Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1971 Rory Gallagher
  Deuce
2020 Check Shirt Wizard - Liv...
 

- Style : Led Zeppelin, Jared James Nichols , Cream, Jimi Hendrix , The Jimi Hendrix Experience
- Style + Membre : Nine Below Zero, Taste

Rory GALLAGHER - Tattoo (1973)
Par TEEMO le 22 Août 2018          Consultée 1204 fois

Au début de l’année 1973, est sorti « Blueprint », album qui marque l’arrivée du claviériste Lou Martin. Bien que le quartet forge quelques morceaux qui deviendront des classiques chez GALLAGHER comme « Walk on Hot Coals », l’opus manque un peu d’inspiration et de dynamisme. « Tattoo » voit le jour à la fin de cette même année et semble prendre le contre-point de son prédécesseur avec une approche qui tient bien plus du hard rock.

Prolixe comme beaucoup d’artistes à l’époque, c’est plein de gouaille que GALLAGHER nous embarque dans ce nouvel opus. Le guitariste enregistre une fois de plus dans les studios londoniens. Pourtant, dès les premiers riffs on jurerait avoir à faire à une prestation sur scène tant Rory les attaque avec poigne. Ce qui fait de « Tattoo » un album unique, c’est qu’il incarne plus que jamais cette volonté qu’a toujours eue le guitariste de retranscrire en studio l’énergie propre au live.

Ce n’est pas un hasard si le fameux « Irish Tour » puise ses compositions principalement dans cet opus… « Cradle Rock », « A Million Miles Away », ou « Tattoo’d Lady » sont des pièces maîtresses du répertoire de GALLAGHER et, n’ayons point peur des mots, des jalons de l’histoire du blues-rock au même titre que certaines compositions de ZZ TOP ou de LED ZEPPELIN. L’écoute de ces pièces suffit à nous faire transpirer tant l’énergie qu’elles dégagent est ardente.

L’album jouit d’un équilibre parfait entre toutes les facettes construisant la personnalité musicale de Rory GALLAGHER qui semble plus épanoui que jamais. Son penchant naturel pour le rock est exacerbé au travers de compositions à la robustesse et à la profondeur jusqu'alors inégalées, allant même jusqu'à évoquer le rock progressif. Le clavier de Lou Martin, revêtant tantôt le piano tantôt l’orgue Hammond, est parfaitement intégré à la formation dont il catalyse la puissance dévastatrice. GALLAGHER s’impose en vraie force de la nature avec un déluge de compositions à l’interprétation sincère et jouissive.

D’autre part, la proximité intimiste pour la folk qu’on lui connaît n’est pas en reste. Ses compositions acoustiques ne flirtent jamais avec le banal et expriment toujours aussi bien le bucolisme des radieuses campagnes irlandaises que la mélancolie toute naturelle du blues. Même « Tucson, Arizona » qui semble de prime abord franchement niais se révèle un hommage plutôt touchant.

Bien que l’« Irish Tour » ait toujours eu tendance à faire de l’ombre à « Tattoo », il n’en demeure pas moins que cet album studio constitue la quintessence de l’esprit GALLAGHER et le sommet de la carrière du guitariste.

A lire aussi en BLUES-ROCK :


HOT TUNA
Steady As She Goes (2011)
La der des der ?




Stevie Ray VAUGHAN
The Sky Is Crying (1991)
Un magnifique album posthume du texan!!


Marquez et partagez





 
   TEEMO

 
  N/A



- Rory Gallagher (chant, guitare, harmonica)
- Gerry Mcavoy (basse)
- Rod De'ath (batterie)
- Lou Martin (claviers)


1. Tattoo'd Lady
2. Cradle Rock
3. 20:20 Vision
4. They Don't Make Them Like You Anymore
5. Livin' Like A Trucker
6. Sleep On A Clothes Line
7. Who's That Coming
8. A Million Miles Away
9. Admit It



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod