Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (662)

The STRANGLERS - Rattus Norvegicus (1977)
Par WALTERSMOKE le 22 Décembre 2019          Consultée 183 fois

Les STRANGLERS, voilà un groupe qui frappe fort dans la bouche. Enfin, surtout au début de son existence. Et si l'on se limite au bassiste Jean-Jacques Burnel. Quoique... en fait non, les STRANGLERS, ça tabassait sévère dans sa première période, et dès sa première œuvre, Rattus Norvegicus.

Dans l'ensemble, et malgré des paroles foncièrement crues, Rattus Norvegicus est un coup de maitre dans la catégorie « premier album d'un groupe ». Comme précisé dans la chronique principale, les STRANGLERS n'étaient certes pas des bleus en musique, surtout Jet Black, mais tout de même, la maitrise et surtout la synergie entre les différents musiciens sont carrément palpables. A-t-on le temps de s'y préparer ? Avec "Sometimes" en ouverture, percutant et « punk » à souhait, c'est dur – mais c'est bon.

Je ne vais pas forcément énumérer les meilleures chansons de Rattus Norvegicus, lisez donc ce qu'en pense Arp2600. En revanche, il faudrait peut-être atténuer l'emballement sur certains morceaux un peu plus déplaisants : "Peaches" est vraiment trop vulgaire et balourd, "Ugly" est aussi cliché que de l'emo rock (pardon d'être aussi dur), et "Grip" est un poil monotone. Mais d'accord, là, je pinaille.

Pas parfait pour un sou, Rattus Norvegicus a quand même le mérite d'être un album remarquablement bon et posant d'emblée les STRANGLERS comme un groupe à la personnalité forte, voire peut-être unique, et plein de talent qui ne fait que bourgeonner à sa sortie.

A lire aussi en PUNK-ROCK :


The MISFITS
Famous Monsters (1999)
Des monstres, du punk et du bodybuilding.




RADIO BIRDMAN
Radios Appear (1977)
Symbole de l'"aussie rock"


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Jet Black (batterie)
- Jean Jacques Burnel (basse, chant sur 3,4,8, choeurs)
- Hugh Cornwell (guitare, chant sur 1,2,5,6,7,9, choeurs)
- Dave Greenfield (claviers, choeurs)
- Erik Clarke (saxophone ténor sur 7)


1. Sometimes
2. Goodbye Toulouse
3. London Lady
4. Princess Of The Streets
5. Hanging Around
6. Peaches
7. (get A) Grip (on Yourself)
8. Ugly
9. Down In The Sewer



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod