Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (15)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1969 Led Zeppelin I
  Led Zeppelin Ii
1970 Led Zeppelin Iii
1971 Led Zeppelin Iv
1973 Houses Of The Holy
1975 Physical Graffiti
1976 Presence
  The Song Remains The Sam...
1979 In Through The Out Do...
1982 Coda
1990 Remasters
2002 The Music Remains The Sa...
2003 Led Zeppelin Dvd
2007 Mothership
2012 Celebration Day
  Led Zep- Gloire Et Décad...
 

- Style : Greta Van Fleet, Cream, Bad Company, Whitesnake, Cotton Belly's, Guns N' Roses, The Yardbirds , Rory Gallagher , Thin Lizzy, Deep Purple, Kingdom Come
- Membre : California Breed, Jimmy Page & Robert Plant, Them Crooked Vultures, Robert Plant
- Style + Membre : The Firm

LED ZEPPELIN - Celebration Day (2012)
Par WALTERSMOKE le 8 Octobre 2013          Consultée 972 fois

La première chose qu'il faut faire après écoute de Celebration Day, c'est se questionner sur l'intérêt d'un tel compte-rendu audio de concert. Certes, le concert enregistré à Londres était un hommage à Ahmet Ertegün, le fondateur d'Atlantic. Certes, c'était l'occasion de voir Page, Plant et Jones, accompagnés par Bonham JR. « ressusciter » LED ZEPPELIN. Mais au vu du résultat, était-ce vraiment utile ?

Celebration Day est à Led Zep ce qu'un bulldozer est à un manoir. Tout ce qui faisait l'intérêt du groupe pendant les années 70 n'existe même pas ici. En particulier, l'interprétation générale est à blâmer. L'excuse de la vieillesse, si elle est crédible, ne marche qu'à moitié ici. Plant ne peut plus monter autant dans les aigus, ce qui est au fond une bonne nouvelle, mais ce n'est pas en baissant les chansons de quelques tons que les meubles allaient être sauvés. Un chant plus travaillé, plus adapté aux 59 ans du bonhomme aurait été mieux. Jones n'effectue un boulot ni bon ni mauvais, et Jason Bonham n'a pas à rougir de sa performance.
Et Jimmy Page dans tout ça ? C'est le principal fautif. Peut-être qu'il a pensé donner un son plus moderne, plus étonnant sur ce live. Sauf qu'il livre ici une véritable bouillie sonore. La guitare de Page est affreuse et mixée n'importe comment, comme si elle était enregistrée à la va-vite dans un petit garage. Cela s'entend dès un "Good Times Bad Times", qui donne d'ailleurs le la concernant le reste de l'album, et surtout sur d'autres chansons comme "Dazed and Confused" et "Stairway to Heaven". Concernant cette dernière, la version studio de 1971 est bancale mais garde tout de même une certaine magie, chose inexistante ici. Quelque part, c'est vraiment peinant, et passe pour un coup bas de la part de Page.

Les fans acharnés de Led Zep n'auront aucun problème avec Celebration Day. Après tout, l'illusion de la flamme qui brille toujours marchera chez eux. Les autres ne pourront que constater l'ampleur des dégâts. Oui, un concert de LED ZEPPELIN est un événement rare et précieux. Mais un BON concert l'est encore plus.

A lire aussi en HARD ROCK :


THIN LIZZY
Fighting (1975)
Premier très grand album




The SCREAM
Let It Scream (1991)
La fin d'une hair.


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Jimmy Page Guitare
- Robert Plant Chant
- John Paul Jones Basse Claviers
- Jason Bonham Batterie


1. Good Times Bad Times
2. Ramble On
3. Black Dog
4. In My Time Of Dying
5. For Your Life
6. Trampled Under Foot
7. Nobody's Fault But Mine
8. No Quarter
9. Since I've Been Loving You
-
10. Dazed And Confused
11. Stairway To Heaven
12. The Song Remains The Same
13. Misty Mountain Hop
14. Kashmir
15. Whole Lotta Love
16. Rock And Roll



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod