Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL DISCO  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Aretha Franklin , Bettye Lavette , Carla Thomas , Barbara & The Browns

Candi STATON - Nightlites (1982)
Par LE KINGBEE le 7 Juillet 2016          Consultée 715 fois

Ancienne chanteuse, avec sa sœur Maggie, du Jewel Gospel Trio, Candi Staton enregistre à partir de 1953 pour Aladdin, Nashboro et Savoy de superbes pièces. En 1970, sous la houlette de Clarence Carter, son futur époux, elle grave « I’m Just A Prisoner » pour Fame, un album de référence, suivi de « Stand By Your Man » et « Candi Staton ». Au total, la chanteuse place six titres dans le Top 10. Suite à son divorce avec Carter, la chanteuse tombe dans l’escarcelle de la Warner qui l’associe à Dave Crawford, un ancien pianiste de gospel.

Malgré le succès de « Young Hearts Run Free » en 1976, la firme la cantonne dans un registre Soul Disco soporifique mais bien dans l’air du temps. A son départ de chez Warner en 1980, Candi atterrit sur le label Sugar Hill de Sylvia et Joe Robinson et grave en 1982 « Nightlites » avec comme point d’orgue une version de « Suspicious Mind », composition de Mark James pour Scepter et hit d’Elvis en 1969. Hormis la reprise de James, seuls « In The Still Of The Night », « Hurry Sundown » et « Count On Me » sortiront en singles sans connaître le succès. L’année suivante, Candi fonde son label Beracah, firme pour laquelle elle enregistrera une quinzaine de disques de gospel.

Réédité à maintes reprises par Sugar Hill puis par P-Vine et Sequel, « Nightlites » est loin de figurer parmi les meilleures pièces de cette grande chanteuse. Sugar Hill a beau avoir agrémenté l’album de deux versions élargies (« Suspicious Mind » et « Count On Me »), on préfèrera orienter les lecteurs sur les premiers albums Fame de la chanteuse ou sur « His Hands » publié en 2006 par Honest Jon’s Records ou bien encore sur la compilation éponyme éditée en 2004 (HJRCD6) regroupant les faces produites par Rick Hall. Cet album représente en quelque sorte une synthèse de Disco Soul comme on en produisait à la pelle au début des années 80. Une purge de première dans laquelle on retrouve certains musiciens de studio ayant sévi avec le trio The Sugarhill Gang, auteur du célèbre « Rapper’s Delight ».

Certains amateurs de Soul pourront crier ici au génie, ce disque réédité plus d’une dizaine de fois ne mérite même pas la note de 2. Les deux bonus (« Suspicious Mind » et « Count On Me ») offrent un allongement qui était loin de s’imposer. Probablement l’album le plus médiocre de cette grande interprète.

A lire aussi en SOUL par LE KINGBEE :


Lou PRIDE
Keep On Believing (2005)
Excellent disque de Texas soul blues.




Bettye LAVETTE
Souvenirs - The Complete Atlantic/atco Recordings (2000)
Une des plus belles voix soul


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Candi Staton (chant)
- Bernard Alexander (guitare)
- John Susswell (batterie)
- Ronald 'bunky' Smith (percussions)
- Douglas Wimbish (basse)
- Dave Crawford (claviers)
- Bernadette Randle (piano 5)
- Sugarhill Gang Band (choeurs)
- The Chops Horn Section (section cuivre)


1. Love And Be Free.
2. Suspicious Minds.
3. In The Still Of The Night.
4. The Sunshine Of Your Love.
5. Hurry Sundown.
6. Tender Hooks.
7. Count On Me.
8. Suspicious Minds (bonus Extended Version)
9. Count On Me (bonus Extented Version)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod