Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Gizmodrome
- Style + Membre : Mike Lindup

LEVEL 42 - Staring At The Sun (1988)
Par ERWIN le 12 Décembre 2015          Consultée 1214 fois

C'est les vacances ? Pour leur huitième opus studio, les LEVEL 42 ont choisi d'investir le studio Miraval au milieu des vignes de Provence, la pochette et le titre paraissent tout droit sorties d'un hamac quelconque devant la grande bleue.... Bref, l'heure semble être à une certaine facilité, ou du moins une envie de coolitude. Quand on connaît le bosseur qu'est Mark King, il y a de quoi se poser des questions. Cela dit il a bien fallu remplacer les frêres Gould, partis sous d'autres cieux, même si Boon continue d'écrire des lyrics pour le groupe. Nous sommes à peine un an après le méga succès de "Lessons in love".

Tout semble aller pour le mieux, d'ailleurs ce titre "heaven in my hands" - Le paradis entre mes mains - n'est-il pas révélateur de l'état d'esprit des anglais ? Ce titre est une vraie tuerie, on y retrouve tout ce qui a fait du groupe un acte majeur de ces années, et on rajoutera là-dessus la gratte agressive de Alan Murphy, venu ici pour lutter à égalité avec la basse ultime de King. Un morceau festif, gai, enjoué, plein de rythme, qui rappellera parfois les élans des FRANKIE GOES TO HOLLYWOOD quelques années auparavant, ainsi qu'un refrain digne des plus grands groupes de prog/AOR.

"Take a look" propose des gimmicks plus aérés, presque caribéens par instant, on soulignera le joli refrain et la qualité indéniable de la mélodie. Le single suivant "Tracie", très synth pop, surfe avec candeur sur les dance floor, sympa et sans prétentions, mais qui emporte l'adhésion grâce à son super refrain. Trois chouettes singles qui n'atteindront pourtant pas les sommets des charts.... Allez comprendre !

"Staring at the sun" nous présente un Mark chanteur à son meilleur smooth. Ambiance chaloupée assortie des percussions très réussies de Gary Husband - BLONDIE -, un solo de sax, et Mike qui chante à l'unisson de Mark, la classe. Le suivant "Two hearts collide" n'a rien d'un filler, Mark y chante remarquablement.

Le "Gresham Blues" est un instrumental à l'atmosphère envoûtante, qui joue sur les talents de nos musiciens avec beaucoup d'à-propos. Classifié en pop-rock/New wave à l'époque, voilà qui montrait clairement à la concurrence que les mecs de LEVEL 42 jouent pour de bon, sans blagues ! Lindup chante en solo sur la mignonne "Silence", et en duo sur la sympa "Man" aux accents souvent Hard FM, toujours pas de fausse note à l'horizon.

Et si la basse vous démange encore un brin, je vous engage vivement à l'écoute de "Over there"... Ouaip.... Les potes bassistes vont en prendre plein les doigts ! Et encore un beat de derrière les fagots du génial King, une pure merveille ! Finalement, il est bien possible que ma favorite de l'album soit néanmoins la splendide "I don't know why" qui mixe les éléments rock, soft, soul et new wave à un tel niveau de talent qu'elle ne peut que s'imposer rapidement comme un classique ! et ce bridge ska de haute volée !

Surprenant ! Cet opus qui pouvait s'annoncer comme celui de la quiétude et du cool, reste à un niveau largement comparable à celui du précédent Running in the family, le classique de LEVEL 42 ! Sacrée performance, accomplie dans la joie par nos camarades de l'île de Wight. On est pas si loin que cela de la note parfaite. C'est donc un 4,5 super méritoire ! Bravo !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


DEPECHE MODE
Music For The Masses (1987)
Un sommet de synth pop

(+ 3 kros-express)



EURYTHMICS
Be Yourself Tonight (1985)
Les classiques eighties


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Heaven In My Hands
2. I Don't Know Why
3. Take A Look
4. Over There
5. Silence
6. Tracie
7. Staring At The Sun
8. Two Hearts Collide
9. Man
10. Gresham Blues



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod