Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD BLUES  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 High Voltage
  Tnt
1976 High Voltage (int)
  Dirty Deeds Done Dirt...
  Dirty Deeds Done Dirt Ch...
1977 Let There Be Rock
1978 Powerage
  If You Want Blood....
1979 Highway To Hell
1980 Back In Black
1981 For Those About To Ro...
1983 Flick Of The Switch
1984 '74 Jailbreak
1985 Fly On The Wall
1986 Who Made Who
1988 Blow Up Your Video
1990 The Razors Edge
1992 Live At Donington
  Live
1995 Ballbreaker
2000 Stiff Upper Lip
2001 Stiff Upper Live
2008 Black Ice
2011 Let There Be Rock
2014 Rock Or Bust
 

- Style : The Darkness , Guns N' Roses, The Dead Daisies
- Membre : Dio, The Firm , Asia, Manfred Mann's Earth Band, Uriah Heep
 

 Site Officiel (561)
 Highway To Ac/dc (fan Site) (1354)

AC/DC - Pwr/up (2020)
Par GEGERS le 14 Novembre 2020          Consultée 466 fois

En fait, qu'on apprécie ou pas AC/DC, tous les amateurs de rock ont une histoire personnelle avec ce groupe. Parfois, cela peut se traduire simplement par un sentiment, une sensation. Si je prends mon humble cas, j'avoue qu'un large sourire me barre le visage lorsque je vois et que j'entends débouler Brian Johnson, plus qu'Angus Young. Le plaisir et la joie que ressent le chanteur dès qu'il prend le micro sont tellement communicatifs qu'ils donnent un a priori largement positif à la découverte, rare et précieuse, de tout nouvel album du groupe.

AC/DC rallume donc les néons et se présente sous son jour le meilleur et son line-up le plus emblématique, après les remous de ces dernières années, entre le remplacement de Brian Johnson et le décès de Malcolm Young. Ce dernier est omniprésent sur cet opus, compositeur avec son frère de la majorité des riffs ici proposés. Et cela tombe plutôt bien car PWR/UP, c'est cela avant tout, une usine à riffs, plus ou moins efficaces, autour desquels ont été brodés des morceaux sympathiques mais qui semblent parfois presque superflus.

AC/DC ne réinvente pas la poudre bien sûr, et ce nouvel album se pose quelque part entre les mésestimés albums du début des années 80, Stiff Upper Lip et le plus récent Rock Or Bust. Autrement dit, cet opus ne dégage pas la flamboyance dévastatrice de certains albums-cultes, mais plus un groove, une ambiance inimitable, qui rendent cet album réussi.

On extrait donc, au fil des écoutes, quelques titres majeurs qui constitueront, au moins pour nous, la raison d'être de cet album. Le gros son de "Rejection", qui semble être une version finalement plus affirmée du timide "Realize" qui le précède, est un pur plaisir. Sautillant, plus power-pop dans l'esprit, "Through The Mists of Time", sans doute le morceau le plus original de l'album, se révèle imparable. Un peu plus loin, "Demon Fire", qui propose un groove semblable à celui de "Safe In New York City", vient agréablement varier le propos, Brian faisant sa grosse voix de "Boogieman".

Plus consistant que Rock Or Bust, un peu pantouflard aussi parfois, notamment au niveau des soli d'Angus, ce PWR/UP permet, en ces temps troublés, de diffuser des sonorités saines dans nos esgourdes en manque de repères et d'apaisement. Et si le groupe possède dans ces cartons, comme l'affirme Angus Young, des centaines de riffs capables de devenir des morceaux du calibre de ceux qui constituent ce nouvel album, alors l'avenir semble radieux.

A lire aussi en BLUES-ROCK par GEGERS :


Ben HARPER
Live From The Montreal International Jazz Festival (2010)
Alchimie scénique...




Ben HARPER
Burn To Shine (1999)
Chef d'oeuvre, deuxième du nom


Marquez et partagez





 
   BRADFLOYD

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Stevie Young (guitares)
- Phil Rudd (batterie)
- Cliff Williams (basse)
- Angus Young (guitares)
- Brian Johnson (chant)


1. Realize
2. Rejection
3. Shot In The Dark
4. Through The Mists Of Time
5. Kick You When You're Down
6. Witch's Spell
7. Demon Fire
8. Wild Reputation
9. No Man's Land
10. Systems Down
11. Money Shot
12. Code Red



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod