Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK BRETON  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tri Yann, Myrdhin, Alan Stivell
 

 Musique Progressive Bretonne (340)

An TRISKELL - Blanc, Bleu, Rouge (1981)
Par MARCO STIVELL le 4 Juin 2016          Consultée 1235 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Qui se souvient de Blanc, Bleu, Rouge ? Oh, il y en a bien quelques-uns, pour sûr, qui non seulement s'en souviennent, mais qui en plus sont allés acheter le DVD en commerce. Il reprend les six épisodes de ce téléfilm passionnant, adaptation du roman Sophie, Mon Coeur par Françoise Linarès que l'on doit à Yannick André et à TF1. Parce que des fois, ça peut être bien, TF1 ; au moins en janvier 1981...

C'est un peu l'histoire de Roméo et Juliette mais qui se passe à la Révolution Française, et en Bretagne, s'il vous plait. Bernard Giraudeau y tient le rôle de Mathieu De Brècheville, et Anne Canovas celui de Judith Malahougue. Ils appartiennent respectivement à une famille royaliste et une autre républicaine, imaginez donc un moment les complications que cela entraîne en cette période...

On pourrait résumer la réussite de cette série télévisée à ces deux seuls personnages, tant brillent la force de leur histoire torturée et l'excellence des deux acteurs. Giraudeau jeune apparait noble et chevaleresque, mais en tant qu'auditeur homme et romantique, on ne peut que fondre pour la sublime Anne Canovas, peu retenue ultérieurement pour d'aussi grands rôles, hélas.

On pourrait... Mais il y a tout le reste autour, d'abord les autres acteurs, Henri Virlogeux en docteur et papa Malahougue, ainsi que Véronique Delbourg qui joue la très touchante Sophie De Brècheville, femme d'une grande force qui se retrouve entre les deux amoureux fous... Il y a, évidemment, les décors, le château de la famille Brècheville, la maison des Malahougue, et plus largement la Bretagne au naturel, si belle, si envoûtante...

Il fallait donc une musique à la hauteur. Quoique disons-le tout de suite, elle n'est pas conçue comme un élément principal du projet en termes de quantité. Il n'y a que deux ou trois thèmes, en tout, dont un entièrement à la cornemuse pour une séquence courte du deuxième épisode (le début de la Révolution), et qui ne figure pas sur le 45 tours de la bande originale.

AN TRISKELL propose donc un thème principal et un thème secondaire. Celui-ci, "Argad (Cri de Guerre)" est un an dro sympathique, rythmé par la section pop-rock et les sons de bombardes. Toutefois, j'avoue ne pas me rappeler à quel moment du feuilleton il est utilisé, même pendant les scènes de batailles à Valmy etc...

En revanche, l'autre thème, "Gwenn, Glas, Ruz" (blanc, bleu, rouge) est non seulement le thème principal mais aussi le thème unique en fait, pour ainsi dire, vu le nombre de fois où il est diffusé. Pour illustrer l'amour enflammé de Judith Malahougue et Mathieu De Brècheville, il fallait un morceau qui soit beau, qui soit fort... Et c'est une merveille.

La gwerz, le blues breton, est en toute logique choisie pour trame de composition. Un trois temps valsé avec les harpes des frères Quefféléant entremêlées pour base, un air mélancolique et très émouvant... Les larmes viennent, et forcément ça rejoint des images, des dialogues qui nous restent en tête pour un grand moment de télévision.

L'entrée de la basse, puis des cordes, la reprise du thème à la bombarde... C'est du grand TRISKELL. Bien sûr, le 45 tours vaut le détour rien que pour cette perle de morceau, mais il vaut carrément mieux le revoir avec l'ensemble de la série Blanc, Bleu, Rouge. Un régal des yeux autant que des oreilles... Ne surtout pas oublier de tels moments de grâce.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


René WERNEER
L'habit De Plumes (1977)
Chef-d'oeuvre unique




Alan STIVELL
Chemins De Terre (1973)
Chef-d'oeuvre d'Alan Stivell


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Blanc, Bleu, Rouge (gwenn, Glas, Ruz)
2. Argad (cri De Guerre)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod