Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Anne VANDERLOVE - Escales (2000)
Par MARCO STIVELL le 7 Octobre 2019          Consultée 63 fois

Paru sur le même label que Silver et seulement un an après, en 2000, Escales permet à Anne VANDERLOVE de reprendre le même type de son avec moins de claviers mais un peu plus d'enrichissements autres. Il faut dire qu'elle est bien aidée par Pascal Lamour, le sorcier musical breton, qui se charge de l'enregistrement et de quelques effets programmés.

"Escale à Galway" nous ouvre à nouveau le livre de photographies d'Anne VANDERLOVE, de ces images qu'elle tient à partager, sur les lieux, les marins... Elle joue elle-même du banjo en plus de la guitare, et le violon s'ajoute finement à l'ensemble. On retrouve les marins, militaires cette fois, dans les baies du Saint-Laurent ou de Brest, le temps d'une promenade dans l'"Arsenal", à laquelle Dame Anne apporte une guitare soliste légère, de toute beauté !

Dans "Où sont passés mes cheveux longs ?", elle répond avec un ton moqueur aux personnes qui lui ont reproché de vieillir, et les sons électroniques de Pascal Lamour qui rappellent un yang ch'in (percussions à lamelles métalliques qu'on trouve en Extrême-Orient) font la spécificité de l'opus. "Mes beaux amours" est empreint de nostalgie, forcément. Le côté lancinant de "En passant par Quévert" renforce la complainte ; on y rencontre un accordéon et la guitare, inspirée encore une fois.

Parmi les meilleures chansons du disque, on rencontre "Madeleine-Opera", qu'Anne VANDERLOVE adresse à d'anciens amis avec une grande sensibilité. Il y a "Mélancolitude", très celtique dans l'âme par son arpège et son bourdon, même si l'apport de programmations rythmiques n'est pas indispensable. Emotions à vif pour le délicat "Je pense à toi", une chanson triste, hantée : leitmotiv "... Et même s'il est beaucoup trop tard, je pense à toi...", larmes marcostivelliennes diluviennes...

Manifestement, le temps est plutôt aux reprises, ce qui peut expliquer comment cet album se trouve fini aussi vite ! La nouvelle version de "Ballade en novembre" n'est pas la plus notable, malgré une jolie deuxième voix (Mary Logan). On écoute plutôt bien celle de "Qu'on le dise en argot", arpège appuyé et réverbération, synthé-low whistle en fond. L'album se finit par un hommage à Félix LECLERC ("Le roi chasseur") tout ce qu'il y a de plus intime car entièrement a-cappella, et bref.

Un disque intéressant, plaisant par certains aspects. Les prochains mettront plus de temps à arriver !

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


SUROîT
Ressac (1996)
La tradition acadienne.




FLEET FOXES
Helplessness Blues (2011)
Plus folk que blues

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Anne Vanderlove (chant, guitares, banjo)
- Pascal Lamour (arrangements)
- Raphaël Chevalier (violon)
- Anna Lelain (piano)
- Stéphane Leberre (accordéon)
- Mourad Aït Abdelmalek (percussions)
- Mary Logan (choeurs)


1. Escale à Galway
2. Je Pense à Toi
3. Où Sont Passés Mes Cheveux Longs
4. Ballade En Novembre
5. Tous Ceux Qui N'ont Pas Réussi
6. L'arsenal
7. Chante Avec Moi, ça Va
8. Qu'on Le Dise En Argot
9. En Passant Par Quévert
10. Mélancolitude
11. Mes Beaux Amours
12. Madeleine-opera
13. Le Roi Chasseur



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod