Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1977 Bat Out Of Hell
1981 Dead Ringer
1983 Midnight At The Lost ...
1984 Bad Attitude
1986 Blind Before I Stop
 

- Membre : Richard O'brien

MEAT LOAF - Dead Ringer (1981)
Par MARCO STIVELL le 12 Juillet 2019          Consultée 332 fois

Un écart de presque cinq années peut faire mal, surtout lorsque ce laps de temps est marqué par des excès en tous genres, des milliers de kilomètres et des concerts en pagaille. Avec le succès considérable et ce qui en découle, MEAT LOAF finit par perdre sa voix prématurément, soit un de ses précieux atouts avec la proximité de Jim Steinman. Les choses ne tardent pas à s'envenimer entre les deux hommes, mais cela ne concerne pas encore Dead Ringer, sorti en 1981. Après Bat Out of Hell (1977), Steinman avait écrit un tout autre album appelé Bad for Good, qui ne convient pas à MEAT LOAF et ses soucis vocaux, et que le pianiste-compositeur garde pour lui-même. Il le sort d'ailleurs la même année, en accaparant le génial Todd RUNDGREN pour producteur.

Du coup, ce dernier ne figure pas sur Dead Ringer, coréalisé à quatre mains par MEAT LOAF, Steinman, Stephen Galfas (producteur des ALLMAN BROTHERS, CHER, SAXON...) et Jimmy Iovine, ingénieur du son bien connu des fans de Bruce SPRINGSTEEN. On trouve de nouveau le moyen de parler du Boss pour mieux annoncer que l'équipe reste la même, toujours allègrement piochée dans le E. STREET BAND, à savoir Max Weinberg à la batterie et Roy Bittan aux claviers (plus discret au piano, cette fois-ci).

La voix puissante de MEAT LOAF a pris un coup sérieux, elle peine à pousser comme elle le voudrait et n'atteint pas les cimes des années 70. Elle est plus rauque, plus chevrotante, et cela affecte pas mal les compositions, déjà dans les longueurs de "Peel Out", pourtant passionnantes en termes musicaux. Ceci dit, le chant garde ce caractère attachant et la plupart des critiques trouve moins à lui reprocher qu'à Steinman en personne sur son Bad for Good... Tout comme Steinman de son côté, et puisque c'est lui qui écrit les chansons de MEAT LOAF, on reste complètement dans l'esprit Bat Out of Hell en moins ampoulé, moins surprenant et, également, bien moins réussi.

Le caractère fleuve est plus ramassé, y compris le duo rock'n'roll avec CHER, puisqu'on l'a citée plus haut, sur "Dead Ringer for Love", qui, textuellement parlant, semble être un remaniement punk d'une chanson de Grease, époque oblige. L'opposition vigoureuse masculine/féminine est superbement menée par CHER et MEAT LOAF sur fond de cuivres, d'énergie rock à l'état pur. On ne vibre pas autant que pour le génialissime "Paradise by the Dashboard Light", CHER est moins délicieuse qu'Ellen FOLEY, les développements sont linéaires... Mais on sait qu'une fois encore, on tient le meilleur de l'opus avec son ouverture que constitue "Peel Out".

À la basse, Steve Buslowe (musicien méconnu, mais on prête autant l'oreille que pour Kasim Sulton sur Bat Out of Hell), Larry Fast alias "Synergy" aux synthétiseurs (accompagnateur de Peter GABRIEL). Pour "More Than You Deserve", Nicky Hopkins (ROLLING STONES...) est au piano et Mick Ronson (David BOWIE) aux guitares, ce qui s'explique par le fait que le morceau, extrait d'une comédie musicale de Steinman avec LOAF au chant, est plus ancien que les autres (1974). Sur deux titres, "Read 'em and Weep" et "Dead Ringer for Love", on entend Liberty DeVitto, batteur attitré de Billy JOEL.

Le plaisir premier et le plus constant sur le plan musical, avant les chansons-mêmes et autant que les caisses claires mitrailleuses du "Mighty" Max Weinberg, c'est la guitare de Davey Johnstone. Si on ne parlait d'Elton JOHN qu'à un niveau d'inspiration pour Bat Out of Hell, ici c'est carrément en termes guitaristiques. Le brillant et bouillonnant Johnstone fait mieux que RUNDGREN sur la longueur, c'est dire la classe ! Dead Ringer est gorgé de ces guitares slide folles, vrombissantes comme des motos, dont Steinman a voulu lancer un rappel dès les premières secondes.

Tous ces musiciens, Johnstone, Buslowe, Fast, Bittan, Weinberg, Maelen, figurent aussi sur Bad for Good, l'album de Steinman. À croire que sa carrière et celle de LOAF ont elles-mêmes quelque chose de conceptuel. Quoi qu'il en soit, on est moins marqués en cette année 1981, pour l'un comme pour l'autre. L'instrumentation est géniale, donnant un effet colossal et précieux, mais vocalement, c'est déjà moins le cas. En dehors de CHER, il y a moins de choeurs féminins pour enjoliver le timbre de MEAT LOAF ; quitte à chasser le naturel, Dead Ringer compte davantage sur l'effet "choeurs féminins par des hommes". Comme Elton.

Les chansons quantà elles s'écoutent bien, sans plus. Entre le final rêveur "Everything is Permitted" et "Peel Out" qui se rapproche du hard 80's, son riff puissant, ses soli de guitare en cavalcade, il n'y a pas de mauvais morceau, sauf peut-être le monologue de Steinman "Nocturnal Pleasure" : au moins en 1977, on ne pensait pas à l'isoler d'une chanson. "More Than You Deserve" séduit par son ton country ; la mélodie de "Read 'em and Weep" est mignonne, aussi délicate que son piano et ses synthés ; "I'm Gonna Love Her for Both of Us", sur un fond blues-rock, propose quelques jolis soubresauts. Mais il manque clairement quelque chose à cette recette pour fonctionner mieux que de façon routinière, sans même parler de cette "autre chose" unique que Bat Out of Hell possédait.

Signe des temps qui ont déjà changé, Dead Ringer trouve une place avec peine dans les classements US, tout en arrivant numéro 1 en Angleterre et en Suède.

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


MOSTLY AUTUMN
Live 2009 (2010)
Enfin le live qu'on attendait




ANGE
Vu D'un Chien (1980)
Entre pop, rock, disco et prog fm


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Meat Loaf (chant)
- Steve Buslowe (basse)
- Max Weinberg (batterie)
- Liberty Devitto (batterie sur 5, 7)
- Davey Johnstone (guitares)
- Mick Ronson (guitares sur 3)
- Joe Deangelis (guitares acoustiques)
- Roy Bittan (piano, claviers)
- Nicky Hopkins (piano sur 3)
- Larry Fast (synthétiseurs)
- Jimmy Maelen (percussions)
- Tom Malone (cuivres, arrangements des cuivres)
- Lou Del Gatto, Lou Marini, Alan Rubin – (cuivres)
- Rory Dodd, Ted Neeley (choeurs)
- Allan Nicholls, Eric Troyer (choeurs)
- Leslie Aday, Rhonda Coullet (choeurs)
- Jim Steinman (voix)
- Cher (chant)


1. Peel Out
2. I'm Gonna Love Her For Both Of Us
3. More Than You Deserve
4. I'll Kill You If You Don't Come Back
5. Read 'em And Weep
6. Nocturnal Pleasure
7. Dead Ringer For Love
8. Everything Is Permitted



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod