Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ludwig Von 88, Les Garçons Bouchers
- Membre : Mano Negra, Dogs
- Style + Membre : Didier Wampas
 

 Site Officiel (631)

Les WAMPAS - Sauvre Le Monde (2019)
Par RAMON PEREZ le 7 Mars 2020          Consultée 860 fois

Les WAMPAS ont inventé le rock’n roll. A ceux qui savent ce que ce slogan (issu de l’album Kiss de 2000) a de profondément vrai, l’heure est à la réjouissance. Car vingt ans plus tard ils sont toujours là, fidèles au poste, immarcescibles au point de réussir à le réinventer. Un exploit qu’ils ne réalisent pas seuls. Au mixage Jim Diamond, connu pour son travail avec les WHITE STRIPES, et surtout LIONEL LIMIÑANA à la réalisation les y ont bien aidé. En parlant de ce dernier, je dois te dire que je ne le connais absolument pas. Je n’ai jamais rien écouté de ce qu’il fait. En revanche, je constate la qualité de cet album et je lis dans le livret un écrit de Didier expliquant que jamais son groupe n’avait collaboré à ce point avec quelqu’un. En gros ils ont tous les deux enregistré des guitares/voix avant de travailler séparément sur les chansons puis de confronter leurs idées en studio.

Le résultat est le meilleur disque des WAMPAS de ces dernières années. Avec un son très particulier, notamment au niveau des guitares et de la batterie, ainsi qu’une plus grande place faite aux claviers. Probablement le plus garage des albums de la troupe à Didier, qui avait déjà montré ce côté dans ses enregistrements solo, de même qu’on y retrouvait la touche pop sixties qui se montre parfois ici. Mais c’est aussi un disque où le groupe retrouve sa touche surf d’origine, que l’on n’avait plus perçue depuis bien longtemps. Et c’est bien sûr un disque franchement punk, autant musicalement que dans l’esprit. Se rappelant que les Pistols ont dit « Never mind the bollocks », tout ce beau monde s’embarque dans une opération battage de couilles de niveau olympique qui fait plaisir à voir. Parce qu’il y a une vraie poésie derrière la faute de frappe délibérément non-corrigée du titre, une vraie liberté derrière les intros foirées laissées là, un vrai charme derrière les solos de guitares plus rudimentaires encore que ceux des Sales Maj. Parce que quelque part c’est bien vrai que « s’accorder c’est p’tit bourgeois » !

Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait du bien d’entendre Didier gueuler qu’il va voir sa mère à l’EHPAD au milieu du titre le plus efficace de l’album. Sans doute parce que c’est tout lui. A ceux qui pensent qu’il n’a rien à dire, Sauvre le monde hausse magnifiquement les épaules à sa place. Didier s’en fout et c’est pour ça qu’il est grand. Il nous le dit, « Je ne vois pas pourquoi je ferais autre chose ». Derrière ses images complètement perchées se cachent souvent une vraie sensibilité qui fait mouche lorsqu’on apprend à la repérer. Et une philosophie qui se dessine à petites touches, politique au sens premier du terme (il est vrai exprimée de façon bien différente de la plupart des groupes punks). C’est tout l’esprit de chansons comme « C’est politique » ou « Roy ». Et bien sûr de la chanson titre qui résume tout : « J’ai écrit cette chanson pour sauver le monde et le monde est sauvé ». A côté, on retrouve de la vraie poésie ordinaire entre chansons d’amour, rêveries nostalgiques et visions délirantes, du dernier des cormorans à la vie secrète de SACHA DISTEL. Autant de morceaux surprenants, différents et pourtant tellement propres aux WAMPAS.

Plus j’écoute cet album et plus il est bon, un signe qui ne trompe pas et qui le rapproche d’autres grands crus comme Les WAMPAS sont la preuve que Dieu existe ou plus anciennement Simple et Tendre qui nécessitaient de faire connaissance avant de vraiment pouvoir dialoguer. A noter que ces albums ont aussi en commun d’avoir été enregistrés avec de vrais moyens, à Abbey Road pour celui de 1991, chez les HIVES pour celui de 2009. Cette fois la maison de disque leur a payé l’ICP. Et, comme pour les albums précédemment cités, il y a bien peu de chances que Sauvre le monde devienne un succès commercial tant le groupe ne fait aucun effort en ce sens, se contentant plus que jamais d’être lui-même. Respect. L’enchaînement « Léonie » / « Jenny » est là pour clairement l’affirmer, le premier étant un vrai cassage d’oreille binaire et le second le « slow DooWoop » de l’album, absolument insupportable au premier abord mais dont le charme rétro se dévoile au fur et à mesure qu’on se familiarise.

Ce qui est remarquable sur ces albums enregistrés avec des références internationales, c’est à quel point ces personnes, comme Jim Diamond et Lionel Limiñana, sont capables de comprendre les WAMPAS. On le voyait dans le docu qui montrait l’enregistrement de l’album de 2009. On le ressent à nouveau ici. Cette capacité libère proprement le groupe que l’on sent inspiré, de la composition à l’interprétation. Une énergie nouvelle qui manquait aux enregistrements précédents et qu’il est extrêmement plaisant de retrouver ici ; qui rend le disque explosif et libérateur. Je repense à cette chanson des FATALS PICARDS, la deuxième version de « Seul et célibataire » où le héros se sent comme Michel SARDOU à la fête de l’huma, comme BRASSENS dans Superbus et comme le rock sans les WAMPAS. C’était en 2009. C’est toujours impensable aujourd’hui. Surtout après ce « Sauvre le monde » aussi frais, dont même les poils blancs affichés en pochette paraissent jeunes. Je ne sais pas si le monde sera sauvé, mais les WAMPAS ont fait tout ce qu’ils pouvaient.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RAMON PEREZ :


BRASSEN'S NOT DEAD
Volume 2 (2009)
Sérieusement punk.




BRASSEN'S NOT DEAD
Volume 3 (2011)
Intensément punk


Marquez et partagez





 
   RAMON PEREZ

 
  N/A



- Didier Wampas (chant, guitare)
- Effello (guitares)
- Tony Truant (guitares)
- Jean-mi Lejoux (basse)
- Nicolas Schauer (batterie)


1. Tu Dévisses
2. Sauver Le Monde
3. Les Chinois Vont Sur La Lune
4. Le Dernier Cormoran
5. Roy
6. Léonie
7. Jenny
8. C'est Politique
9. Comme Une Vomissure Triangulaire
10. The Secret Life Of Sacha Distel
11. I Feel Alright
12. Pernety
13. L'autoroute Des Gros Porcs
14. La Nasa Nous Ment



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod