Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-PROG CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tri Yann, Myrdhin, Alan Stivell
 

 Musique Progressive Bretonne (373)

An TRISKELL - Troñ Doue (1979)
Par MARCO STIVELL le 25 Mai 2016          Consultée 1030 fois

Avec Troñ Doue, AN TRISKELL change de formule, après trois albums très bons et une dominante harpes-claviers pour les deux derniers en date. Le chant revient et le groupe intègre une formation rythmique basse-batterie, tenues respectivement par Lucien Quesnel et Jean-Charles Huitorel. Daniel Bicrel joue des claviers et de la cornemuse.

Avec ce sixième disque, les frères Pol et Hervé Quefféléant renouvellent leur son en employant la grosse machinerie, et encore il n'y a pas de guitariste ! Cela ne les empêche pas de lorgner vers un style de composition ainsi que des arrangements hérités du jazz fusion et du rock progressif.

Le début de l'album commence plutôt bien avec "Noël Vannetais", partition pour harpes qui rappelle l'ambiance des disques précédents, jusqu'au décollage "Bale Eured" où rentrent les bombardes en même temps la rythmique, de quoi créer la surprise effectivement.

Ensuite, l'air traditionnel écossais "Rowen Tree" nous fait retrouver la belle voix grave d'Hervé Quefféléant, avec des choeurs de son frère, pour un résultat de ballade folk lumineuse, glockenspiel et certaines réminiscences de "Let It Be" des BEATLES à la fin des refrains. Jusque là, le tout s'écoute avec sympathie, sans crier au génie. "Sleepy Maggie" et la nouvelle interprétation de "Dañs Plinn" poursuivent l'esprit rock et bombardes du début de l'album.

Cependant, on est surpris de trouver du saxophone pour la première fois sur l'an dro "Kenavo My Love" ainsi que "Troñ Doue", ce morceau du troisième album étant lui aussi complètement transformé. En l'absence de guitare électrique, la basse de Lucien Quesnel est fort bien mise en valeur et le sax apporte quelques dissonances nerveuses qui s'ajoutent à une rythmique lourde.

Il s'agit d'un des défauts de l'opus, un caractère légèrement poussif à travers des morceaux qui ne semblent pas forcément bien inspirés ou choisis. On reconnaît une influence jazz dans le jeu du batteur Jean-Charles Huitorel, la versatilité et l'emploi des cymbales, du marimba.

Le milieu de l'album forme un creux, à l'exception de "Morgan" qui révèle de très bonnes idées à un niveau rock progressif, avec des montées instrumentales, des mélodies limpides de harpes qui se placent en ruptures. On peine à atteindre l'excellence là encore néanmoins.

Même l'aura mystique des ballades et morceaux folk, qu'AN TRISKELL maîtrise pourtant d'ordinaire, ne convainc que peu sur ce disque. René Abjean, proche des frères Quefféléant, arrange les traditionnels "Iste Confessor" et "Come All Ye Fair Ladies", portés par des arpèges de guitare brillants, à l'inverse des choeurs vocaux, moins bien ajustés qu'auparavant.

Il est difficile de faire la part des choses avec ce disque qui déçoit naturellement et revient rarement sur la platine. Le côté rock et assez tardif par rapport à TRI YANN et d'autres, la bombarde, le saxophone, les développements prog-jazz, tout ce qui est censé apporter un nouveau souffle fait, au contraire, retomber la sauce après une série d'albums excellents. Ce n'est pas mauvais, c'est vraiment "sans plus", et jamais passionnant.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


The CHIEFTAINS
4 (1973)
Tout le charme du folk irlandais




Charlaine EPINAL
Ballades D'amour Et D'ailleurs (2019)
Voix de fée et harpe celtique au mans


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Hervé Quefféléant (harpe bardique, chant, guitare, bouzouki)
- Pol Quefféléant (harpe, guitare, chant)
- Jean-charles Huitorel (batterie, percussions)
- Daniel Bicrel (claviers, cornemuse)
- Lucien Quesnel (basse)
- Daniel Paboeuf (saxophones)
- Youenn Le Bihan (bombardes)
- Christian Desbordes (violon)
- Georges Canevet, René Abjean (choeurs)


1. Noël Vannetais/mélodie De Plouye
2. Bale Eured
3. Rowen Tree
4. Dañs Plinn
5. Troñ Doue
6. Moya
7. The Dove
8. Morgan
9. Kenavo My Love
10. Come All Ye Fair Ladies
11. Sleepy Maggie
12. Iste Confessor



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod