Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Gizmodrome
- Style + Membre : Mike Lindup

LEVEL 42 - Retroglide (2006)
Par ERWIN le 29 Décembre 2015          Consultée 1416 fois

Douze longues années se sont écoulées depuis le dernier album des LEVEL 42. Un sacré hiatus pour un groupe de cette envergure ! On remarque immédiatement le retrait de Mike Lindup qui n'est pas crédité aux compositions. Seuls Mark King et Boon Gould ont écrit les chansons de cette livraison, la seule du deuxième millénaire pour nos rosbifs du sud de l'Angleterre. La bonne nouvelle, c'est que l'iconique princesse est de retour sur la pochette science-fictionnaire ! Cet aspect moderniste peut d'ailleurs aussi être révélateur d'une évolution de la musique, pourquoi pas ?

Tout débute par un "Dive Into the Sun" carrément survitaminé. On sent que les mecs ont envie d'en découdre. La machine gun à 4 cordes de Mark est dans la place, des synthés presque jazzy, mais une identié fusion plus rock qu'autre chose. C'est frappant ! On reconnaît le son du groupe, mais on ne peut qu'être agréablement surpris par cet ensemble de belle allure. La résurrection continue avec l'ambiance éthérée de "Rooted", des nappes de synthé inhabituelles et une guitare qui riffe, un Mark qui en fait même un plus qu'auparavant, mais toujours avec le même talent ! Nous voici quasiment avec un titre d'obédience Hard FM - On dirait à nouveau RUSH sur le solo de synthé ! - . C'est superbe ! Je suis conquis !

L'éponyme "Retroglide" crée une ambiance plus intimiste, proche d'un soft-rock plus américain, avec un chant superbe de King. Le piano de "Just For You" introduit une nouvelle romance chantée par Mark. La voix de fausset de Mike lors des refrains - à tomber d'ailleurs ! - et parmi les choeurs ne manque pas une seule seconde. Depuis toutes ces années qu'il tente de s'imposer comme vocaliste, sa voix, on peut désormais l'affirmer sans risque de se tromper, le fait carrément, même si Mark ne sera jamais Mick Hucknall, pour citer un de ses coreligionnaires anglais contemporains ! Plus loin, la funky "Sleep Talking" remplit fort bien son office.

Cependant, modérons notre enthousiasme car les titres restants ne sont que 'moyens'. Le mid-tempo "The Way Back Home" est dans la lignée de leurs titres classiques, en moins bon. Il est pourtant choisi comme seul single, un choix peu judicieux à mon sens. "Hell Town Story" me semble aussi un brin en deçà, et je ne suis pas non plus fan de "Ship" malgré le joli solo de Boon à la guitare, son unique contribution instrumentale à cet opus. Mark se signale à nouveau sur le titre "All I Need" où il fait preuve d'une belle technique vocale. Dommage que le titre ne soit pas plus mémorable. "Clouds" navigue dans des eaux mi-fusion mi-pop mais se laisse peu apprivoiser, un poil trop molle. Signalons aussi que si la basse drive la poussive "All Around", elle n'est guère dominante sur cet album. Cela transforme quelque peu le son, mais il manque indéniablement une certaine composante essentielle au groupe !

Il est évident que cet album est coupé en deux. Il est dominé par cinq titres très chouettes, mais les autres se traînent souvent, même s'ils restent qualitatifs. Bon, ça s'appelle tout de même terminer une carrière en beauté ! Mais un musicien de la trempe de Mark King peut toujours ressortir sa basse nucléaire quand bon lui semble. Espérons que le cool King de LEVEL 42 voudra remettre le couvert un de ces quatre ! En tout cas, ne le ratez pas s'il passe en concert près de chez vous !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


Robert PALMER
Riptide (1985)
Fusion géniale




EURYTHMICS
Sweet Dreams (1982)
Les fabuleux rêves doux


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Dive Into The Sun
2. Rooted
3. One Way Back Home
4. Just For You
5. Sleep Walking
6. Retroglide
7. All Around
8. Clouds
9. Hell Town Story
10. Ship
11. All I Need



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod