Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jay-z
- Membre : Jay-z & Kanye West
 

 Site Officiel (259)

Kanye WEST - Ye (2018)
Par GLADIUS le 10 Juin 2018          Consultée 413 fois

Si Kanye WEST nous gratifie de quelques excentricités sur les réseaux sociaux, qui permettent aux médias des articles inutiles sur des analyses du personnage indescriptible qu’il a créé, il est avant tout un artiste d’un talent innommable qui n’a plus rien à prouver. Tous ses albums sont intéressants à leurs échelles, et le rappeur heureusement pour nous ne s’arrête pas là. Son nouveau projet, sobrement intitulé Ye, est inscrit dans une suite de productions de courts albums – qui ne dépassent pas les 10 titres – dans lesquels Kanye produit la plupart des morceaux pour des artistes de son label G.O.O.D Music. La pochette de l’album nous montre l’image d’une montagne que j’ai du mal à interpréter, sur laquelle son notés quelques mots « I hate being bi-polar, it’s awesome ». Cette phrase définie avec perfection le personnage loufoque qu’est Kanye WEST.

Ye débute avec « I thought about killing you », chanson plutôt introduite par un spoken word (l’artiste parle, slam, sur l’instrumentale) où Kanye parle de meurtre, de déviance mentale. On remarquera en fin de morceau le changement total d’atmosphère qui caractérise la personnalité bipolaire de Kanye WEST. Sans transition le titre « Yikes » prend le relais, et on reconnait plus nettement le Kanye de ces dernières années, avec une mélodie pop et un refrain assez accrocheur comme il avait l’habitude de proposer sur Yeezus ou The Life of Pablo. Ici le thème abordé est la consommation de drogues, la dépendance. C’est un morceau définitivement accrocheur qui peut se révéler dans quelques mois être un single fort efficace.

« All Mine » ne renouvelle pas non plus le genre auquel Kanye WEST nous a habitués. Le refrain est chanté par la pop-star JEREMIH, et le titre parle de l’infidélité et des accusations d’agression dont les personnalités connues sont victimes. « Wouldn’t Leave » quant à lui nous offre une remise en question de notre rappeur, qui va revenir sur les débats houleux qu’il a mis en scène ces dernières années notamment avec sa phrase « Slavery a choice ». Il s’explique simplement en parlant de « wild day », journée folle donc, qui lui ferait dire des choses qu’il n’aurait jamais dit en temps normal. Soit. Ceci étant, le titre est bien ficelé et le refrain chanté par PARTYNEXTDOOR est fort efficace.

Les puristes de rap américain des années 2000 vont reconnaître dans le morceau suivant « No Mistakes » le sample du groupe SCARFACE. Ici KANYE WEST parle de ses problèmes financiers et de son hospitalisation en psychiatrie. Ensuite arrive le titre à mon avis le plus efficace de l’album, « Ghost Town », avec son introduction soul et jouée avec de vrais instruments. Une courte apparition de KID CUDI nous prépare sobrement à leur album collaboratif qui est censé arriver une semaine après la sortie de Ye. L’outro gérée par 070 SHAKE se révèle tout aussi percutante, ce qui en fait un des morceaux les mieux ficelés de ce projet.

Notre court album se termine sur « Violent Crimes », où KANYE WEST explique comment son point de vue enfers les femmes a changé suite à la naissance de ses filles. Un morceau où le rappeur tente la carte de la sincérité, qui peut être perçue comme audacieuse, vu le personnage énigmatique, mais qui s’avère efficace depuis le début de sa carrière.

En somme, Ye est un projet solide mais qui ne révolutionne pas l’entité Kanye WEST. Jusqu'ici ses projets ont toujours su me convaincre et celui-ci ne déroge pas à la règle, cependant pour quelqu'un qui veut découvrir l’artiste je ne saurais que le diriger vers un The College Dropout ou un The Life of Pablo, deux albums beaucoup plus touchants et novateurs. Mais comme je dis à chaque fois avec Kanye WEST : vivement la suite.

Morceau préféré : « Ghost Town »

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


Talib KWELI
Prisoner Of Conscious (2013)
Prodige du rap au top.




DR. DRE
The Chronic (1992)
La création du G-funk résumée en un album


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. I Thought About Killing You
2. Yikes
3. All Mine
4. Wouldn't Leave
5. No Mistakes
6. Ghost Town
7. Violent Crimes



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod