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod